Le Contrefait de Regnart

Édition critique de la rédaction longue (ms. B1 et B2)

31

[31a]
4290   Que nulz aultre n'ot fait devant.
4291   Depuis si sainte œuvre maintint
4292   Que Dieu pour son amy le tint.
4293   Salomon le temple parfist,
4294   Et Dieu tresgrant grace en luy mist.
4295   Riche fu et sages sur tous,
4296   Humbles et gracïeux et doux,
4297   Mais sur tous fu luxurïeux :
4298   Ad ce fu il monlt curïeux.
4299   Quant Salomon aucune dame
4300   Faisoit requerir de diffame,
4301   Elle luy respondoit esrant :
4302   « Äoure mon dieu tout avant. »
4303   Lors trayoit son dieu d'un escrin,
4304   Ly ung de plonc, l'autre d'or fin,
4305   L'un de coivre et l'autre de fer.
4306   Telle loy soloient mener :
4307   Tantost ottroyé leur avoit.
4308   Ainsiques pluiseurs dieux servoit,
4309   Et äouroit pluiseurs ydolles,
4310   Pour acomplirRaynaud corrige en complir. ses penseez foles.
4311   Dont nul temps lui seul proprement
4312   Ne poeut vëoir son saulvement,
4313   Car il n'est pechié si tresvieulx
4314   Comme d'äourer pluiseurs dieux.
4315   Tout ainsi fu ou tref escript,
4316   Car tant de sens Dieu en luy mist
4317   Que il faisoit la vigne d'or
4318   (La renommee en coert encor).
4319   De l'homme mort et du poirier,
4320   Que il fit bien estroit lÿer
4321   Quatre filz, qui furent archier.
4322   Comment il vault le voir cerchier
4323   Des nourriches et de l'enffant,
4324   Le voir trouverez cha avant.
     
4325   D'autre part bien vëoir peussiez,
4326   Se longuement ou tref fussiez,
[31b]
4327   Du roy Artus la contenance.
4328   Car il avoit telle ordonnance,
4329   Qu'a hault jour a dois ne sëoit
4330   Jusques que nouvelles ooit.
4331   A ung jour luy fut apportee
4332   Une couppe monlt bien doree
4333   Qui si tresgrant vertu avoit
4334   Que nulz homs boire n'y pooit,
4335   Se sa femme ung aultre home amast,
4336   Que le vin sur luy ne versast.
4337   Primes le roy y entendy,
4338   Mais sur luy le vin respandy.
4339   Tel honte ot qu'il ne scet que dire,
4340   Puis si le tendy tire a tire :
4341   N'y ot nulz qui voire y vausist
4342   Que le vin sur luy ne chëyst,
4343   Tant fust sage ne de grant los,
4344   Fors le chevalier Carados.
4345   Carados Brumbïas ot nomRaynaud corrige en Brumbras ot a nom d'après A.,
4346   Chevalier plain de grant renom,
4347   Qui toudis mena bonne vye.
4348   Lonctemps fu sa femme s'amye.
4349   Monlt de paines pour luy soustint,
4350   Quant le serpent ou brach le tint
4351   Que sa mere ot mis en l'armaire,
4352   Pour le vouloir son amy faire,
4353   Pour Carados a mort offrir
4354   Qui ne pooit pechié souffrir.
4355   Dist que de luy se vengera :
4356   Dedens une armaire enferma
4357   Ung grant serpent hideux et noir.
4358   Quant Carados le vint vëoir,
4359   Celle qui fu de mais affaire,
4360   Ses tresches commença a faire,
4361   Et luy dist : « Carados, amis,
4362   Preng ung mien pigne que j'ay mis
4363   En celle armaire, et le me teng
[31c]
4364   Et puis ung bien petit m'ateng. »
4365   Carados son brach y bouta,
4366   Com cil qui point ne se doubta
4367   Ne qui nul mal n'y entendy.
4368   Le serpent son brach aherdi,
4369   Ne riens ne luy valu sescourre.
4370   Lors se prinst droit ou bois a courre.
4371   Le fist long temps sa mansïon,
4372   Nul ne sot s'habitacïon.
4373   S'amye qui de cœur l'aymoit
4374   Et un<e> frere que elle avoit
4375   Ou bois lonctemps Carados quirent,
4376   Mais poy nouvelles en oÿrent.
4377   En fin trouverent l'hermitage
4378   Ou il faisoit son herbregage.
4379   Sy tost que Carados les vit,
4380   Monlt fort a la fuite se mit :
4381   « Adieu, dist la pucelle, amis.
4382   Trop m'avez de paine au cœur mis. »
4383   La ot mainte larme plouree,
4384   Et dist : « Amis, sans ja celee
4385   Jamais de vous ne partiray,
4386   Jusques tout gary vous aray. »
4387   La pucelle de cœur l'amoit
4388   Et grant paine pour luy avoit.
4389   Devant son amy s'est tenue,
4390   Sa poitrine trestoute nue
4391   Jusquez environ la coroye,
4392   Par quoy mieulx le serpent le voye.
4393   LeRaynaud corrige en Et le. frere entre eulx deux estoit
4394   Qui s'espee en sa main tenoit.
4395   Et celle le serpent apelle,
4396   Comme celle qui fu loyelle :
4397   « Serpent, dist elle, esgarde moy,
4398   Et mes blanches mamelles voy,
4399   Qui sont belles et la char tendre.
4400   Tu n'as en ce chetif que prendre.
4401   Viens t'en prendre a moy et le laisse,
[31d]
4402   Riens n'y a mais de quoi te paisse.
4403   Laisse le, preng ces belles choses.
4404   Or me semble bien que tu n'oses. »
4405   La pucelle son corps lui tent,
4406   Et son frere adez atentRaynaud corrige en i atent.,
4407   Quant il ot assez attendu,
4408   Lors s'est le serpent estendu
4409   Et se vault d'autre part lanchier,
4410   Et Carados crye : « Amis, fier ! »
4411   Tout ainsi que il s'espery,
4412   Le frere si fort le fery
4413   Que riens ne luy vailli sa ganche,
4414   Que en deux moitiés ne laRaynaud corrige en le. trenche.
4415   En plusieurs pieces l'ont coppé.
4416   Bien ont celluy d'enfer jetté.
4417   Illec ne demourerent mye :
4418   Tantost espousa cil s'amye.
4419   Icellui a la coupe but.
4420   Sur lui point le vin ne courut.
4421   Tout ce cy pouoit on vëoir,
4422   Qui en cellui tref pot sëoir.
4423   Tresbeau fu ce tref a veïr :
4424   La pot on Lancelot choisir

32

[32a]
4425   Qui a Menelagant bataille,
4426   Et lui rue maint coup de taille.
4427   La roÿne Genevre estoit
4428   Aux cresteaux qui les regardoit.
4429   La bataille estoit mal partie.
4430   Lancelot regardoit s'amie,
4431   Menelagant tournoit le dos.
4432   La ot departy maint grans cops.
4433   Le viz vers s'amye tournoit,
4434   Menelagant le dos avoit.
4435   Arriere main se combatoit
4436   Lancelot et le champ vaincquoit.
     
4437   La peüssiez veoir a devise
4438   De Pharaon et de Moïse,
4439   Comment Dieu grace lui <en>voya.Raynaud corrige en Com Dieu grace lui envoya.
4440   Devers Pharaon l'envoya :
4441   « Va, dist il, Pharaon requerre
4442   Ce peuple qu'il a en sa terre. »
4443   Il lui alla, et lui requist,
4444   Et Pharaon point ne le fist.
4445   Tout tint a foulour et <a> desdain.
4446   Mais quant ce vint au lendemain,
4447   Leurs prez trouverent tous soihyez
4448   Et de läoustes tous mengiés.
[32b]
4449   De ce furent maint esmeü,
4450   Oncques mais ce n'eurent veü.
4451   Seconde foiz dist Dieu : « Moïse,
4452   Va encoireRaynaud corrige en encoir. faire tel emprise.
4453   Diras : « Pharaon, livre moy
4454   Le peuple que tiens dessoubz toy :
4455   Ce te mande Dieu qui ne ment.
4456   S'en feray son commandement. »
4457   A Pharaon en avoya.
4458   Vilainement l'en renvoya,
4459   Ne ne daigna oÿr son dit.
4460   Et lendemain, pour l'escondit,
4461   Trouverent tous leurs fruis gastés,
4462   Dont ilz furent monlt tourmentés.
4463   Tierce fois Dieu lui envoya,
4464   Mais Pharaon tout lui nÿa,
4465   Dont pour le reffus tout certain
4466   Ilz leur advint au lendemain
4467   Qu'ilz trouverent mortez leur bestes.
4468   Lors ne menerent ilz pas festes.
4469   Toutes les foiz qu'il refusoit,
4470   UnRaynaud corrige en Lors un. tel deluge apparoit.
4471   Ce furent les playes d'Egipte
4472   Qui sont dedens la Bible escripte.
4473   Et quant Pharaon vit ses pertes,
4474   Lors vit il bien <que> ce fut a certes
4475   Perdre boys, caves, garnisons,
4476   Bestes, prez, herbes et poissons.
4477   Adoncques a Moïse fist
4478   Trestout ce que il lui requist.
4479   Moÿse le peuple mena
4480   La ou le vray Dieu l'assena.
4481   En tenant la verge pelee
4482   Trestout par my la mer salee
4483   Mena ce peuple les sentiers.
4484   La furent quarante ans entiers.
4485   De la manne du ciel vivoient,
[32c]
4486   La ou toute saveur trouvoient.
4487   La furent les ordonnemens
4488   Bailliez et les commandemens.
4489   La fut la premiere loy dicte
4490   Qui Juïfz trouverent escripte.
     
