Le Contrefait de Regnart

Édition critique de la rédaction longue (ms. B1 et B2)

41

[41a]
28166   Et la poulye aval le maine.
28167   Regnart aval point ne demeure.
28168   Tantost est venu au desseure.
28169   Si dist le loup : « Ou allez vous ?
28170   ― Avec vous m'en voy la dessoubz.
28171   ― Pour quoy est ce que vous montez
28172   Et j'avale ? Or le me comptez.
28173   ― Compains, ne vous en esmayez,
28174   Et vous tenez tout apayez.
28175   Car je ne m'en esmaie mie.
28176   Ainsi est il de ceste vye :
28177   Ly ung y monte, et l'autre avale,
28178   Ly ung y vent, l'autre fait sale.
28179   L'un espargne, l'autre despent,
28180   L'un est sur terre, l'autre pent,
28181   Ly ung emprunte, l'autre solt,
28182   Ly un preste, ly autre tolt.
28183   Mais des plus folz, c'est le donneur
28184   Et le plus sage est le preneur,
28185   Les plus soubtilz qui nul ne croyent,
28186   Les plus folz qui a tous s'ottroient,
28187   Les plus lïés de tous n'ont sens.
28188   Qui femme tient en ses lïens,
28189   Nul ne se poeut mieulx enserrer,
28190   Non ne le porroit mieulx barrer.
28191   Fevre, machon ne carpentier.
28192   A toy plus cy parler n'en quier,
[41b]
28193   Mais touttesvoyes le monter
28194   Est plus suer que ly avaler
28195   Meïsme[me]nt en ceste terre.
28196   Or va la jus ta femme querre.
28197   Or je iray a saint Lyenart,
28198   Et tu friras illec ton lart. »
28199   Tost de la seille le sacqua,
28200   Et par despit dedens racqua,
28201   Et dit : « Cilz ait pute chevance
28202   Qui controuva celle balance.
28203   Mais ne le dois mie blasmer,
28204   Mais me doy pour ung fol clamer.
28205   Se je Argus est[é] eüsse,
28206   La en ce puch cheü ne fusse.
28207   Mais je suis qui nulz yeulx n'avoye,
28208   Quant en la seille me metoye.
28209   Se j'eusse eü la circonstance,
28210   Bien eusse veu ceste balance.
28211   Le sage ne le celle pas.
28212   Telz yeux voisent devant tes pas,
28213   Adonc iras tu sceurement.
28214   Et se tes pas en vont devant
28215   Et les yeux demeurent derrier,
28216   Tu ne poeulx aller bon sentier.
28217   Et pour ce ne mesdit il pas
28218   Quant dit qu'oeul voise devant pas. »
28219   Ysengrin se senty cheüs.
28220   Adonc ne s'est mie teüs.
28221   « Regnart, or t'ay je tant creüs
28222   Que je m'en tiens pour decheüs.
28223   Par ta parolle senblant voire,
28224   Que je ne deüsse pas croire,
28225   Qui de dechevance estoit plaine,
28226   Suis entré sans issir en paine.
28227   Thulles dit, et je m'y acord,
28228   Qu'il n'est nul si souverain tort
28229   Ne si grant mal, je le voy bien,
[41c]
28230   Com fait en sanblance de bien.
28231   Hellas ! se Salomon creüsse,
28232   Encores decheü ne feusse.
28233   Il dit : « Filz, ne croy tien de my
28234   Point ton ancïen anemy,
28235   Car combien que il s'amatisse,
28236   Il ne le fait que par faintise
28237   Et pour prendre couvertement
28238   Ce qu'il ne poeut avoir deuementRaynaud corrige en deument.. »
28239   Encores dist : « Beaulx filz, croy moy.
28240   Ton anemy pleure lez toy,
28241   Mais s'il vëoit le temps venir
28242   Que soubz lui te peusist tenir,
28243   Il ne se porroit saouler
28244   De ton sang, de ta char fouler. »
28245   Encores me redist pour vray,
28246   Ne pas bien retenu ne l'ay,
28247   Ou que soies generaulment,
28248   Gardes que tu dis et comment.
28249   Maint sont qui font semblant d'amy
28250   Qui sont tresmortel ennemy.
28251   Regnart le m'a tresbien monstré.
28252   Par lui suis je en obscurté.
28253   J'ay creü conseil de fol dit,
28254   Jhesus Siracbien le me dit :
28255   « Au fol nul tempz ne te conseille,
28256   Car s'il dit bien, c'est grant merveille,
28257   Son plaisir loë et son vouloir. »
28258   Encor Dit Jhesus Siracvoir,
28259   Car il dit : « Ne tiengne ja compte
28260   A nul homme jangleur sans honte.
28261   Qui langue jangleresse ara,
28262   Ja sur terre amé ne sera. »
28263   Encor dit Jhesus Sirac tant :
28264   « Ne parle a homme descordant.
28265   Scés quel bien lui fais et quel preu
28266   Tu lui metz ta buisse en son feu ? »
[41d]
28267   Hellas ! moy chetif, decheü,
28268   Trop legierement ay creü !
28269   Paroles vaines et malvaises
28270   M'ont jetté hors de toutes aises
28271   Et m'ont mis de tous biens arriere.
28272   Salomon fist bonne prïere,
28273   Quant dit : « Dieu, je te voeul prïer
28274   Que tu me voeulles ottroyer
28275   Que mensongne et parole vaine
28276   Soit trestous jours de moy lointaine. »
28277   Encor bien deussesRaynaud corrige en deusse d'après A. avoir creü
28278   Ung mot que Thules a leü :
28279   « Ne fay, dit il, la chose point,
28280   Se t'en doubtes en aucun point,
28281   S'elle sera ou mal ou bien.
28282   Se doubte y a, si n'en fay rien. »
28283   Certes ung petit me doutay
28284   Si tost que sur le puch montay,
28285   Mais ne m'en pos apperchevoir.
28286   Folour ne me laissa sçavoir.
28287   Or en suis cheüs en servage.
28288   Je crus mal SuposeRaynaud corrige en Isope d'après A. le Sage :
28289   « Gardez vous, dist il, se sçavez
28290   Pour paroles que vous oyez,
28291   Car toudis aront en leur cœur
28292   Le feu combien qu'il n'ysse foeur. »
28293   Et Senecques dit, qui ne ment :
28294   « La ou le feu a longuement
28295   Esté et fait sa demouree,
28296   Envis en est hors la fumee. »
28297   Trop bien m'en voy apperchevant,
28298   Pierre Alphons le me va monstrant
28299   Et dit : « Ne t'acompaigne, amis,
28300   En nul temps de tes anemis.
28301   Combien que soit faite acordance,
28302   Toudis y dois avoir doubtance.
28303   Combien samblant ilz te feront,

42

[42a]
28304   S'ilz te tiennent, ilz te nuiront
28305   Et renouvelleront leur ire
28306   En toy dommagier et despire. »
     
28307   Tant s'est Ysengrin la tenus,
28308   Que le jour est sur lui venus
28309   Que il a bien auÿ la gent.
28310   D'un tour s'avisa bel et gent,
28311   Et de cel tour est a accord
28312   Que illecques fera le mort,
28313   « Et les dechevray, se je puis. »
28314   Lors sont les gens venus au puich.
28315   Le loup troeuvent, dient qu'est mors,
28316   Anuit y est cheü son corps,
28317   Siques a mort s'est atirés.
28318   Lors fu le loup amont tirés,
28319   A la terre fust jus flatris.
28320   Toudis s'est Ysengrin tappis
28321   Jusqu'a tant qu'il oÿ huchier
28322   Ung coutteau pour lui escorchier.
28323   Ce ne tint il mie a deduit :
28324   Adonc se leva, si s'en fuit.
28325   Mais monlt fu batu et frapés.
28326   Touttesvoies est eschappés.
28327   Et dist plus Regnart ne crera,
28328   En sa maison tout quoy sera.
     