4491   Atant veez vous Thiebert qui vient,
4492   Qui en grant päour se maintient.
4493   Dist : « Renard, entens mon raport
4494   Des nouvelles que je t'apport.
4495   Mesires Nobles ly Lÿons,
4496   Qui de toutes les regïons
4497   Des bestes qui quatre pietz ont
4498   Qui au monde sur terre sont
4499   Est souverain et roys et sire,
4500   De par cellui roy te vieng dire,
4501   QuiRaynaud corrige en que. de toy ne se loe mye,
4502   Quant trestoute sa baronnye
4503   L'est venue servir a gré,
4504   N'y a nul en si hault degré
4505   Qui a sa court ne soit venus,
4506   Comment t'en es doncques tenus ?
4507   Tenus en es pour despisans
4508   Par le raport des voirs disans.
4509   Si te mande le roy messire,
4510   Et de par lui le te vieng dire,
4511   QueRaynaud corrige en qu'. a court viengnes sans plus mander
4512   Le mal fait queRaynaud corrige en qu'. as fait amender.
4513   Et se aucun de toy se plaint,
4514   Dont ilz y sont ja venus maint,
4515   Vieng t'en espurgier et deffendre,
4516   Se tu veulx a ton honneur tendre.
4517   Or me respons que en feras.
4518   Celui diray que respondras. »
4519   Renard respond : « Sire Thiebert,
4520   Monlt estes saiges et appert.
4521   Bien vous ay voulu escouter.
4522   Bien sçavez vostre paix compter.
4523   Briefment je vous diray pour quoy
[32d]
4524   Je ne fuz a la court du roy.
4525   Sachiez que monlt malade estoie,
4526   Car l'autre jour jouer aloie
4527   Faire une predicacïon
4528   Dedens une religïon,
4529   Et la je voloye preschier
4530   De saint Franchois que j'ay tant chier,
4531   La ou sont tous mes escolier :
4532   […]Vers manquant ; pas de passage équivalent dans A.
4533   L'un une pierre me jetta
4534   Pour saint Franchois queMs. qui le. despita.
4535   Trestout le doz me fist ployer.
4536   Monlt me vaulx pour ce employer :
4537   Tout maintenant je m'en fouÿ.
4538   Un lerres convers me sieuvyRaynaud écite siewy.,
4539   Et tant me baty les costés
4540   Qu'encoire en suis je tout betés.
4541   Oncques puis je ne peuz preschier.
4542   Thiebert, se tu as Dieu tant chier,
4543   Un sermon te reciteray
4544   Et d'auctorité te liray
4545   De saint Franchois qui fut loyaulx,
4546   Comment il prescha aux oyseaulx.
4547   S'en Dieu as bonne intencïon,
4548   Acquerir y peuz grant pardon. »
4549   Ci dist Thiebert : « Mal suis payés.
4550   Je me suis doncques fourvoyés,
4551   Aller m'en convient autre part :
4552   Je cuidoie estre chiez Renart :
4553   Or m'a tant mené bon eür
4554   Que je suis sus un prescheür.
4555   Enseigniez moy doncques quel part
4556   Je truisse la maison Renart. »
4557   ChiésMs. cieulx (on trouve la même forme dans le même contexte au v. 2183 où la correction s'appuie sur A). Renard estoit bien venus,
4558   Car prescheur estoit devenus
4559   De Dominique et de Franchois :
4560   « Par tout prescheRaynaud corrige en partout je preche. et partout vois.

33

[33a]
4561   Et se je le preschier laissoie,
4562   Thiebert amys, deffault aroye.
4563   Je prens ma vie ou je puisRaynaud corrige en je le puis.,
4564   Cha et la si commeRaynaud corrige en com. je le truis.
4565   ― Puis que tu es Renard, escoute :
4566   Bien te diz vraiement sans doubte
4567   Que tu t'en viengnes a la court,
4568   Ou mainte plainte de toy court.
4569   Tel derriere toy mesdira
4570   Que, s'il te voit, il se taira.
4571   Et s'il te ditRaynaud corrige en si te diz. bien sans along[n]e,
4572   Que mal se porte ta besongne.
4573   Le roy quancques tu tiens prendra
4574   Et, s'a lui ne viens, toy pendra.
4575   ― Las ! tu vois bien, Thiebert amys,
4576   Qu'a maladie suis submys !
4577   Tant m'ont fait batre et dehaler
4578   Que ne puis ma langue avaler,
4579   Ne me levay mais de sepmaine.
4580   EncoireRaynaud corrige en encoir. me suis levé a paine.
4581   Se je si de cœur ne t'amasse
4582   Et monseigneur tant ne doubtasse
4583   Que je doy sur tous tenir chier,
4584   Tantost meRaynaud corrige en m'. allasse recouchier. »
4585   Et dist Thiebert : « Je le croy bien.
4586   Envis penseroies que bien,
4587   Un mort pour tous te doit souffire.
4588   Renard, bien scez que je veuil dire.
4589   N'a pas entendement de dain.
4590   Mais saches bien que j'ay grant fain.
4591   Se tu scez ou aller peüsse,
4592   Ou a mangier trouver deüsse,
4593   Bien feroies et grant sçavoir. »
4594   Ce dist Renard : « Oÿ, pour voir,
4595   Je te donray tresbon advis.
4596   Puis que en mon conseil t'ez mis,
4597   Tu seras tresbien pourveüs.
[33b]
4598   Or soies avec moi meüs,
4599   Car de chëanceMs. chausse. as jetté sept. »
4600   Adonc le maine en un recept,
4601   Ou un estudïant nouveaux
4602   Avoit tendu quatre reseauxMs. roseaux.
4603   Pour Renard prendre et attraper.
4604   Volentiers le voulsist apper,
4605   Car trop de maulx il lui faisoit.
4606   Chappons et gelines avoit,
4607   Et pluiseurs fois en assambla.
4608   Mais Renard trestout lui ambla.
4609   Ly estudïant fort jura,
4610   Se Renard y vient, prins sera,
4611   Et en jura sa gentillesse,
4612   Ses esperons et sa nobleese,
4613   Se Renard vient, il sera prins,
4614   Tant ne sçara avoir aprins.
4615   Convient il or que tel mendiers
4616   Pregne les biens des escoliers ?
4617   La a Renard Thiebert mené :
4618   « Or t'ay, dist il, bien essenné.
4619   Tout bon eür a toy se tient :
4620   J'ay venoison qui a toy vient,
4621   Ne veÿz telle puis grant tamps. »
4622   Thiebert l'entent, si fut joyeux,
4623   Si sault avant qu'il n'y voit goutte,
4624   Et Thiebert ou resel se boute :
4625   Lors fut il forment retenus.
4626   La est li escolier venus,
4627   Tenant un baston en sa main,
4628   Et dist : « Or sçay je de certain
4629   Que je n'ay pas anuyt failly. »
4630   Et lors fut Thiebert assailly.
4631   Du baston fiert grans coups et lours,
4632   Pour nëant ferist sur un ours.
4633   De grand coups sur son corps depart,
4634   Et si je lui chault de quel part :
[33c]
4635   Tant l'en donne pour mort le tient.
4636   Lors l'escolier vers lui en vient.
4637   Escorchier, ce dist, le fera.
4638   Sa robe fourree en sera.
4639   Du rouselRaynaud corrige en reseau. l'a destortillié,
4640   Si l'a a la terre jetté.
4641   Quant Thiebert vit nul ne le tint,
4642   Ainsi qu'il peut, de la s'en vint,
4643   A grant angoisse en est allez.
4644   Ly escolier fut monlt troublez
4645   De ce qu'il ot perdu sa proye.
     
4646   Thiebert vers la court print sa voye,
4647   Au Lÿon se plaint autement,
4648   Et lui dist a tresgrant tourment :
4649   « Je suis pour porter vozRaynaud corrige en vo. messaige,
4650   Vëoir le peuent fol et saige.
4651   Ce quoy, pour porter vostre office,
4652   Renard qui tant scet de malice
4653   M'a pour vous ce present donné. »
4654   Le roy le voit, n'a mot sonné,
4655   Et vers Renard print grant courine
4656   Des lors et vers luy grant haÿne,
4657   Et dist : « Bien sçay et si voy bien
[33d]
4658   Que Renard ne me prise rien.
4659   Mais, foy que je doy ma moullier,
4660   Je l'en livreray son loyer.
4661   Sire Grimbert, monlt m'esmerveil
4662   Se c'est par le vostre conseil,
4663   Pour ce que estes ses parens :
4664   Sachiez qu'il ne fait mie sens.
4665   Alez vers lui tout maintenant,
4666   Et si le m'amenez esrant. »
     
4667   Grinbert prent congié, si s'en part,
4668   Et s'achemine vers Renard.
4669   Quant vint vers lui, si le salue :
4670   « Renard, ja Dieu ne vous ayeue,
4671   Car vous estes tout plain d'orgueil,
4672   Plainement dire le vous veuil.
4673   AucansRaynaud corrige en Lucans. nous fait a tous entendre
4674   Qu'on doit bien blasmer et reprendre
4675   Homme qui orguilleux devient
4676   Pour richesse, s'elle lui vient.
4677   Par orgueil monteMs. monta. on en branche
4678   Et en orgueil n'a nulle branche
4679   Ne soit de cruaulté pourtraicte
4680   Et Fortune a sa main retraicte
4681   Souvent plustost que avanchie,
4682   Et si advient par maine fye
4683   Qu'on revient du plus hault au moinsRaynaud corrige en mains..
4684   Homs orguilleux n'est guaires plains
4685   Entre les saiges entendans,
4686   Car toudis est a mal tendans.
4687   Orguilleux monte en pris, peu dure,
4688   Car adés vit en adventure.
4689   Renard, sçavoir dois et vëoir
4690   Que orgueil te fera chëoir.
4691   Orgueil cuide tout adez vivre.
4692   Dont nous en raconte en son livre
4693   Dyogenes qui point ne ment.
4694   Et qui bien toutes chosesRaynaud corrige en toute chose. entent,

34

[34a]
4695   Dyogenes qui point n'en fable.
4696   Or y entens un beau notable.
4697   Voyans trestous, raconter l'ose.
4698   Il dist que vie est courte chose.
4699   Si nous deffent en audïence
4700   Que nul n'y ait ja grant fïance,
4701   Qu'en briefve chose, a dire voir,
4702   Ne doit nul grant fïance avoir.
4703   Prouver le veuil : s'on vit huy main,
4704   On ne viv[e]ra pas demain,
4705   Et combien que soyons en vye,
4706   Si doit chascun avoir envie
4707   D'acquerre vertu pour bien faire,
4708   Car trop tost peut homme mal faire.
4709   Aprés la mort vault peu crïer :
4710   On ne se doit guaires fïer
4711   En homme qui maulvaistié aime.
4712   Fol est cil qui saigeMs. celui qui pour saige. le claime,
4713   Car il ne fait pas son devoir.
4714   Lucans dist, qui tant eut savoir,
4715   Que peürs est si male chose
4716   Que preudhoms fïer ne s'i ose
4717   Car ja homme trop päoureux
4718   Envis sera bien eüreux.
4719   Bien doit on penser a morir.
4720   Comment ozes tu sus courir
4721   A ton seigneur, n'y a raison,
4722   N'y peus trouver bonne acoison.
4723   Tresbien peüreux estre dois,
4724   Quant biens ne fais ne ne cognois.
4725   Il n'est fortune qui ne faille,
4726   Ne bien si petit qui ne vaille.
4727   Cathon nous fait de ceste seurRaynaud corrige en ce seür.
4728   Que nulz homs en son bon eür
4729   Ne en sa tresgrande chevance
4730   Ne doit avoir trop grant fïance.
4731   Car pluiseurs on en a veüs
[34b]
4732   Hault monter, puis em bas cheüs.
4733   Eür si n'est une heritaige,
4734   Si comme raconte ly saige.
4735   Meschief nuyt plus, soyez ent seursRaynaud corrige en soyez seürs.
4736   Que n'aÿde nulz bons eürs.
4737   Siques, Renard, pour ton bon heurRaynaud corrige ton heür d'après A.,
4738   Ne peus tu ja estre asseür.
4739   Durer ne peus contre le roy.
4740   Siques, pour Dieu, advise toy,
4741   Et quiers amys et bonne accorde.
4742   Aristote nous en recorde :
4743   Nulz saiges hon noiant ne prise
4744   Amour qui se fait en faintise.
4745   Amys ayme de cœur entier,
4746   Si en seraRaynaud corrige en seras. en bon sentier.
4747   Avecques ce est grant sçavoir :
4748   Par ce porras tu paix avoir
4749   Envers le Lÿon monseigneur.
4750   Car ly homs vit en pute eurRaynaud édite eür.
4751   Et doit estre chetif clamez
4752   Qui aimeRaynaud corrige en n'aime d'après A. et qui n'est Raynaud corrige en n'est mie. amez.
4753   Je cuitMs. quide. que je pers ma parolle,
4754   [Comme ge a Renart parole.]Suppléé d'après A ; Raynaud corrige la leçon de A parole en parolle.
4755   Ma saison et mon tamps y gaste,
4756   Comme fait cilMs. cellui. qui l'achier taste.
4757   Assez Renard entendre peut,
4758   Trestout oyt bien et riens ne veut.
4759   Bonne parolle en corps mauvais,
4760   C'est bon vin en vaissel punais.
4761   Beaux amys, je diz mon devoir.
4762   Retieng, et si feras savoir.
4763   Boëce dist en audïence
4764   Que il n'est pas de grant scïence
4765   Qui ne se destourne et esgarde
4766   Du mal, quant le voit et regarde.
4767   Tu scez et peus aller vëoir.
4768   De mal il ne peut bien sëoir.
4769   Tantost queRaynaud corrige en qu'. homs a mal se tenra,
[34c]
4770   Soit certain que mal lui venra.
4771   Mal ne ce peut guaire celer
4772   N'a vilain, ny a bacheler.
4773   Souvent est contre lui tesmoing,
4774   Soit tard ou tost, ou pres ou loing.
4775   Ja nulz si saige ne se tiengne,
4776   Se mal aymeMs. aym que., mal ne lui viengne.
4777   Par Caÿm qui tua Abel
4778   Le peus tu sçavoir s'il est tel,
4779   Car la terre mesmement dit,
4780   Quant Caÿm le sien frere occist :
4781   « J'ai, dit la terre, vrayement
4782   Recheü le sang proprement
4783   D'Abel par la main <de> Caÿm trait. »
4784   Or cuida bien couvrir ce fait.
4785   Ainsi cuidiez vozRaynaud corrige en vo. mal couvrir,
4786   Tout tamps le volez maintenir.
4787   Trop menez barat en appert.
4788   Pour quoy avez au Chat Thiebert
4789   Fait tel despit et tel injure ?
4790   Par Dieu, ch'a esté grant laidure.
4791   Quel raige au cœur vous peut tenir,
4792   Qui ne volez a court venir ?
4793   Pour quoy fourtraittesMs. pourtraittes (corrigé d'après A). vous Hersems ?
4794   Je croy vous estes hors du sens :
4795   A tout le monde prenez guerre.
4796   Vous ne poëz durer sur terre.
4797   Le clec Virgille nous veult dire
4798   Qu'on doit mal engin esconduireRaynaud corrige en escondire..
4799   Trouver mal engin ne doit nulz.
4800   Ainsi que fist Antigonus,
4801   Un grant roy, poissant, fort et riche.
4802   Mais trop estoit avers et chice
4803   (Pïeur tesche ne peut avoir).
4804   Un menestrel povre d'avoir
4805   Un jour un besantRaynaud corrige en denier d'après A. lui rouva.
4806   Cil menestr<e>el tel le trouva.
[34d]
4807   Tout a plain il lui esconduitRaynaud corrige en escondist..
4808   Et en escondissant lui dist,
4809   Comme d'avarice sousprins :
4810   « Amys, tu n'es pas de tel pris
4811   Que je te donne tant d'avoir,
4812   Mais requier selon ton devoir.
4813   ― Or me faictes d'un denier don,
4814   Si acquerrezMs. Sacquerrez. de Dieu pardon. »
4815   Le roy lui dist : « N'affiert a moy !
4816   Si petit don donner ne doy. »
4817   Autrement ne lui respondy.
4818   Vilainement l'en escondy,
4819   Car comme roy, s'il lui pleüt,
4820   Le besant donné lui eüst,
4821   Et le denier, comme povre homme.
4822   Mais je vous diz, ce est la somme,
4823   Que vil cœur œuvre adez vilment.
4824   Monlt en exploita autrement
4825   Alixandre, a qui il advint
4826   Que un chevalier a lui vint.
4827   Terre lui quist et demanda.
4828   Alixandre lui commanda :
4829   « Preng tel cité a tousjours mais. »
4830   Cilz ot le cœur povre et mauvais,
4831   Et dist : « Sire, il n'affiertRaynaud corrige en il ne m'affiert. mie
4832   Qu'aye cité en ma baillie.
4833   ― Amys, ne sçay qu'il te convient.
4834   Tel don donne qu'il m'apartient. »
4835   N'est mais nulz de telle largesse
4836   N'avez ce de telle proësse.
4837   De lui osta varat et guille
4838   Et usa du consel Virgille
4839   Qui mauvais engin ne vault querre,
4840   Barat ne trahyson sur terre.
4841   Pour ce, Renard, savoir te fais,
4842   Ne quiers nul malice mauvais.
4843   Macrobes dist en son record :