28329   Bien vous en diray autre part.
28330   Mais ainchois orrez de Regnart.
28331   Je congnois, ne le me fault dire.
28332   Plus vit le monde, plus enpire.
28333   Puis l'an mil .iijc. trois fois dix
28334   Est il venu de pis en pis.
28335   Plus que en quarante ans devant.
28336   Chascun s'en va apperchevant,
28337   Pour les monnoies qui cheïrent,
28338   La grant dommage qu'elles firent,
28339   Maint en ont esté decheü
28340   Combien qu'autrefois fu cheü
 
[42b]
28341   Et que venist de trois a ung,
28342   Et maintenant de deux a ung.
28343   N'en furent si mal ne mal mis
28344   Com en cel an .iijc. et dix
28345   Ilz qui se sont aperceü
28346   Que ils se sont mal pourveü,
28347   Et pour ce chascun monlt se plaint,
28348   Et avec ce monlt se restraint.
28349   L'un verroit l'autre a mort aller
28350   Ains que le sien vaulsist prester,
28351   N'y a mais amy ne parent
28352   Vers qui nul truisse mais garant.
28353   Desdonc se sont bien advisé
28354   Et a tenir si aguisé :
28355   Qui a il tient, qui n'a il fault,
28356   Qu'il ait povreté ou deffault.
28357   Chascun est deslors empiriés
28358   Et a l'art Regnart si tiriés
28359   Que nul n'a mais d'aultrui que faire.
28360   S'aucunement n'en a afaire
28361   Ou pensee de recouvrer
28362   Par beau semblant ou par ouvrer.
28363   Par l'art Regnart le siecle vient
28364   Et par Regnart tout se maintient.
28365   Et puis que chascun tient sa vie,
28366   Donc ay je cause que je die
28367   Com chascun est son escollier.
28368   Com chascun trait a son collier,
28369   Bee a dire sans repentir.
28370   Car je n'en voy nul alentir.
28371   Et pour ce qu'on doit l'art hanter
28372   Et le commun en voeult user,
28373   Et il lui plait a ainsi faire,
28374   Une histoire en voulray retraire
28375   Et de sa vie et de son estre.
28376   Ainsi le commence le Maistre :
28377   Pour ce que elle lui voeult plaire
[42c]
28378   Le fera il sans exemplaire,
28379   Car assez l'en poeult souvenir.
28380   Pour ce le voeult par lui finir.
     
    HISTORE
28381   Ce fut en may que arbresRaynaud corrige en qu'arbres. florissent
28382   Et que ces roses espanissent,
28383   Que esté trait a sa saison,
28384   Que Regnart fut en sa maison.
28385   Son filz sur son giron tenoit,
28386   Et le varlet doeul demenoit
28387   Pour ce qu'en son ventre n'ot rien,
28388   Et Regnart s'en aperchut bien.
28389   Lors lui a dit : « Filz, par ma foy,
28390   Tu venras au bois avec moy
28391   Pour ta vïande pourchassier.
28392   Ne fineray mais de trachier
28393   Tant que nous soions esprouvé,
28394   Qu'aucune chose aions trouvé.
28395   Mauldite soit ma regnardie,
28396   Quant il convient que je le die !
28397   Car tant ay malice hanté
28398   Que n'ay peü avoir plenté.
28399   Mal fait tel œuvre maintenir.
28400   Dont on ne poeut bon chief tenir,
28401   Mais vient a despire souvent ! »
28402   Et Enmeline sault au vent,
28403   Si lui a dit : « Se Dieu me gart,
28404   Malvais mestier est de Regnart.
28405   Envis poeut tant tollir n'embler
28406   Qu'il puisse nulz biens assembler.
28407   S'il assemble, petit lui dure,
28408   Et si s'en met en adventure.
28409   Tout le monde avez envahy
28410   Et de trestous estes haÿ,
28411   Car se demain vous vous moriez,
28412   Cecy tout clerement verriez :
28413   Vos enffans qui riens ne sçaroient
[42d]
28414   Assez de povreté aroient.
28415   Telz mile vous font beau samblant,
28416   Qui vous vouldroient voir tramblant.
28417   Bien vos enffans lapideroient
28418   Si tost comme mors vous sçaroient.
28419   Quant ne porroient revengier.
28420   Avez vous vos enfans si chier
28421   Que de nulle riens ilz ne tiennent
28422   N'a nulle scïence ne viennent ?
28423   Se ne le faites, mal ferez.
28424   Du poeuple blasmé en serez.
28425   Diront : « Honny soit vostre pere,
28426   Car ce fut ung tresmalvais lere ! »
28427   Combien qu'ilz soient de nous né,
28428   Et de mal faire naturé,Ms. De mal faire et naturé.
28429   Poeuent ilz bien par medecine,
28430   Par nourreture bonne et fine,
28431   Malgré toute leur nacïon
28432   Et toute constellacïon,
28433   Porroient ilz a bien venir
28434   Et tresbien vivre et bien finir.
28435   Puis qu'aient raison seulement.
28436   Lors ira la chose aultrement.
28437   Trop petit monstré leur avez,
28438   Ce n'est pas ce que vous devez.
28439   Au moins monstrez leur aucun bien.
28440   S'en prenderont meilleur moien.
28441   ― Si feray je certainement.
28442   Or ne m'en parlez aultrement. »
28443   Barat appelle et Perche Haye,
28444   Et Tout acroit et Pute Paye :
28445   « Enffans, foy que je doy saint Pere,
28446   Vous avez une sage mere,
28447   Advisee et de bonne part,
28448   S'el ne fust de la gent Regnart.
28449   Mais je n'ay cure de tenchier,
28450   Car or s'en poeult peu avanchier

43

[43a]
28451   De tenchier a femme pour voir.
28452   Augustin dist : « C'est grant sçavoir
28453   De vaincre pluseurs en servant
28454   Plus que d'un en tenchon faisant,
28455   Car tenchier pluseurs fois maintient
28456   Chose dont grant discorde vient. »
28457   Thulles dit : « A dit ne m'acorde
28458   Que ja puisse semer discorde,
28459   Car ce ne vient fors que d'orgoeul.
28460   Pour ce tenchier mie ne voeul. »
28461   Et Salomon si nous deslie :
28462   « En tenchier est toute folie. »
28463   Pour ce, enffans, vous voeul je dire :
28464   Ne maintenez orgoeul ne ire.
28465   Lëesse avec humilités,
28466   En telz choses vous delités.
28467   En ditz gracïeux et amans
28468   Soiez vous toudis delitans.
28469   Car belle chose est de beau dit,
28470   Si com le Poeste le dit :
28471   « N'ayez, dist il, jaRaynaud supprime ce mot. pensee fole
28472   A pronunchier fole parole.
28473   Compte en rendras, je le t'affy,
28474   En aultre siecle qu'en cestuy. »
     