35

[35a]
4844   QuiRaynaud corrige en Cil qui. dommaige autrui a tort,
4845   Car cellui qui est dommagiés,
4846   Tost c'est de cellui estrangiés
4847   Et en m<auv>aiseRaynaud ne corrige pas. volenté mis,
4848   Envis mais lui sera amis.
4849   Quant ungs homs vers autre mesprent,
4850   Tantost a ennemy le prent. »
4851   Lors se printMs. prins. Renart a plourer
4852   Et par samblans Dieu äourer.
4853   Dist Grinbert : « Doulouser n'y vault,
4854   Car a la court aller vous fault. »
4855   Lors l'a tant Grinbert prez tenu
4856   Que ilz sont a la court venu.
     
4857   Si tost que Renard vint a court,
4858   Beste n'y a qui ne la court
4859   Ou d'opposer ou de respondre.
4860   Or est Renard prez de confondre.
4861   Vers le roy est venu a plain,
4862   Son cousin tenoit par la main.
4863   Toutes bestes grans et menus
4864   Si furent tous a <la> court venus,
4865   Les ungs pour nouvelles sçavoir,
4866   Les autres pour dire : « Il dist voir ; »
4867   Ly un ala pour accuser,
4868   Et l'autre y ala pour muser.
4869   Ly autre pour Fauvel torchier,
4870   L'autre pour autruy avanchier.
4871   Les pluiseurs y vont pour sçavoir
4872   S'aucun gain y porront avoir,
4873   Soit en prendre commissïons,
4874   Ou pour commectre ambicïons.
4875   A brief, tous y vont sans contraire
4876   Plus pour preu que pour raison faire.
4877   Quant Renard devant le roy vint,
4878   Monlt tressaigement se maintint.
4879   Ne fist samblant d'avoir mespris.
4880   Mais d'avoir fait honneur et pris :
[35b]
4881   De son propos ne se mua.
4882   Humblement le roy salua :
4883   « Doulz roy, dist il, plain de merite,
4884   Perez, Filz et saint Esperite
4885   Qui en la Vierge vint en terre
4886   Pour le salut des ames querre,
4887   Le ciel et les estoilles fist,
4888   Pour clarté [le] soleil y mist,
4889   Pour bien Nature asseürer
4890   Et pour trestous les biens mener
4891   Qui soustiennent nature humaine,
4892   Qui jusques a la fin les maine.
4893   Terre fist, eauesRaynaud corrige en eaus. doulces, sallees,
4894   Les montaignes et les vallees,
4895   Qui par le deluge se firent,
4896   Si comme les ancïens virent.
4897   Bestes fist et poisson noer,
4898   Homme et femme pour lui loer,
4899   Et entendement en lui mist.
4900   Cellui qui tout ce et plus fist,
4901   Gart et maintiengne monseigeur
4902   Noble le Lyon par honneur,
4903   Roy, empereür souverain
4904   De par cellui roy premerain !
4905   Tu es roy des bestes sur terre.
4906   A toy vieng prier et requerre
4907   Qu'en l'estat que tu m'as tenu
4908   Que g'y puisse estre maintenu,
4909   Que accuseur n'accuseresse
4910   N'aucune langue flateresse
4911   Esmeüe de moy doloir
4912   Ne t'oste de ton bon voloir.
4913   Et Dieu me doinst telle scïence
4914   Que je puisse avoir pacïence
4915   Et servir puisse mes amys,
4916   Faire paix a mes ennemys,
4917   Car, roy, se tu sur moy couroies
[35c]
4918   Et par pouoir user voloies,
4919   Tu m'osteroies pacïence
4920   Et greveroies concïence.
4921   Et s'aucun, ce que ne croy mie,
4922   A sur le mien estat envie
4923   Pour l'honneur que tu m'as portee
4924   Et l'amour que tu m'as monstree
4925   Et il se veult de moy vengier,
4926   Laissez moy par droit revengier.
4927   Se m'escoutez, sens me vendra.
4928   Se sus me cours, sens me fauldra.
4929   Si requiers a ta grant poissance
4930   Que ne me tiengneRaynaud corrige en tiengnes. en vitance,
4931   Ne regarder par ton pooir :
4932   Mais veuilles faire ton devoir,
4933   N'ait nulz en force trop fïance,
4934   Car force vault pou sans sïence :
4935   Pay par justice proprement.
4936   Lors me pues faire malement,
4937   Et ainsi feras ton devoir.
4938   Je vouldroie tresbien sçavoir
4939   Que Thiebert demander me veult,
4940   Ne de quoy accuser me peult.
4941   Se damps Thiebert par son lober
4942   Qui vault escolier desrober
[35d]
4943   Ou ses connins print et menga,
4944   Et l'escolier le laidenga,
4945   Que me demande il de ce fait ?
4946   Veult il dire que je l'ay fait ?
4947   Or dist il que mal me prouvéRaynaud corrige en prouvai.
4948   Quant avec lui ne demouréRaynaud corrige en demourai. ?
4949   Las ! ja n'eüsse eü deport,
4950   Qu'on ne m'eüst livré a mort,
4951   Car trestous escoliers me heent,
4952   Et trestous a moy prendre beent,
4953   Mais [com] j'oÿs qu'on le batoit
4954   Et qu'en telle prison estoit,
4955   N'oséRaynaud corrige en osai. illec plus demourer,
4956   Mais forment me prins a plourer :
4957   Encoire en ay les yeulx moulliez.
4958   Si vous prieRaynaud corrige en pri. que vous ne veuilliez
4959   Prendre a moy ceste batison,
4960   Car point n'y ay de mesproison,
4961   Se il mesmes n'y a mespris,
4962   Car puis en ay le voir apris.
4963   EncoireRaynaud corrige en encoir. de son couroux je tramble,
4964   Car compaignons sommes ensamble,
4965   <Et>Raynaud garde Et et supprime a. si est parent a mon voisin,
4966   Qui a mon pere estoit cousin.
4967   Or scet il bien monlt se je mens.
4968   Et que me demande Hersens,
4969   EtMs. Le. Ysengrin, son fol mary,
4970   Qui jamais ne sera gary
4971   De grant jalousie et d'anuy ?
4972   Il dist qu'il me trouva chiez luy
4973   Et que je sur sa femme estoie,
4974   Et que je bien le racoloie.
4975   Oncques plus fol vous ne veïstes,
4976   Ne plus grans bourdes vous ne oÿstesRaynaud corrige en n'oystes..
4977   Et croy, et certain en suis jé
4978   Que tout cecy a il songé,
4979   Ou en lieu de moy vit un autre