28475   Regnart tout ainsi les chastoie,
28476   Tous quatre les luy les avoie.
28477   « Ainsi retenez et oyez
28478   Et toudis pourveüs soyez.
[43b]
28479   Juvenal dit en verité :
28480   « Cil a acquis bon herité
28481   Qui est garny de pourvëance
28482   Et qui a en lui la scïence,
28483   Qui scet bien congnoistre sans gloses
28484   Vraiement la fin de ses choses. »
28485   Ne ja d'avoir nul n'ensaiez
28486   Dont en la fin dommage ayez.
28487   Se on vous donne aucune rien,
28488   Gardés, vous en souviengne bien
28489   Et que vous l'aiez en memore.
28490   Car nous lisons en Ysidore,
28491   Qui nous a la parole escripte :
28492   « Rens, ce dit il, meilleur merite
28493   Assez que tu n'as emprintee.
28494   Toudis aies en ta pensee
28495   Le bien que aucun t'ara fait. »
28496   Et si raconte de ce fait
28497   Senecque, qui ainsi descript,
28498   Et si le truis en son escript :
28499   « Point n'a en cellui de bonté
28500   Qui de ce qu'on lui a donné
28501   N'en fait ne chiere ne samblant.
28502   Et pires cil qui riens ne rent,
28503   Encore pis cil qui l'oublie. »
28504   Cella je vous en certiffie.
28505   Thules, le bon clerc, nous descript :
28506   « Ne te haste pas trop, ce dit,
28507   De monstrer que tu saches gré
28508   De ce qu'on t'a donné de gré.
28509   Tout ainsi le nous desclairchist
28510   Cil qui trop le temps avanchist.
28511   De guerredonner peche autant
28512   Que cil qui a trespasser tant,
28513   Car cil qui trop tost rent le don
28514   Samble changé sans gueredon. »
28515   Pour ce, enffans, trop ne vous hastez
[43c]
28516   Ne trop le temps ne trespassés.
28517   Rendez le don, ne l'oublïez,
28518   Et deuement le gracïez.
28519   Et puis que de donner et prendre
28520   Vous voeul par les docteurs apprendre,
28521   Or vous en voeulle souvenir,
28522   Et bien le sachiez retenir
28523   Et l'entendez de volenté,
28524   Senecques dit : « On ne scet gré,
28525   Homs qui a point d'entendement,
28526   De don qui remaint longuement
28527   Es mains du donneur, car il fait
28528   Samblant de donner vouloir n'ait.
28529   Lÿement et de bon cœur nait
28530   Icil qui a donner trop met. »
28531   Thulles nous en dit verité :
28532   « Nulz dons de liberalité
28533   Qui a nos amis soit aidans
28534   Et a nulluy ne soit nuisans,
28535   Car don qui pour nuire est donnés
28536   Et en nuisant est acquestés,
28537   Ne doit mie estre au donneurRaynaud corrige en donneeur d'après A.
28538   En joye, mais en trop grant peur.
28539   Pour ce prens garde ou tu prens don. »
28540   Senecques qui tant fu preudon,
28541   Si dist a trestous en oyant :
28542   « N'ont pas les choses pour nëant
28543   Qui les requierent par prïere,
28544   Car nulle chose n'est plus chiere
28545   Que celle qui est achetee
28546   Et par prïere demandee :
28547   Et ne coeuffre n'a droit n'a tort
28548   Que ton amy t'apresse fort.
28549   C'est chose pesant a vëoir
28550   A cœur qui voeult en bien sëoir,
28551   Quant il voit venir son amy
28552   A face humble par devant luyRaynaud corrige en ly.,
[43d]
28553   En honte et en baissant le chief,
28554   Querir secours de son meschief.
28555   De ce le Maistre nous parole
28556   Certes une doulce parole,
28557   Car belle chose est et piteuse
28558   Et a bon cœur trop ennuieuse.
28559   Du vis cliner devant le pry,
28560   A basse voix et a bas cry.
28561   Pour ce entendez la prïere.
28562   Thobie qui si bon clerc yere
28563   Nous en raconte une parole
28564   Qui n'est ne malvaise ne fole.
     
28565   Thobie nous dit que prïere
28566   Est samblant a voix de misere,
28567   Qui vient de parfaite dolour.
28568   Pour ce surmonte toute amour
28569   Cil qui de bon cœur, sans convent,
28570   Vient vers son amy prestement
28571   Sans lui avoir esté monstré
28572   Son mal ne sa necessité,
28573   Car amis doit bien percevoir
28574   Sans lui prier ne sans douloir,
28575   Se meschief a ses bons amis,
28576   S'il a en son corpz point d'avis.
28577   Pour ce vous lo, s'amy avez
28578   Et bon amy estre voulez,
28579   Que au devant vous leur aliez,
28580   Dons et aÿdes leur bailliez.
28581   Et pour ce que chascun ne poeut
28582   Donner autel don comme il voeult,
28583   Nous en dit Thulles ung beau dit :
28584   « Celui qui donne don petit
28585   De bon cœur et par courtois fait,
28586   Vault trop mieulx que ung grant ne fait,
28587   Qui est long et donné a paine. »
28588   Encor Thulles nous y amaine
28589   Que donner fait a morirRaynaud corrige en amanrir d'après A. grace,

44

[44a]
28590   Quant convient que prier l'en face
28591   Encor nous dit Thules ailleurs
28592   Que grant peine est et grant dolleurz
28593   D'attendre courtoisie promise.
28594   Et puis ailleurs nous en devise :
28595   « Par foy, dist il, meilleur gré sçay
28596   D'escondire que de delay. »
28597   Encor dit Thulles sans celler :
28598   « Cellui qui prent mal pour donner,
28599   S'il vëoit et congnoissoit bien,
28600   Il se feroit trop pis que bien
28601   Son prendre tout a mal ira.
28602   Et ses dons mal multiplira.
28603   Pour ce lo que vous ne donniez
28604   Chose que sur aultrui preniez. »
28605   Senecque dit, et il dit voir :
28606   « Qui me donne pour mieux valoir,
28607   Gré ne l'en doy, selon l'istore.
28608   Ne me sert pas, mais vaine glore,
28609   Et vaine glore gré l'en sache,
28610   Puis que si son cœur y entasse. »
28611   On doit donner tout proprement
28612   De bon cœur amïablement
28613   A son bon amy sans memore
28614   De rendre ne de vaine glore,
28615   Et sans rendre point d'esperance
28616   Memore de bonne vaillance.
28617   Et gardés bien, comment qu'il aille,
28618   Qu'a fel ne donnés riens qui vaille.
28619   Belle parole c'est assez
28620   Tant que de lui soiés passez.
28621   N'a yvrongne, n'a envïeux,
28622   A hault parler, n'a orguilleux
28623   Ne tenez trop grant compagnie.
28624   Fol est qui en ce s'estudie,
28625   Et ce qu'on leur donne est perdu.
28626   Thules dit : « Ja soit ce que tu
 