36

[36a]
4980   Qui lui aloit batre son faultre.
4981   Ou ymaginacion lui vint,
4982   Pour ce que de moy luy souvint :
4983   Toudis lui semble qu'il me voye,
4984   Combien que je ou lieu ne soye.
4985   Mais je suis tout prest de prouver,
4986   Se par la en convient ouvrer,
4987   Car j'estoye a longueRaynaud corrige en treslongue. voye
4988   Pour une cure que j'avoye
4989   D'un mien amy qui se douloit,
4990   Qui en phisicque enté estoit.
4991   A luy alay par amistié.
4992   Cil fut tantost sain et haitié,
4993   Je le jettéRaynaud corrige en jettai. de maulx lïenz.
4994   ― Es tu doncques phisicïens ?
4995   Dist le Lyon, par mon heür,
4996   Je ne fus oncques asseür
4997   D'une goutte qui si me tient,
4998   Qui a toutes heures me vient.
4999   Se tu m'en povoies guarir,
5000   Bien le te vouldroye merir. »
5001   Dist Regnard : « Sire, a dire voir,
5002   L'avez vous ores a sçavoir.
5003   Tous ceulx queMs. qui. terre veult porter
5004   Me doivent cherir et amer.
5005   Sur tous suis bon phisicïen,
5006   Car Ypocras et Galïen,
5007   Sanson, Constantin, Avicenne,
5008   Je les aprins mainte sepmaine.
5009   Tous les mis a cest art aprendre.
5010   Mon disciple fut Alixandre,
5011   Et mon varlet fut Tholemer.
5012   Mon aprentis fut maistre Omer.
5013   Platon et Aristote aprins.
5014   Par moy monterent en hault pris.
5015   Virgille, Dyoclesïen
5016   Furent par moy phisicïen.
[36b]
5017   Boëce, Argus et tous ly autre
5018   Ne sceurent envers moy un faultre.
5019   Ce qu'ilz ont sceu leur ay apris,
5020   Et par mes faiz et par mes pris,
5021   Tous ceulx qui sont praticïens
5022   Sont tous lïez de mes lÿens.
5023   Je vous guariray du mehain,
5024   Sans avoir [ne] profit ne gaing,
5025   Ne peu ne grant de vostre avoir.
5026   Ne quiers que vostre amour avoir. »
5027   Dist le Lÿon : « Par ta scïence,
5028   Se tu veulx avoir pacïence
5029   Des persecusïons mondaines
5030   Et que de mal faire te tiengnes,
5031   Sans <et> sur autruy envye avoir,
5032   Par ce porras m'amour avoir.
5033   Et se tu veulx l'art soustenir
5034   Que as aprins a maintenir,
5035   Selon t'œuvre jugié seras,
5036   Et selon ce que fait aras. »
5037   Adont ly fol et jones crient
5038   Et tous a une voys lui prient :
5039   « Sire, que Renard soit pendus,
5040   N'y soit songnement attendus !
5041   Car, seRaynaud corrige en s'oÿr. oÿr le volez en face,
5042   N'est si grant mal que il ne face. »
5043   Ainsi le[s] jone[s] hault crioient,
5044   Pour ce que jone roy avoient.
5045   Quand Renard les jones escoute,
5046   De jonesse forment se doubte.
5047   Voit les vieulx arriere boutez :
5048   De ce c'est il forment doubtez.
5049   Lors de Roboam lui souvint,
5050   Dont tant de mal par lui advint,
5051   Et oyoit crier sans esgard :
5052   « Roy, c'or nous fais pendre Renard ! »
5053   Tout le poil s'en est herichiés.
[36c]
5054   Adoncques c'est en pietz dreschiez :
5055   « Roy, dist Renard, croy les docteurs,
5056   Les poëtes et les acteurs,
5057   Le Vieil Testament proprement,
5058   S'en viveras plus sauvement.
5059   En Jherusalem ot un roy
5060   Riche, poissant, de grant aroy.
5061   Des instrumens se deduisoit,
5062   Aux dames volentiers juoit,
5063   […]Vers manquant ; pas de passage équivalent dans A.
5064   Tous les vieulx arriere bouta.
5065   Disoit : « Vieulx ne scevent nëant,
5066   Les jones sont plus cler vëant. »
5067   Ce roy fust Roboam nommés,
5068   Qui puis fut peu de Dieu amés.
5069   Filz fut du bon roy Salomon
5070   Qui ot de sens si grant foison.
5071   Par lui fut Jherusalem bruite,
5072   La gent occise et mise a fuicte.
5073   Par lui fut le païx gasté
5074   Et le peupleRaynaud corrige en peuples. a mort hasté.
5075   SeRaynaud corrige en S'.il eust les anchïens creüs,
5076   Tout ce ne lui fut advenus.
5077   G'y mecteroie trop a dire :
5078   Bien le peus en la Bible lire.
5079   Ceste chose est bien approuvee.
5080   Sapïence est envis trouvee
5081   En terre par ceulx vrayement
5082   Qui vivent delictablement.
5083   Le povre vieil pacïent croy,
5084   Se vivre veulx en bonne foy.
5085   En deliz n'aye ja fiance :
5086   Envis est en jone scïence,
5087   Et s'elle y est, c'est adventure.
5088   S'adventure y est, petit dure.
5089   Pour ce, roy, or ne veuilliez mie
5090   Par les jones jugier ma vie. »
     
5091   Lors c'est Goudris en pietz levez,
[36d]
5092   Devant le roy en est alés,
5093   Et dist : « Roy, fay moy escouter :
5094   Tu ne dois ja nulluy doubter
5095   De bon jugement maintenir.
5096   De ce te doit bien souvenir.
5097   Tu vois bien a quoy Renard pense :
5098   Il a en lui monlt grant doubtance
5099   Que il ne soit jugiez a droit
5100   Et que jonesse ne l'ottroit.
5101   Pour ce requiert par son langaige
5102   Que jugiés soit par le vieil saige.
5103   Si sera il certainement
5104   Par les anchïens proprement
5105   Qui sont du tamps anchïennour,
5106   Ausquelz l'Eglise porte honnour,
5107   Et qui ont mys chascun en livre
5108   Ce que ont doit fuïr ou si<eu>vre :
5109   Pour ce qu'adez vivre ne porent,
5110   Pour ce en escript mectre le volrent.
5111   Tout ce nÿer il ne porra.
5112   La accorder lui convendra.
5113   Vëez les motz qu'ilz en ont dist,
5114   Il n'yra pas contre leur dist.
5115   Salomon dist : « Justice amez,
5116   Vous qui les terres gouvernez,
5117   Et te combas, sans faire tort,
5118   Pour justice jusqu'a la mort. »
5119   Ce premier point est en son livre.
5120   Pour ce n'est pas Renard delivre.
5121   EncoireRaynaud corrige en encoir. dist il : « Ne t'esmerveille.
5122   Avant la sentence apareille
5123   La justice selon le fait.
5124   Et quant aras oÿ le plait
5125   Et d'oÿr et de renommee,
5126   Lors doys demander quel collee
5127   Cil doit avoir selon ses œuvres. »
5128   Ainsi tousjours par justice œuvre[s],
5129   Et nous te conseillerons bien

37

[37a]
5130   Quel mal doit avoir et quel bien.
5131   Ne soiez ja lens de ce faire.
5132   Par Salomon te veuil retraire.
5133   Dist : « Justice est si parmanans
5134   Qu'elle espreuve les besongnans
5135   Et met en grace et en bonté. »
5136   Encoire ailleurs m'a il compté
5137   Cil qui ne fut ne fol ne niche,
5138   Et dist que la vraye justice
5139   Est perpetueulx ser[e]mens.
5140   Saches de vray, point ne t'en mens.
5141   Encoir dist qui leMs. quil. voir l'ataint,
5142   Et qui par [sa] faveur l'estraint
5143   Qu'il n'en face accomplissement,
5144   Il se met a droit dampnement.
5145   ― Or me dictes, dist ly Lÿon,
5146   Beau chier amy, nous vous prïon,
5147   Qui tant blasmez orez malice,
5148   Que vous me dictes qu'est justice. »
5149   Cil dist a briefz motz, sans bloisier :
5150   « Mal pugnir et bien exauchier,
5151   Destruire mal, soustenir bien,
5152   Et bien ouvrer sans doubter rien.
5153   Il est noté en l'Escripture :
5154   Cil qui plus doubte creature
5155   Que il ne fait son Crëateur,
5156   De tous maulx il prent le pieur,
5157   Car nous lisons en sainct Mathé :
5158   « Cilz seront en boneureté
5159   Et pardevant Dieu mys seront
5160   Qui pacïamment souffriront
5161   Percecucïon pour justice. »
5162   Senecque qui tant pugnit vice,
5163   Qui tant fut discret et vaillant,
5164   Il dist : « Justice est la plus grant
5165   Des resplendisseurs que vertu. »
[37b]
5166   Or t'ay ce c'as requis solu.
5167   Fay le, et soyez droicturier.
5168   ― Je m'aviseray volentier,
5169   Car se mon voloir contredit
5170   Et que voise contre le dit
5171   Raison, et raison ne veuil faire,
5172   Je en aray a Dieu affaire,
5173   Se n'estoit qu'en confusïon.
5174   ― Sire, bonne est l'advisïon,
5175   Car tel fait justice sans tort,
5176   A qui conscïence remort,
5177   Et tel fait de bien le contraire
5178   Qui cuide bien loyaulment faire,
5179   Pour ce est bon lui adviser,
5180   Sans riens desprisier ne louer.
5181   Encoire sainct Jacques nous crye
5182   Qui pour bien faire pert la vye,
5183   Que de tresbonne heure fut nez,
5184   EncoireRaynaud corrige en encoir. vous dy, or m'escoutez :
5185   Bien sçay, Regnard a maint amys.
5186   Se par moy estoit a mort mys,
5187   Tost me seroit, ce sçay, rendu.
5188   Mais la n'ay je pas attendu
5189   Pour lui ne pour especïaulx.
5190   N'ay je pas dist telz envïaulx ?
5191   Je ne diz rien fors que recite,
5192   Et s'aucun est qui se despite
5193   Et qui a mal si l'entendra,
5194   Pour suspect honneur se tendra.
5195   Je trais mon arc a la volee
5196   Bien [se] gard qui ara colee :
5197   Bien sçay preudhoms ne l'ara point.
5198   Mais encoireRaynaud corrige en encoir. dist Tulles un point,
5199   Que le tiers office de paix
5200   Est qu'on doit oster les mauvais
5201   De la compaignie des bons.
5202   Encoir, si comme nous lysons,
[37c]
5203   De bien jugier vient tresbon fame.
5204   Senecque dist : « Juge pert s'ame,
5205   Quant il absoult un malfaicteur. »
5206   Or veuille Dieu le Crëateur
5207   Que les œuvres soient de tel nom
5208   Que tu ne faces queRaynaud corrige en se. bien non,
5209   Et que les bons soient en paix,
5210   Comme droit veult. Atant m'en tais. »
     