[44b]
28627   Donnes ce qu'on voeult demander,
28628   Touttefois tu dois regarder
28629   S'il est digne du rechevoir
28630   Le don qu'il desire a avoir,
28631   Ou le don qu'a lui donner tens,
28632   Et qui il est et de quelz gens,
28633   Sa compagnie et son voloir,
28634   Quel compagnie quiert avoir,
28635   Quelz meurs [il]Suppléé d'après A. a et que il poeult,
28636   Quelz sont ses dits et que il voeult. »
28637   Et non pourtant ad ce m'accorde
28638   Selon que Thules le recorde,
28639   Qui m'a par son livre avoyé,
28640   Que bien fait est mieulx employé
28641   En bon povre qu'en malvais riche :
28642   Thulles le dit, Raison l'affiche :
28643   Ainsi vous poez demener.
28644   Gardés de despens sans donner,
28645   Car je vous dis certainement :
28646   Tel cuide donner qui despent.
28647   Qu'il convient donner son affaire,
28648   Qui sagement le voulra faire.
28649   De malvais riche n'aiés cure,
28650   Car Thulles dit en l'escripture
28651   Que malvais riche cuide bien,
28652   Quant il daigne prendre du tien,
28653   Que il te face grant bonté.
28654   Et se tu scers a povreté,
28655   Le povre pensera de voir
28656   Que le servés pour Dieu avoir
28657   Et pour charité seulement.
28658   Et si voit bien certainement
28659   Tu nel fais mie pour meschief.
28660   Et s'il repoeut venir a chief
28661   Qu'il puist a bon heür venir,
28662   Bon amy y poeulx acquerir.
28663   « Maistre, dist il, je le sçay bien
[44c]
28664   Que cellui qui donne le sien
28665   Aucuneffois deüementRaynaud édite deuement, ce qui laisse
le vers hypométrique.
,
28666   Ce n'est mie peu seulement
28667   Courtoisie, mais grans proffis.
28668   Se mon conseil crez et mes ditz,
28669   Pensez que quant donné arez,
28670   Quel merite vous en prenrez,
28671   Ou a quoy il vous poeult valoir,
28672   Ou a joÿr ou a dolloir.
28673   On ne doit pas pour fol nommer
28674   Qui scet bien sagement donner,
28675   Car ja jour ne prendra le sault
28676   De povreté ne de deffault.
28677   Car c'est ung des grans sens acquis
28678   Que ont ait, selon mon advis,
28679   De bien sçavoir donner apoint.
28680   Estudïés vous en ce point.
28681   Entens moy, beau filz, entens bien,
28682   Le Maistre dit, or le retien :
28683   « Se tu voeulx donner par sçavoir,
28684   Telz dons ne passent ton pooir,
28685   Car se gueredon n'en avoies,
28686   En povreté tu demouroiesRaynaud corrige en demourroies.,
28687   Ne cil rien ne te priseroit
28688   Qui ton don receü aroit.
28689   Verroit que il seroit perdu
28690   Leur don, se il t'estoit rendu. »
28691   Enffans, tenez a pascïence,
28692   C'est une tresbonne scïence.
28693   Le Maistre dit, bien l'entendez :
28694   « Amy n'anemy ne gabez,
28695   Ne estrange homme ne nulluy,
28696   Car souvent en advient anuy.
28697   Et gardez vous pour saulver l'ame
28698   Que ne jugiez homme ne femme.
28699   Salemon dit en audïence :
28700   « Cil qui d'aultrui donne sentence,
[44d]
28701   Puis qu'a lui riens n'apartiendra,
28702   De ceulx meismes de lui l'orra. »
28703   Beaulx enffans, et fuiez orgoeul.
28704   C'est ung vice dont je me doeul.
28705   Pour avoir que vous acquerez,
28706   Gardez qu'orgoeulleux ne soiez,
28707   Car orgoeul toute grace efface,
28708   Ne ja de rien que aultre face
28709   Ne dira bien le loera,
28710   Mais du tout se desvoiera.
28711   Ja n'est bon, ne vin, ne vïande,
28712   S'a son volloir ne le commande.
28713   Encor s'a son volloir est pris,
28714   Si en fait il aucun mespris.
28715   Nulle riens si ne lui souffist,
28716   Trestout aultrui chose despit.
28717   Meismes le temps voeult solphïer,
28718   Et voeult a Dieu contralïer.
28719   Et ses opponïons sont tieulx
28720   Qu'il fesist mieulx que ne fait Dieux.
28721   Ja bon cœur nul ne portera
28722   Ne de cœur ne confortera,
28723   Et s'il voit en vous mesproison
28724   Dont la mort eussiez en prison,
28725   En tous lieux l'ira denonchier
28726   En espoir de lui avanchier,
28727   Ne ja pour pooir que aiez,
28728   S'il vous voit, moquié ne soiez.
28729   Bon fait tel compagnie fuirRaynaud édite fuïr..
28730   Enffans, gardés vous du sieuir.
28731   Ja ne pensez que vostre soient
28732   Les richesses qui vous conjoient,
28733   N'en pensez ja vostre nesune.
28734   Boëce nous dit que Fortune
28735   Ne poeut tant ta face honnorer
28736   Que riens te puisse demourer.
28737   Les bienffais trestous demourontRaynaud corrige en demourront..
28738   Trestous aultres biens partiront.
28739   Enffans, flateur n'acompagniez

45

[45a]
28740   Ne secret a lui ne teniez.
28741   Juvenal dit : « Quant il irra
28742   Son amy plourer, il plourra. »
28743   Tel toy, tel lui a tous voians,
28744   Mais sonMs. sen (corrigé d'après A). cœur ne s'en doeult nëans.
28745   Ne ja de parler ne soyez
28746   Hastif la ou vous ne doyez.
28747   Pïerre Alphons bien le dffent,
28748   Ung clerc qui fu monlt tressïent.
28749   Il dit : « Ja desirant ne soies
28750   De parler que ainchois ne voies
28751   Se ta responce ou ta requeste
28752   Sera proffitable ou honneste. »
28753   Salomon dist : « Cil qui ne poeut
28754   Lui constraindre, quant Raison voeut,
28755   De parler, de taire en saison,
28756   Semble la cité sans cloison,
28757   Qui ne poeut nullui retenir.
28758   Et bien et mal y poeut venir. »
28759   Pour ce nous dit, enffans, sans ire.
28760   « Qui ne scet taire, il ne scet dire. »
28761   Pour ce est bon tout faire apoint.
28762   Salomon nous en dit ung point :
28763   « Qui garde bouce, il garde s'ame. »
28764   Encor dist il : « S'aucun diffame
28765   A en toy ou aucun pechiet,
28766   Et aultrui en soit entechiet,
28767   A cellui vices ne reprens,
28768   Ainchois a toy blamer entens.
28769   Et s'aucun blame aucun Raynaud corrige en s'aucun blames d'aucun vice. vice
28770   Garde que pour toy ne le dice,
28771   Car en ce fait ton jugement,
28772   Se le Philozophe ne ment :
28773   « Qui chastie aultrui du sien vice,
28774   Il se tient pour fol et pour nice. »
     
28775   Une abbesse jadis estoit
28776   Sote qui par amour amoit.
28777   Ung soir ot couchié privement
[45b]
28778   Avecques lui ung sien amant.
28779   Cest soir, aprés son resveillier,
28780   Oÿst ung huys desveroullier
28781   Et une nonnain et ung prestre
28782   De faire follour toute preste.
28783   Ne voult qu'en venistent a chief.
28784   Lors voult prendre son coeuvrechief
28785   Pour eulx jetter de leur emprinse.
28786   Les brayes son amy a prinse.
28787   Et celle qui avoit grant haste
28788   Les a mis par dessus sa teste.
28789   Les lanieres qui y pendoient
28790   Tout au devant ses yeulx estoient.
28791   Dist : « Orde ribaude prouvee !
28792   Or vous ay je en mal trouvee !
28793   Bien diffamés ore nostre ordre.
28794   De male mort vous feray mordre.
28795   Qui tous les menbres vous trairoit,
28796   L'amende mie n'en aroit.
28797   Comment avez ozé ce faire ?
28798   Les menbres deussiez avant traire.
28799   Comment ozé penser avez
28800   L'ort pechié dont morir devez,
28801   NulleRaynaud corrige en Que nulle. aultre amende il n'y a ?
28802   Fÿa ! fïa ! fïa ! fïa ! »
28803   La nonnain l'abbesse regarde
28804   Qui des brayes ne [se]Suppléé d'après A. prent garde.
28805   Dist : « Dame, ne me blamez tant,
28806   Mais gardés bien qu'a l'oeul vous pent.
28807   ― Qu'il m'y pent, malvaise nonnain ? »
28808   Lors l'abesse a mise la main.
28809   Les brayes troeuve, et le laniere.
28810   Dont s'apensa et fu moins fiere.
28811   Lors dist : « Amye, celle moy,
28812   Et je celeray aussi toy. »
28813   Pour ce, enfans, trop ne blamez,
28814   Ce dont, espoir, blamé serez.
28815   Et pour ce Cathon si l'ensengne,
[45c]
28816   Et dist que ung chascun s'astiengne,
28817   Et dist : « Ja nulz ne chastïés
28818   Du vice dont estes lïez. »
     
28819   Ne ja ne soiés desirans
28820   Qu'en vostre hostel soient manans
28821   Beaulx aornemens mal acquis,
28822   Car ce est, de ce soïés fiz,
28823   Le miroir qui a mal atrait
28824   Et qui ame et corps perdre fait.
28825   Ja a preudomme maisRaynaud corrige en A preudommes moes d'après A. n'affierent,
28826   Et tous mal nous volentiers quierent
28827   Que leurs hosteulx bien parez soient
28828   Pour le los de ceulx qui le voient.
     