5211   Lors c'est Chantecler trait avant
5212   Lequel Regnard a grevé tant.
5213   Et a juré et corps et vie
5214   Qu'a Regnard ne cellera mie
5215   Que de son fait au roy ne compte
5216   Sans ja avoir päour ne honte.
5217   « Roy, dist Chantecler, entens moy.
5218   Je me suis venu plaindre a toy,
5219   Comme a cellui qui es le maistre
5220   Des bestes que Nature naistre
5221   A fait et qui ont quatre piedz.
5222   Toutes demeurent soubz telz fiefz,
5223   N'y a nul, se il voit ta teste,
5224   Qui le jour oze mener feste.
5225   Nostre nature est en tel point
5226   Qu'oisel a joye ne se joingt,
5227   Puis que il a l'aigle veüe.
5228   Tout le jour le sang lui remue.
5229   Ainsi doibvent les bestes estre.
5230   L'aigle est et noz roy et noz maistre :
5231   Nous n'osons contre luy dreschier,
5232   Encoires mains lui courouchier.
5233   Si le devons nous prisier moinsRaynaud corrige en mains.
5234   (S'il est qu'il Raynaud corrige en qui.de ce soit certains),
5235   Que ne font vous, Lÿon, les bestes,
5236   Dont est grant deffaulte que estes
5237   De si peu de scïence apris,
5238   Quant de voz gens n'avez le pris.
5239   [Pour vous a nul bien ne s'avoient,]Suppléé d'après A.
5240   Combien que chascun jour vous voient.
[37d]
5241   Mal les gardés et justiciés.
5242   Pour ce estez vous si peu prisiés :
5243   Chascun a son voloir vous maine,
5244   A vain pasteur loup chie laine.
5245   Ou sire Raynaud corrige en sires., ou compains soyez,
5246   Se vous volez estre prisiez.
5247   Cy a vous ne suis pas venus
5248   Pour chose Raynaud corrige en rien (d'après A). que g'y soye tenus :
5249   De vostre ordre en suis je mie,
5250   Mais a vous viens querir aÿe
5251   Contre cellui qui m'a grevé,
5252   C'on appelle larron prouvé,
5253   C'est Renard, qui est mauvais lerrez,
5254   Sur tous desloyaux, faulx, bourderrez.
5255   Mal est, quand il n'a jugement,
5256   Par renommee seulement.
5257   Mal renom est sur lui cheüs,
5258   Dont je dy par droit qu'est reüs.
5259   Roy estes, realité veult
5260   Adreschier chascun qui se deult,
5261   De quelconcque lieu que il viengne :
5262   Pour ce est force que me complaingne.
5263   Renard entendant me faisoit,
5264   Qui toute verité taisoit,
5265   Que mes gelines le hëoient
5266   Et que tant fait batre l'avoient
5267   Qu'il ne povoit sa langue traire.
5268   Monlt me pria de la paix faire.
5269   Je qui pour la paix me penay,
5270   Lez mez gelines le menay.
5271   Cilz qui bon met en mal dangier
5272   Courut mes gelines mengier.
5273   Des deux pïeurs se deporta,
5274   Les autres deux en emporta :
5275   N'en y a nulle demouree
5276   Qu'il n'ayt mengie et devouree.
5277   Aultreffoiz de lui me suis plains,
 

38

[38a]
5278   Mais tant de beaux parlers est plains
5279   Qu'il vous decheut, a dire voir,
5280   Et faitMs. faire. croire maulx et sçavoir.
5281   CeteronsRaynaud corrige en Cicerons d'après A. nous monstre et devise
5282   Que homs en samblant de servise
5283   Ne peult plus grans trahisons faire,
5284   Plus mesprendre ne plus meffaire
5285   Que en samblance que nulz voye.
5286   Cil qui sert est bien en la voye,
5287   S'il veult, d'embler et de trahir.
5288   Mais assez plus fait a haïr
5289   Ly homs qui trahist en servant,
5290   Car assez mieulx va deservant
5291   Sa mort que silz qui pas ne sert.
5292   Nulz homs tant honte ne dessert
5293   Comme cellui qui doit servir,
5294   Quant se paine du deservir.
5295   A ceulx de Troye bien peru
5296   Qui trestous en furent decheu
5297   Par le cheval de fust qu'ilz orent,
5298   Que oncques garder ne s'en sçorent,
5299   Qui fut en semblant de serviceRaynaud corrige en servise d'après A. :
5300   Par ce fut Troye arse et mal miseMs. et destruicte (corrigé d'après A)..
5301   Pour ce, roy, le vous veuil retraire :
5302   Regnard vous doit service faire
5303   Et le vous fait par contenance
5304   Toute plaine de dechevance.
5305   Mieulx ne vous peut il desrober
5306   Que voz gens trahir par lober.
5307   De pute heure sur terre vit
5308   Qui d'aultrui chaté se chevit.
5309   Ysydores fait <a> tous sçavoir
5310   Que cil qui acroit son avoir
5311   D'autruy perte et d'autrui domaige,
5312   Il fault a estre preux et saige,
5313   Et est, che dist le droit recors
5314   Plus contre nature que mors.
[38b]
5315   Car voir est et souv<i>ent advient
5316   Que maint homme faire convient
5317   Chose dont il naist grans doulours,
5318   Quant il est mis a povres jours.
5319   Homs qui pert souvent ce desvoie,
5320   Et chiet souvent en male voye.
5321   Pour nouvel avoir assambler
5322   Se met homs en voye d'embler.
5323   Tant s'i acoustume et amort
5324   Qu'ains son tamps est livré a mort,
5325   Dont est raison, et droit l'aprent.
5326   Cil par qui la povreté vientRaynaud corrige en prent.
5327   Occis l'a et murdri a tort,
5328   Dieu lui demandera sa mort.
5329   Lors savraMs. sera. il sans revenir
5330   Qu'est d'aultrui chaté retenir.
5331   Maint en a Regnard la mené
5332   Qui puis se sont d'embler pené.
5333   Ses parolles point n'escoutés,
5334   Car plaines sont de faulsettés.
5335   Lucans nous dist que losengier
5336   Sont trestous bons a estrangier,
5337   Si commeRaynaud corrigen en com. le roy des Me<n>dïensCorrigé d'après A.
5338   QuiRaynaud corrige en que. foulour tint en ses lÿens.
5339   Pour les traïteurs que trop crut,
5340   Son loz abaissa et descrut.
5341   Toute s'honneur tourna a faille.
5342   Par fol conseil print il bataille
5343   Contre Gregois, qui par pooir
5344   Lui firent congnoistre et sçavoir
5345   A quelle fin cilz venir doi<bv>ent
5346   Qui fol conseil orguilleux croient.
5347   Un des traïtours a lui trait,
5348   Son fol conseil il a retrait :
5349   « Si[re], dist il, trop atardés,
5350   Que tant souffrez et atendez
5351   Que les Gregois ne courez sceure !
[38c]
5352   Des piecha, se Dieu me sequeure,
5353   Tous desconfiz les eüssiez,
5354   S'il vous pleüst et vaulsissiez.
5355   Car si tost qu'ilz vous percevront,
5356   Sachiez de [voir] qu'il s'en fuiront.
5357   Je le vous tarde trop a dire. »
5358   Ly autre parla, et dist : « Sire,
5359   Videz trouverez leur citez.
5360   Je le vous diz en verité
5361   Qu'ilz ne vous oseront atendre,
5362   Siques n'y trouverez que prendre.
5363   Tous s'en fuiront par vieux sentiers. »
5364   Aprés cellui parla ly tiers :
5365   « Sirez, mouvez sans nulle attente.
5366   TropRaynaud corrige en Mais trop d'après A. m'anuye et destalente
5367   Que vous n'avrez a qui combatre.
5368   Qui est cil qui porroit abatre
5369   Vostre pooir, quant est semons ?
5370   Grever ne vous peut tous ly homs,
5371   Qu'envis compteroit nulz lettrez
5372   Ne vos pavillons, ne voz trefz.
5373   Concquerir pouez tout ly monsRaynaud corrige en le mont.,
5374   Car vous avez tant grans dromonsRaynaud corrige en grant dromont.
5375   Et tant de nef et tant de bargeRaynaud corrige en Et tante nef et tante barge.
5376   Qu'envis est assez la mer large.
5377   Et tant avez arbalestriers,
5378   S'il vous est vouloir ou mestiers,
5379   Et d'archiers si grant assamblee,
5380   Que tout ly air a le volee
5381   Seroit trop cours et trop escars
5382   Aux arbalestriers et aux ars. »
5383   Le roy crut toute tel folye :
5384   Pour ce manda sa baronnie,
5385   Tous ses ost[s]Raynaud corrige en os. fist appareillier.
5386   Un preudhoms, loyal conseillier,
5387   Parla a lui hault et briefment,
5388   Et dist : « Sire, ne scay comment,
[38d]
5389   Vous avez tel conseil creü
5390   Sachiez, que vous estez decheuRaynaud supprime que et édite decheü..
5391   Laissiez ester ceste envahye. »
5392   Le roy certes ne le crut mie,
5393   Ains ala a sa volenté,
5394   Dont puis cheÿ en povreté.
5395   Certes le roy des Medïens
5396   Fut prins et lÿé de lÿens,
5397   Sa gent morte, batue, blechie
5398   Et s'honneur a honte chassie :
5399   Tout fut perdu, ce est la somme.
5400   S'il eust creü le bon preudhomme,
5401   Il fust en grant honneur montés :
5402   Et fustRaynaud corrige en fu. perdu et ahontés.
5403   Pour ce, roy, l'ay ramenteü,
5404   Que tu soyez si pourveü,
5405   Et que tu si bon conseil prengnes
5406   Qu'en la fin ainsi ne deviengnes.
5407   N'en croy Regnard, le losengnier,
5408   Mais de toy le Ms. ne (corrigé d'après A). fay estraingnier,
5409   Ne ja si simples tu ne soies
5410   Que pour son beau parler le croyes,
5411   Ne pour ce, s'il est gracïeux.
5412   Roy si doit estre un peu crueulx :
5413   Cruaulté est monlteffoisMs. maulteffois ; Raynaud corrige en mainteffois. bonne.
5414   Quant saiges homs a point s'i donne,
5415   Elle fait traire les maulvais,
5416   Et les bons hommes met en paix.
5417   Thules nous fait a tous savoir
5418   Que cruaulté fait remanoir
5419   Maint mal que pluiseurs [gens]Suppléé d'après A. avoient,
5420   Se la cruaulté ne doubtoient.
5421   Se n'est mie trop grant merveille,
5422   Se l'homme se paine et traveille,
5423   Et se il bat, mate et confont
5424   Ceulx qui honte et annuy lui font.
5425   Cruaulté les pertes recole