28829   Sy advint que ung malvais hom
28830   Ot bien paree sa maison
28831   De cendaulx et de couvertours
28832   Et de pluseurs aultres atours,
28833   Si com sont ceulx qui orendroit
28834   Gaignent et a tort et a droitMs. a droit et a tort..
28835   N'ont de cuisenchon mais qu'il aient
28836   Honneur et a grant honneur soient,
28837   Et que toudis le monde suivent,
28838   Et ou monde a honneurRaynaud corrige en a honneur ou monde. vivent.
28839   Cil d'avoir honneur se pena,
28840   Et cil en son hostel mena
28841   Par vaine glore seulement,
28842   Pour vëoir son atournement,
28843   Diogenés, se dit l'istoire,
28844   Preudoms et de bonne memore,
28845   Qui a Dieu se fut assené.
28846   Cil en sa chambre l'a mené
28847   Ou il avoit monlt grant honnour,
28848   Maint riche drap, maint couvertour
28849   De soye, de gris et de vert,
28850   Il n'y avoit riens descouvert :
28851   En ce lieu avoit maint drap chier.
28852   Lors lui print tallent de rachier.
[45d]
28853   Entour lui ne vit qu'il eüst
28854   Lieu bon ou rachier [il] peüst,
28855   Car tout estoit couvert de pris,
28856   De cendal, de vert et de gris,
28857   De palïos, de bouguerant.
28858   Cil le plus ort lieu va querant.
28859   N'y vit plus ort du vis son hoste.
28860   Lors le preudoms vers lui s'acoste,
28861   Si lui racqua en my le viz
28862   Com le lieu que il vit plus vilz,
28863   Car plus ort lieu il ne vëoit
28864   De cellui qui lez lui sëoit.
28865   La cause lui a demandé
28866   Pour quoy ou vis lui a raquié.
28867   Cellui qui ama Dieu de cœur,
28868   Lui en dist selon Dieu le voir,
28869   Car point il ne l'alla doubtant.
28870   Pour ce, enffans, soiez clervoiant.
     
28871   Senecques dit, je m'y acords,
28872   Que noble aornement dehors,
28873   C'est mesage a noble pensee
28874   A fol conseil tost acordee.
     
28875   Encor vous lo que vous chaciez
28876   Ad ce que amer vous faiciez.
28877   C'est ung tresgracïeux honnour
28878   D'avoir de toutes gens l'amour.
28879   C'est a homme eüreuse grace
28880   Qui de ce scet suïr la trace.
28881   Trop est fol, vilz et anuieux
28882   Qui refuse riens gracïeux,
28883   Car en grace aRaynaud corrige en a en grace. lëaulté,
28884   Et si doit avoir fëaulté.
28885   Fëaulté a lëaulté sert.
28886   Et sçavez vous comment on pert
28887   Grace et amour ? Vecy la proeuve :
28888   Quant male langue son viz coeuvre,
28889   On en pert toute amour mondaine,

46

[46a]
28890   Et si en acquiert on grant paine.
28891   Car Cathon nous en dit ung point,
28892   S'il est qui bien le mette apoint,
28893   Que fut de Queux le Seneschaux,
28894   Qui de mesdire fu si chaulx,
28895   Qui ne pooit nullui vëoir
28896   Sur qui ne voulsist assëoir
28897   Mensongne, follour, menterie.
28898   Tel langue puist estre tarie !
28899   Si fut il chevalier yniaulx,
28900   Hardi et courageux et beaulx.
28901   Par sa langue fu decachié,
28902   Et moins amé et moins prisié.
28903   Nul compagnier ne le volloit.
28904   Et sçavez a quoy il tenoit.
28905   Preudhomme et preudefemme furent
28906   QuiRaynaud corrige en Cil qui d'après A. pere et mere a lui furent,
28907   Sans mesdire et sans vilenie,
28908   Et extrais de bonne lignie.
28909   Mais roy Artus, si comme semble,
28910   Et Queux furent noris ensemble,
28911   Si comme l'escript m'a monstré,
28912   La mere Queux par sa bonté,
28913   Pour bon renom a lui covrir,
28914   Fut commise a Artus nourrir,
28915   Et fut a Queux l'enfant donnee
28916   Nourrice monlt desordonnee,
28917   Mesdisant et de mal renom.
28918   Nommeement avoit tel nom.
28919   En males nouvelles porter
28920   Toudis se volloit deporter.
28921   Elle l'alaita et nourry
28922   De lui et de son lait pourry.
28923   De lui print il sa nourreture
28924   Et sa tresmalvaise nature,
28925   Dont il perdi toutes bontés,
28926   Et de pluseurs fu deboutés.
[46b]
28927   La mere qui Artuz nourry,
28928   Ce ne fu pas de lait pourry,
28929   Car tous bien a lui assambla,
28930   Et Artus bien le resambla.
28931   De tresbonnes meurs et lëaulx
28932   Fu nourry, s'en fu monlt fëaulx.
28933   Dont fait bon pour eschever vice
28934   Enffans baillier bonne nourrice,
28935   Car maint raient naturelment
28936   A nourreture propprement.
28937   De la nature se trairont
28938   Du lait dont alaité seront.
28939   Ne s'en doubte nullui vivant :
28940   Des la prent son commencement,
28941   Bon fait avoir pour enffant cure
28942   A nourrir de bonne peuteure,
28943   Car quant a bon commencement,
28944   Il ara bon deffinement.
     
28945   Enffans, des amis acquerez,
28946   Ou aultrement grace n'arez.
28947   Tant com porrez, querez amis.
28948   De Salomon en escript lis,
28949   Qui tant fu monlt sage docteur :
28950   « Querez, dist il, amis pluseur
28951   Et entre mil ung conseillier. »
28952   Cathon qui monlt fist a prisier,
28953   Qui fu philozophe lëal :
28954   « A ton bon compagnon fëal
28955   Dois tu, dist il, ton secret dire,
28956   De ton meshaing a lëal mire,
28957   Et ne tiens, et ce tiens de my,
28958   Nesun compte a ton anemy.
28959   Car s'il poeut riens prendre en tes dis,
28960   Gabés en seras et laidis. »
28961   Encore, enffans, je vous semon,
28962   Ramenbrez vous de Salomon
28963   Qui dit : « Beau vilz, ou que tu soies,
[46c]
28964   Ja homme gabeur ne chastoies.
28965   Soies certain qu'il t'en hairoit,
28966   Et le sage t'en ameroit. »
28967   Encore fit Jhesus SiracMs. Siraz (corrigé d'après A).
28968   Qui tant het fraudeRaynaud corrige en fraudes. et barazMs. fraude et barat (corrigé d'après A).,
28969   Que fondement de bon corage
28970   A hommeRaynaud corrige en un homme. preudhomme et sage
28971   E[s]tCorrigé d'après A. de non voulloir reciter
28972   A destinees contrester.
28973   Aussi bien dampner se porroit
28974   Ung homs tout seul qui riens n'aroit,
28975   Et fut enfermé proprement
28976   Pour soy deliter seulement,
28977   Car delit nëant convenable
28978   Si est une chose dampnable.
     
28979   Gardez vous, s'en aiez memore,
28980   De deliter en vaine glore,
28981   En gloutonnie, en vanité
28982   Ne en nulle charnalité.
28983   Car telle dellectacïon
28984   Maine l'homme a dampnacïon.
28985   Delitez en Dieu seulement,
28986   Et lui prïez devotement.
28987   Bien devez penser et querir
28988   De bonne chevance acquerir,
28989   Sique puissiez a honneur vivre.
28990   Ceste pensee vous delivre
28991   Et de tresbon sentiers querir
28992   Par bonne chevance acquerir,
28993   Et se aucun vous voeult dopter,
28994   Et par force le vostre oster
28995   Par plaidoirie ou aultrement.
28996   Bien devez penser proprement
28997   Par soubtillier, par quel endroit,
28998   Comment de lui eschaperoit,
28999   Et non mie en vain deliter.
29000   Tous vains delitz devez quiter,
[46d]
29001   Car saint Gregoire nous tesmongne
29002   Que ung homs point tant ne s'ensongne
29003   A vertus penser comme a vices.
29004   Cellui qui s'i delite est nices,
29005   Enffans, ne vous y delités,
29006   Car tost faillent les vanités.
29007   Ains soiez quois, asserizié.
29008   Thulles dist : « La loy d'amistié
29009   Est telle que ne demandons
29010   Vanité, et folour taisons,
29011   Traÿson, obscurté, folie,
29012   Combien qu'il soit qui vousRaynaud corrige en nous d'après A. en prie. »
29013   Senecque qui tant sceut de lettre
29014   Deffent que nul ne s'entremette
29015   Ne de sentir ne de rouver
29016   Ce que ton amy voeult celer.
29017   Encores nous loe en secré
29018   Que n'en querons aultre degré,
29019   Ne ne le voeulliez reveller.
29020   Laissiez tousjours le tempz aller,
29021   Et choille ton meschief et coeuvreMs. t'œuvre (corrigé d'après A)..
29022   Si feras bon sens et bon œuvre.
29023   A ton seigneur ne te plais pas,
29024   Espoir, il ne te creroit pas,
29025   Car il penseroit, tout de voir,
29026   Que le vousisiez decevoir,
29027   Par ta complainte et par ton dit.
29028   Or entens que Orace en dit :
29029   « Ceulx qui par devant leur seigneur
29030   Souffrent et coeuvrent leur doleur,
29031   Emportent plus assez ou tant
29032   Que ceulx qui s'en vont dementant ».
29033   Car se ton seigneur est sachans,
29034   De bien et de mal congnoissans,
29035   Sans plaindre bien le congnoistra
29036   Et plus grant pitié l'en prendra.
29037   Et s'il est mal et curïeux,
[46bis a]
29038   Felon, orguilleux et ireux,
29039   Le monstrer tost perdu seroit
29040   Et assez moins chier t'en tiendroit.
29041   Et bien te lo que a malvais
29042   Ne te plains de nulz de tes fais.
     