39

[39a]
5426   Et les mauvais mate et affole.
5427   Se cruaulté estoit faillye,
5428   La terre seroit ma[l] baillye.
5429   Et sachiez que la cruaulté
5430   Qui s'atrempe a loyaultéRaynaud corrige en a la loyaulté.
5431   Vault trop mieulx que ne vault simplesse.
5432   Car cruaulté les drois adresse
5433   Et les torfais souvent remue
5434   La ou simplesse est toute mue.
5435   L'homme qui a simple coraige
5436   Fait faireMs. Fait fais. aux folz maint grant outraige,
5437   Nul ne le doubte ne le crient.
5438   Sachez que par simplesse vient
5439   Maulx et anuy et fausseté
5440   Qui cessent quant voient cruaulté.
5441   Cruaulté fait maint tord baissier
5442   Et maint tresgrant mal delaissier.
5443   Se Renard te sentist crueulx,
5444   Ne fut pas si malicïeulx.
5445   Son malice en sens mesistRaynaud supplée il devant mesist.,
5446   Laissant male œuvre, et bien fesist.
5447   Ainsi feïssiez maulx bons estre.
5448   Simple pastour fait le leu pestre :
5449   Se Regnard tresbien vous doubtast,
5450   Trestous maulx arriere boutast.
5451   Et tant plus vit, et plus en empleMs. enfle (corrigé d'après A)..
5452   Et pluiseurs en prendent exemple :
5453   Ainsi serontMs. serons. les bons mauvais.
5454   Or regarde, roy, que tu fais.
5455   Thules si nous veult maintenir :
5456   Par droit terre ne peult tenir
5457   Homs qui doubte mal ne durté,
5458   Päour de mort ou povreté.
5459   Qui droicture veult maintenir,
5460   Droit chemin lui couvient tenir,
5461   Car cellui <cellui> fait monlt a blasmer
5462   Qui trahyst gens par beau parler.
[39b]
5463   En ce fait met Regnart son us :
5464   Par lui sont tous matz et confus
5465   Cilz et celles qu'il entreprent,
5466   Car la scïence qu'il aprent
5467   E[s]t pour soustenir les mauvais.
5468   Or voyz tu dont, roy, que tu fais.
5469   Qui soustiens mauvais scïanment ?
5470   Il en acquiert son dampnement,
5471   Car maulvais lez maulvais norrist
5472   Et les bons estrangle et perist.
5473   Maulvais est qui soustient maulvais.
5474   Chascun m'entent, atant m'en tais.
    REGNARD
5475   ― Amys, dist Renard ly houpis,
5476   Le juge sera monlt hardis
5477   Qui jugera contre raison.
5478   Si com en escript le trouve on
5479   De Salomon, dire le veuil,
5480   Qui met et escript que li oeuil
5481   Doibvent aller devant le pas.
5482   S'aultrement va, ne le plain pas
5483   S'il lui vient une meschëance.
5484   Veez ent ci la signifïance
5485   De ceste raison deviser :
5486   Selon ce que g'y sçay viser,
5487   La verité ly saige en dient :
5488   Ly oeuil lyRaynaud corrige en le. conseil signifient,
5489   Et le pas signifie l'œuvre,
5490   Qui la verité en descoeuvre.
5491   Salustres s'accord a ce point,
5492   Et dist que n'est pas bien a point,
5493   Se le conseil n'est avant fait
5494   Que on mecte riens au parfait.
5495   Et si dist Thulles, le bon maistre,
5496   Que Dieu ne fait pas homme naistre,
5497   Pour lui salver tant seulement,
5498   Mais pour aydier communement
[39c]
5499   Ceulx qui aront mestier d'aÿe.
5500   Autrement, bien ne vit il mye.
5501   Tous ceulx bien conseillier vous doivent
5502   Qui voz biens et honneurs rechoivent.
5503   Thules dist et fait demonstrance
5504   Que cilz œuvre de pourvëance
5505   Qui avant le cop s'apperçoit
5506   De ce que advenir lui doit,
5507   Et sil qui tout avant s'avise,
5508   Tous biens ara a sa devise.
5509   Cil les vuides bourses emplist
5510   Et les grans honneurs acomplist.
5511   Pourvëance l'homme chastie.
5512   Pour ce Thulles a nous tous prie
5513   Que nous ayons tel pourvëance
5514   Que nous puissons avoir chevance.
5515   Ceulx qui ainsi ne le font mie
5516   Ont dessus moy tresgrant envie :
5517   Ils ont le leur mal despendu,
5518   Et pour ce me jugent pendu.
5519   Homs qui le sien pert folement
5520   Envis fera bon jugement.
5521   Ceulx qui continuent leur voye
5522   EnRaynaud supplée Et en tête de vers. oyseuse et en foloye
5523   Veullent les autres tempester,
5524   Leur nom, leurRaynaud suppléé et. chevance oster.
5525   Virgille tous nous en chastie
5526   Et dist : « N'acquerons ja envie,
5527   Car envye a souventRaynaud corrige en tressouvent. fait
5528   Honnir maint homme sans meffait. »
5529   « De couroux se doit retargier,
5530   Com Thulles dist, qui doit jugier. »
5531   Pour ce, roy, dois haÿr couroux
5532   Ne trop croire les envïouxMs. enuieux..
    LE ROY LYON
5533   Regnard, n'y vault vostre plaidier.
5534   Vostre clergie n'y aRaynaud corrige en n'a d'après A. mestier :
[39d]
5535   Ja par ce tour n'eschapperés.
5536   Grinbert, vous le me garderés. »
     