29043   Beau filz, sobrement te maintien
29044   Et de gloutonnie t'atien.
29045   Le philozophe nous raconte,
29046   Qui de voir dire n'a pas honte,
29047   Que honneur est a toy plus grant
29048   Que de soif te voises plaignant
29049   Que tu te plaignes de ivresse.
29050   Ce est une joye qui blesse.
29051   GloutonnieRaynaud corrige en Car Gloutonnie. a nul n'affiert,
29052   Et cil se pert qui le requiert.
29053   S'atrempance voeulx maintenir,
29054   Tousjours y vaulras contenir.
29055   Especïalment d'autre part,
29056   Le glout n'est amé nulle part.
29057   Dira chascun : « Fuiez, fuiez,
29058   Gardez que ce glout ne sieuez. »
29059   Toute deshonneur vous feroit
29060   Et de nul bon gré ne sçaroit,
29061   Car vïande tant fust parant,
29062   A glout ne seroit souffisant.
29063   Tant com debonnaire est amé,
29064   Autant est le glout diffamé.
29065   Et s'aucun estrange guerroye
29066   Ou fait tenchon, en my la voye,
29067   Puis que de riens il ne te touche
29068   Eslongier le poeulx sans reprouche.
29069   Jhesu Sirac si dist monlt bien :
29070   « De ce qui ne te touche rien,
29071   Ne t'enconbreRaynaud corrige en encombres. en nulle guise. »
29072   Et Salomon si nous devise :
29073   « Qui d'aultrui vice s'entremet
29074   Proprement cellui contrefait.
[46bis b]
29075   Qui prent le chien par les oreilles,
29076   S'il ne mort, ce n'est pas merveilles. »
     
29077   Beaulx enffans, se bien entendez,
29078   Ad ce que je vous dis tendez.
29079   Gardez, soiez lyez ou irés,
29080   Que trop souvent vous ne jurez.
29081   Pluseurs sont qui ont tel maniere,
29082   Que Dieu nyRaynaud édite n'y. hommeRaynaud corrige en homs. n'ont mie chiere,
29083   Qu'a chascun mot par contenance,
29084   Qui est tresmale acoustumance,
29085   Dieu, sains et saintes jureront,
29086   Ne ja pour ce voir ne diront.
29087   Telz gens on ne doit de riens croire,
29088   Qui dient envis chose voire,
29089   Mais pensent croire le feront
29090   Pour ce que tant le jureront.
29091   Envis ja preudom le crera,
29092   Mais d'eulx tost se departira,
29093   Et se voir disoit propprement,
29094   Si croira ung preudom qu'il ment.
29095   Pour ce, enffans, de moy tenez.
29096   Jurez le moins que vous porrez,
29097   Car jurers si sont ennuieux.
29098   On en voit peu de gracïeux.
29099   A paine a peu a Dieu ira
29100   Qui si souvent le jurera.
29101   A paine acquerra grant honneur
29102   Qui si peu prise son seigneur,
29103   Et pluseurs sont qui sans sejour
29104   Le parjurent vingt fois le jour
29105   Ne ja ne s'en repentiront.
29106   L'endemain ce chemin iront.
     
29107   Et se d'honneur avez envye,
29108   Sobrement menez vostre vie.
29109   Deux fois le jour sëez a table,
29110   C'est Raynaud corrige en Ce est. vie a Dieu agrëable.
29111   Entre deux mengiers buvez tant,
[46bis c]
29112   C'estRaynaud corrige en Ce est. vye enfer attraiant,
29113   Ne nul preudom ne prent plaisir
29114   Trois fois le jour a table sir,
29115   C'est vie de glout deshonneste.
29116   Quatre fois, c'est vye de beste.
29117   Et sur tous les commandemens
29118   Que je vous fay, je vous deffens
29119   De vous mettre en amour de femme
29120   Pour eschever toute diffame,
29121   Especïalment en putage.
29122   Ceste chose vault pis que rage,
29123   Car c'est de tous maulx la rachine.
29124   Qui que soit qui s'i enrachine,
29125   Primes se fait glout devenir,
29126   Lui orguilleusement tenir,
29127   Sainte Eglise fait despisier
29128   Et maise nature atisier.
29129   Car cil qui la si demouraRaynaud corrige en demourra.
29130   Ja de bon cœur messe n'orra.
29131   Ne de bonne devocïon
29132   En Dieu n'ara s'intencïon.
29133   Et lui semble que c'est corvee,
29134   Quant au montier fait demouree.
29135   Il ne poeult un seigneur servir,
29136   Envis poeult honneur acquerir,
29137   Car il ne poeult celle laissier
29138   Qui de tout le fait abaissier,
29139   Et se delite propprement
29140   Au delit qui a enfer tent,
29141   En malvais delit qui tost fine.
29142   La s'art en declinant s'espine.
29143   Il s'i espine, et s'i jointRaynaud corrige en il s'i joint.,
29144   Et en delitant s'art et point.
29145   En son meschief il s'esjoÿst,
29146   En ardant se point et ochist.
29147   Il s'art en ung feu douchereux,
29148   Il se tient roy, le malheureux.
[46bis d]
29149   Il se prise de deshonneur,
29150   En gastant s'ame et son honneur,
29151   De honte fait auctorité.
29152   Et honneur tient pour vanité
29153   Et fait par lui ses argumens,
29154   Et absoult tous ses jugemens.
29155   Dira : « Ne suis bougre ne heriteRaynaud corrige en n'herite.,
29156   Ne pappelart ne sodomite.
29157   Je fay trestout ouvertement,
29158   Point ne le fay couvertement :
29159   Telz gens comme suis ayme Dieux. »
29160   Sa sentence en est orez tieux.
29161   Et qui d'un aultre lui diroit,
29162   Aultre jugement en feroit,
29163   Et le tenroit pour fol sans doubte.
29164   Or voit on bien qu'il ne voit goute.
29165   Cil trop malvais jugement fait,
29166   Qui juge aultrui de son meffait.
29167   S'il dit : « Bougre ne suis je mie »,
29168   Et de quoy amend'il sa vye ?
29169   CilRaynaud supprime ce mot. guerrie Dieu parfaitement
29170   Qui fait pechié ouvertement.
29171   Encor le vaulroit mieulx couvrir
29172   Qu'ouvertement a tous ouvrir.
29173   Nul ne poeult en pis remanoir
29174   Qu'estre en pechié sans honte avoir.
29175   Qui n'a honte de son pechié
29176   A mal lÿen est atachié.
29177   Et s'il advient que la soyez
29178   Et en ceste dollour chayez,
29179   Qu'an aise est nature acomplie,
29180   A ung homme dura sa vie,
29181   Sans luy mesler de cest mestier,
29182   Mais il y a bon recouvrier.
29183   Quant vous en sentirez lÿez,
29184   Fuyez, enffans, fuyez, fuyez,
29185   Combien que le cœur vous en doeuille.

47

[47a]
29186   N'est art, medecine ne foeulle
29187   Dont vous puissiez si bien joÿr
29188   Comme du tout en tout fuÿr.
29189   Le clerc qui fist cestui rommant
29190   En sceut bien lire proprement,
29191   Car tant y fust longue saison
29192   Sans prendre conseil a Raison,
29193   De Raison point ne lui souvint
29194   Tant comme en cel estat se tint
29195   Et tant com il y sommeilla.
29196   Mais si tost comme il s'esveilla,
29197   Deslïé se trouva et soeulx,
29198   De son temps perdu tout honteux
29199   Et de la male contenue
29200   Qui si longues l'avoit tenue,
29201   Adonc vit goute n'ot veü
29202   Tant com il ot ce mal eü.
29203   Trop envis a bonne fin viennent
29204   Ceulx qui celle vie maintiennent.
29205   Il en pert honneur et chevance,
29206   Chasté, sens, force et conscïence
29207   Et toute bonne compagnie,
29208   Et si en acourcist sa vie.
29209   Et l'homme qui bien cler verroit,
29210   A grant ordure le tenrroit :
29211   Ordure est et fole despence
29212   Et deffault de toute scïence,
29213   Et ce voit chascun en appert
29214   Que quancquez on y met, on pert.
29215   Honnie soit telleRaynaud corrige en tel. tirelire
29216   Qui ame et corps et vie empire.
29217   C'est la souveraine folie
29218   Que homs face, saulve sa vie.
29219   A cheste fois, plus n'en orrez.
29220   S'estes sages, vous me crerez,
29221   Car grant meschief forment acroient
29222   Enffans qui leur pere ne croient.
[47b]
29223   Et si sont il pluseurs enffans
29224   Qui pensent avoir plus de sens,
29225   Plus de memore et de sçavoir
29226   Que leur pere ne pot avoir,
29227   Et grant vergongne leur en prent
29228   Quant leur pere en riens les reprent,
29229   Et si tiennent a grant despit
29230   Chatoy que leur pere leur dit.
     
29231   Et atant de ce je me tais
29232   Fors tant q'ung exemple en retrais
29233   D'un varlet qu'on nom Ycarus
29234   Qui estoit filz de Dedalus,
29235   Au temps d'Alixandre le Grant,
29236   Si com l'istore le m'aprent.
29237   Filz de Dedalus cil estoit
29238   Qui toute s'entente metoit
29239   A faire grans soubtilités
29240   Et y pensoit trestout adés.
29241   Tant art et tant scïence aprist
29242   Qu'il sceut plus que homs qui vesquist,
29243   Et par subtilité vola.
29244   Esles fist, et puis les cola
29245   A poy, a gluy et a chiment.
29246   Tant y ouvra subtillement,
29247   Et si bien ses plumes colloit
29248   Que la ou voulloit il voloit.
29249   Pluseurs fois fist ceste maniere,
29250   Ne nul adonc si sage n'yere
29251   Qui cel art seusist recouvrer,
29252   Ne nul qui en osast ouvrer.
29253   Ycarus, son filz, le voult faire.
29254   Ung jour lui dist, ne s'en pot taire :
29255   « Beau pere, prïer vous voulroie
29256   De l'art que volentiers prendroie,
29257   Que sur moy eslez mesisiez
29258   Et a voler m'apresisiez.
29259   ― Beau filz, de toy multiplïer
[47c]
29260   Ne me convient il pas prïer,
29261   Car assez tost t'apprenderay
29262   Et volentiers y tenderay.
29263   Riens ne te demand nullement
29264   Fors faites mon commandement.
29265   Fay tout ce que je te diray,
29266   Et va le chemin que g'iray.
29267   Se tu le fais, tu es garis,
29268   Se ne le fais, tu es peris :
29269   Ne croy ton penser ne ton cœur,
29270   De tous biens seroies mis foeur.
29271   ― Pere, je suiray volentier
29272   Et vo chemin et vo sentier
29273   G'iray par la ou vous irez,
29274   Et feray ce que [vous]Raynaud ne corrige pas. voulrez. »
29275   Sur celle esperance et ce dit,
29276   Dedalus, son pere lui dit :
29277   « Filz, dist il, mon sentier iras,
29278   Ne plus hault ne plus bas n'iras,Raynaud corrige en Plus hault ne plus bas ne suirras d'après A.
29279   Car se tu voloies trop hault,
29280   Tes esles fonderoientRaynaud corrige en fondroient d'après A. au chault :
29281   Naturellement n'y sont mie,
29282   Ainsi porroies perdre vie.
29283   Et se tu voloies trop bas,
29284   Ly air ne te porteroit pas.
29285   Siques par la voye moiene
29286   Voeulx, filz, que tu tiengnes ton rengne.
29287   Car quicuncques est forvoyé,
29288   Par la moyenne est ravoyé.
29289   Se cestui chemin voeulx tenir,
29290   Je t'asseure de non perir. »
29291   Tout ainsi a voler se prindrent.
29292   Le chemin en l'air moien tindrent.
29293   Le pere devant conduisoit,
29294   Et le filz aprés le sieuoit.
29295   Ainsi que comme ilz s'en voloient
29296   Et au voler que ilz faisoient,
[47d]
29297   Le filz forment se deduisoit.
29298   Advis lui fu riens nel nuisoit,
29299   Et pensa : « Mon pere nel voeult
29300   Voler pour ce que il ne poeult.
29301   Vieulx est, si ne poeult voler hault,
29302   Et se faint, ce est pour le chault.
29303   Et je sens que bien voleray,
29304   Pour ce de ce ne le crerray,
29305   Et bien sens ne me poeut grever. »
29306   Adont se vault amont lever.
29307   Ses esles tent en contremont.
29308   Tantost le vent l'eslieve amont,
29309   Et si vault surmonter son pere,
29310   Et que plus hault de lui appere.
29311   Tous les chastiemens oublïa
29312   Que son pere mal emploia.
29313   Dessus son pere vola hault
29314   En tel maniere que le chault
29315   Dedens ses esles se fery.
29316   La chire rompt, le gluy pery,
29317   La poye a quoy les pennes tindrent
29318   (Pour le chault toutes se destindrent),
29319   La poye prinst a degouter,
29320   Et cil va chëoir en la mer.
29321   Le vent ses plumes bestourna,
29322   Et le pere s'en retourna,
29323   Qui moyen chemin vault aller.

48

[48a]
29324   Et le filz se tint en la mer.
29325   Se toute la but, il n'ot garde.
29326   Beau filz, tout ainsi te prens garde,
29327   Qu'ainsi com faire me verras
29328   Trestout ainsi tu le feras,
29329   Et tout ainsi prendras ta proye,
29330   Com verras que prendray la moye.
     
29331   Enffans, oez et retenez
29332   Et tous bons dits a bien tenez.
29333   S'un sage vous dit une chose,
29334   Prenez la texte et puis la glose.
29335   Glosez a quoy se poeut monter,
29336   Et gardés vous bien de tourner
29337   Et ses paroles et ses ditz
29338   A vo voloir, a voRayanud corrige en vos. desdis
29339   N'a vostre delectacïon.
29340   Et ayez vostre intencïon
29341   Que aussitost vous est contraire
29342   Ce qu'il dit que pour vous bien faire.
29343   Pour quoy riens ne dois escouter
29344   Que tu ne doyes sus gloser.
     
29345   Le conte Ferrant et sa mere,
29346   Quant leur dit la parole amere
29347   Plaine de venin et de fielMs. miel.
29348   L'Anemy qui cheÿ du ciel,
29349   Le dit, ilz ne gloserent mie.
29350   Cy devant en avez la vye.
     
29351   Aussi ne fist le cler Virgille.
29352   Si n'ot il mie en nulle ville
29353   Si sage clerc ne si scïant,
29354   Si soubtil ne si cler vëant.
29355   Si faillit il bien a gloser,
29356   Ainchois voult tout le dit l'oser.
29357   Vous orrez comment mal glosa,
29358   Et comment mal il se garda.
     