5537   Lors s'est le roy d'illec partis.
5538   La y ot assez de motz dis.
5539   Ly un dit pour Fauvel torchier :
5540   « A ! roy, qu'on te doit avoir chier,
5541   Que tu scez bien faire raison
5542   Plus que tous ceulx de ta maison ! »
5543   Lors vint Grinbert au roy plourant,
5544   Et tousjours pour Renard priant,
5545   Et dist : « Roy, <de> monlt te mefferoies
5546   Et des barons blasmés seroies,
5547   Se Regnard, qui est tes amys,
5548   Estoit sans jugement mal mys.
5549   Veuilliez ses deffenses oÿr,
5550   Se volez de honneur joÿr.
5551   De DieuRaynaud corrige en Car de Dieu. et du monde aroies
5552   Blasme, se ainsi l'acchisoies.
5553   Veuilliez que il soit respité
5554   Tant pour raison que pour pité. »
5555   Dist le roy : « N'y ara respit.
5556   Morir le fault, car je l'ay dit.
5557   Je ne me desdiroye mie
5558   De nulle chose que je die,
5559   Quel mal, quel bien qu'il en aviengne.
5560   Ce que j'ay dist, fault qu'il se tiengne. »
5561   Dist Grinbert : « Roy, or te repreng.
5562   Tel erreur en ton cœur ne preng.
5563   Nul ne doit a mal œuvre traire.
5564   Combien qu'il ait juré a faire
5565   De tous maulx faire repentir,
5566   Dieu ne l'apelle pas mentir.
5567   Cil qui jure <et>Corrigé d'après A. mal et ottroye,
5568   Et puis de ce il se ravoye,
5569   N'est pas parjure en verité.
5570   Ains est œuvre de charité.
5571   De tout cecy te dyz le voir,

40

[40a]
5572   Dont tu dois remambrance avoir
5573   De Romulus qui Romme fist,
5574   Tenir vault a vray ce qu'il dist.
5575   (Tout cha avant en ce romant
5576   Si commeRaynaud corrigent en com. vers le definement,
5577   De ses deux freres vous dira
5578   Cil qui<l> cest livre finira,
5579   Leur nacïon et leur demaine.
5580   Mais ma matere ores me maine).
5581   Romulus fist un serementRaynaud corrige en serment d'après A.,
5582   Et s'en fist le commandement,
5583   Qui dessus ses murs passeroit
5584   Que sa teste coppee aroit.
5585   Remus, son frere, les passa
5586   Lÿement, qu'a ce ne pensa :
5587   Les murs son frere les passa
5588   Qui a cesy ne yMs. ny. pensa.
5589   Delez son frere, par amour,
5590   Estoit alé esbatre un jour,
5591   Puis lui dist : « Frere, vraiement
5592   Ces murs cy ne vallent nïentMs. riens. :
5593   Tost les poeult uns [hons]Raynaud corrige en hon, mais dans la langue du copiste, le cas sujet est hons. trespasser. »
5594   Lors sault par dessus sans cesser,
5595   Que il ne s'en sot garde prendre.
5596   Et lors son frere le fist prendre
5597   Et vault maintenir ce qu'il dist.
5598   Le chief son frere copper fist,
5599   Dont il fut des bons moins amés.
5600   Encoire en est il diffamés.
5601   Mieulx lui vaulsist estre refrains
5602   Et trestout son voloir restrains :
5603   Dont puis si fort s'en repenty
5604   Qu'il amast mieulx avoir menty
5605   Qu'il eust son frere occis a tort,
5606   Puis en eust de couroux la mort
5607   (Cha avant mieulx le comptera
5608   Cellui qui se livre fera).
[40b]
5609   Pour ce, roy, s'avoir voulez loz,
5610   Ne vous tenez en ce propos.
     
5611   Encoire vous doit souvenir
5612   De ce que puis peult advenir.
5613   Herodes par male accoison
5614   Saint Jehan le grant mist en prison :
5615   Un exemple vous en diray
5616   Et puis atant je m'en tairay.
5617   Herodes qui mal se menoit
5618   La femme son frere tenoit.
5619   JehanRaynaud corrige en Et Jehan. Baptiste vrayement
5620   Entour ce roy estoit souvent.
5621   Icilz Herodes l'amoit monlt,
5622   Pour ce que en trestout le mond
5623   Si bon conseillier ne trouvoit
5624   Ne si preudhomme ne sçavoitMs. scauoir..
5625   Pluiseurs foiz s'avisa et dist
5626   Que tout ce que par lui il fist
5627   Adez s'en sot a bien tenir,
5628   NeRaynaud corrige en N'. oncques ne l'en polt mal venir.
5629   JehanRaynaud corrige en Cil Jehan. lui disoit en requoy.
5630   « Roy Herodes, advise toy.
5631   La femme de ton frere tiens :
5632   Il ne t'en peult venir nulz biens :
5633   C'est contre Dieu, contre la loy,
5634   Contre commandement de foy.
5635   Laisse le du tout sans reprendre,
5636   Se tu veulx tresbon conseil prendre. »
5637   La femme le voir en oÿ,
5638   Si comme Herode le gehy.
5639   En son cœur monlt s'en couroucha,
5640   A sa fille le racompta :
5641   « Herodïas, dist celle, fille,
5642   JehanRaynaud corrige en Ce Jehan. Baptiste nous avile
5643   Et trestout son voloir y fait.
5644   Que le roy et moy et toy lait.
5645   Mais, par leMs. la. grant Dieu qui nous fist,
[40c]
5646   Mal oncques tel parolle<s ne> dist !
5647   Mors en sera et mal baillis,
5648   Se art de femme n'est faillis. »
5649   Celle de fait n'oublia mie :
5650   Entre tristresse et moyennieMs. moyen vie.,
5651   Par faulx samblant, par decevoir,
5652   Par dire bourde et couvrir voir,
5653   Quist dessus saint Jan accoison
5654   Par quoy il fut mys en prison.
5655   En la prison futRaynaud corrige en fut donc. Jehan mis.
5656   Pensa qu'encor lui fera pis :
5657   « Mal a encoire moy parlé »
5658   Ce roy ot un jour assamblé
5659   A sa court monlt de nobles gent,
5660   Et furent servi bel et gent.
5661   Lors sa femme a la fille vint,
5662   Qui sa folie en son cœur tint :
5663   « Herodïas, fille, entens moy :
5664   Cognois tresbien le roy, et voy
5665   Que ce saint Jehan Baptiste dure,
5666   De toy ne de moy n'ara cure :
5667   Se nous ne nous vengons de lui,
5668   Tousjours vivrons en grant anuy.
5669   Je te diray que tu feras
5670   Et comment tu nous vengeras :
5671   Quant le roy sera a sa table
5672   Et il sera bien amÿable,
5673   Lors [tu]Suppléé d'après A. devant lui tumeras,.
5674   Et de tumer le serviras.
5675   De dancer, trepper et tumer
5676   Feras le roy en joye entrer.
5677   Quant le roy ce faire verra,
5678   De demander te requerra.
5679   Se tu scez bien mener la feste,
5680   Tu requerras de Jehan la teste. »
5681   En cest propos c'est bien tenue.
5682   Lors est devant le roy venue
[40d]
5683   Qui lez sa mere se sëoit.
5684   Qui au malice cler vëoit.
5685   De tumber, balïer se paine.
5686   Pour plaire forment se demaine.
5687   Quant se fut forment demenee,
5688   Lors l'a Herodes appellee,
5689   Et distRaynaud supplée lui. : « Fille Herodïas,
5690   Monlt frant paine eüe si as.
5691   Monlt bien nous as icy servi.
5692   Je vueil qu'il te soit desservy :
5693   Or demande, je le donray,
5694   Puis que avoir je le porray. »
5695   Lors le chief J[eh]anRaynaud corrige en le chief de Jan. lui requiert,
5696   Et nulle aultre chose ne quiert :
5697   « Fille, dist il, et vous l'arez,
5698   Mais je voeul bien que vous sachiez,
5699   De la moictié de mon royalme
5700   Eussiez quis, je vous jureRaynaud corrige en jur. par m'ame,
5701   N'en fusse pas si esmayez.
5702   Puis que je l'ay dit, or l'ayez,
5703   Car desdire ne me vouldroie :
5704   Grant honte et vergongne en aroie.
5705   Or en faictes ce que volez. »
5706   Lors fut ly sains homs decollez,
5707   Le roy desdonc mauvais chief tint
5708   Ne oncques puis bien ne lui vint,
5709   Et se morut de male mort,
5710   Car le saint homme occis[t] a tort.
5711   Et pour ce, roy, dois retenir,
5712   De ce te doit bien souvenir.
5713   Cil qui veult tenir tout couvent,
5714   Vient souvent a repentement.
5715   Bien s'en deust avoir excusé
5716   Et la requeste refusé :
5717   Si eust mieux fait que il ne fist. »
5718   Ce dit le roy : « Folement dist,
5719   EncoireRaynaud corrige en Encoir. fist il plus folement.