29359   Virgille plus fu sapïens,
29360   Plus clerc, plus sage et plus scïens
[48b]
29361   Que nul qui a son temps vesquist,
29362   Et plus de grans merveillez fist.
29363   Pour voir il fist de grans merveillez.
29364   Homs naturel ne fist pareillez.
29365   Et si fut il bien decheü
29366   Cil qui fut tant sage sceü.
29367   Ung peu de son sens vous diray,
29368   Et puis aprez je vous liray
29369   Comment dechut fut sans fausser
29370   Tout par deffault de bien gloser,
29371   Combien qu'il fut de grans sens duitz.
29372   Il fist de Naplez les conduitz.
29373   Par soubz terre de pierre estoient
29374   Qui vin grec a Romme livroient.
29375   De dix journeez la venoit
29376   Par les conduitz que fait avoit.
29377   Il fist ung point sur la riviere,
29378   Que ad ce tempz si sage n'yere
29379   Qui sceust de quoy fait il estoit,
29380   Ne dont le fondement venoit,
29381   Et comment la pierre on y mist.
29382   Cil une mouche d'arain fist,
29383   Que toutes mouches qui estoient
29384   CelleRaynaud corrige en Icelle. approchier ne povoient
29385   D'un jet d'une pierre tenant
29386   Qu'el[z ne] morusse[nt] maintenant ?
29387   Il refist ung cheval d'arain,
29388   Que tout cheval plain de mehain
29389   Tantost que ce cheval vëoient,
29390   De ce mehaing se garissoient.
29391   En my Romme ung miroirRaynaud corrige en mirëor. fist
29392   Et tout en my Romme le mist,
29393   Que tous ceulx qui le regardoient
29394   D'une journee voir pouoient
29395   Toute humaine crëature
29396   Qui avoit volenté ou cure
29397   De Romme nuire ou greverRaynaud corrige en de grever..
[48c]
29398   La le porrent vir et trouver.
29399   Illec vëoit [on] qui venoit
29400   RommeRaynaud corrige en A Romme. ou qui nuire y vouloit.
29401   Mainte grant chose faire osa.
29402   Or oyez comment mal gloza.
29403   A une dame du paÿs
29404   Fut il par grant amour baÿs,
29405   Et a grant merveillez l'ama,
29406   Et son cœur en elle sema.
29407   Pluseurs fois en veille et en pense
29408   Tant qu'il en pert la contenance.
29409   Celle dame est de grant atour
29410   Et demouroit en une tour
29411   Qui fut plus haute de dix lances.
29412   Cil qui la mist ses contenances
29413   Lui tramist une mesagiere
29414   Qui de s'amour lui fist prïere
29415   Que elle le voulsist amer
29416   Et de fait son amy clamer.
29417   Et se elle vouloit richesses,
29418   Terrïennetés et noblesses,
29419   Tant l'en douroit, a dire voir,
29420   Que elle en voulroitRaynaud corrige en en bien voulroit. avoir.
29421   Celle qui eust le cœur faintifRaynaud corrige en faintis pour la rime.,
29422   Qui eust au cœur monlt de despitRaynaud corrige en despit pour la rime.,
29423   Et lui manda par malvais tour
29424   Que elle bien volloit s'amour,
29425   Et que sa voulenté feroit
29426   Et que de cœur bien l'ameroit.
29427   Mais ne pooit a lui aller.
29428   Mais s'il se volloit tant pener
29429   Et que trop il ne lui anuit,
29430   Tantost quant viendra a minuit,
29431   Qu'il venist au pié de la tour.
29432   La metteroitRaynaud corrige en mettroit. apoint son atour.
29433   Une corbeille descendroit,
29434   Et Virgille ens se metteroit
[48d]
29435   « Et amont tantost vous trairons,
29436   S'il vous plaist, ainsi le feront.
29437   A tirer ne faulrons nous mie.
29438   Ainsi l'ordonne vostre amie. »
29439   Cil ne pensa, ne ne glosa,
29440   Tant a celle dame pensa,
29441   A la tour est la nuit venus.
29442   Illecques s'est tous quois tenus,
29443   Et tant se vault illec tenir
29444   Qu'il vit la corbeille venir.
29445   Et cil s'est tost dedens bouté,
29446   Adont fut il amont tiré.
29447   Quant au droit millieu fut saquié,
29448   Adont illec fut atacquié
29449   Qu'il ne pot monter n'avaller.
29450   Or poeult illec des mains voller.
29451   Et illecques lÿez se tint.
29452   Jusques par tout le beau jour vint.
29453   Tout le mondeRaynaud corrige en mondes. y est venu
29454   Et chascun s'est illec tenu.
29455   Disoient : « Vezcy grant merveille !
29456   Vëez Virgille en la corbeille ! »
     
29457   Virgille qui tant ot sçavoir
29458   Pot illecquez grant honte avoir.
29459   TouteRaynaud corrige en Et toute. Romme y acourut,
29460   A ung chascun cecy parut.
29461   Et quant le mydi fu allé,

49

[49a]
29462   Adonc fu de corde avallé.
29463   Et se il eust le mot glosé,
29464   N'eust point illecquesRaynaud corrige en illec. esté posé,
29465   Quant elle dit : « Vous entrerez,
29466   Et puis amont tirez serez. »
29467   Il fut tiré amont pour voir,
29468   Mais n'acheva pas son volloir,
29469   Car bien convent elle lui tint.
29470   Mais mal la parole retint
29471   Entre monter et parmonter.
29472   Cil mot affiert a monlt douter
29473   S'il eüst dit : « Vous monterez,
29474   Jusqu'a sauveté me metrez. »
29475   Par peu penser fu decheü
29476   Cil qui fu tant sage sceü.
29477   Se a le fin pensé eüst,
29478   La honte demouree fust.
29479   Non fist la dame en nisun point.
29480   En son volloir ne glosa point,
29481   Car s'elle eust monlt bien glosé,
29482   Ne eust point le fait achevé.
29483   Se bien eust volu espanir
29484   Les maulx qui en porrent venir
29485   D'un clerc si sage ainsi lober,
29486   Avant eust laissié desrober
29487   Et sa robe et son pelichon
29488   Que s'acordast a tel lichon.
29489   Point ne pensa ne seust choisir
29490   A quelle fin en deust venir.
29491   Et la fin je vous en diray
29492   Et tout par my le voir iray.
     
29493   Quant Virgille fut avalé,
29494   De son meschief fut demalé
29495   Et de honte qu'il pot avoir :
29496   Lors prisa monlt peu son savoir,
29497   Et dit jamais ne s'ara chier,
29498   Se de ce ne se poeut vengier.
29499   Et lots mist sa scïence en coche.
[49b]
29500   Comme a la chose qui lui touche
29501   Il y a pensé et dité.
29502   Lors fist qu'en toute la cité
29503   De dis lieuees tout a point
29504   Il ne demoura de feu point.
29505   Tout fust estaint sans detrïer.
29506   Lors fist par ung varlet crïer :
29507   Qui du feu voulroit acquerir
29508   Le voit a tel dame querir :
29509   Entre ses jambes en ara,
29510   Ne ailleurs n'en recouvera,
29511   Nul ne sceust ailleurs feu trouver.
29512   Qui dont veÿst la gent ouvrer,
29513   Tantost fu celle tour brisee
29514   Et celle grant dame escourssee.
29515   Droit en my la ville fu mise,
29516   Et en ung hault lieu fu asize.
29517   Illec chascun son con tenoit
29518   Et chascun du feu y prenoit.
29519   A son con chandeilles metoient
29520   Et a son con les alumoient,
29521   Et cil qui alumé avoit
29522   A aultrui aidier n'en pooit.
29523   Il n'en pooit aidier nullui,
29524   N'en avoit mestier que a lui.
29525   Celle fu illec ordonnee
29526   Tout le jour de la matinee
29527   Jusquez il fut la nuit obscure,
29528   Toute nue sans couverture.
29529   Toutes jour chandelles boutoient
29530   Et toute jour les alumoient,
29531   Chascun le vit en cest ordon.
29532   Ainsi en eust cest gueredon.
29533   Lors soy present gueredon fist
29534   Celle qui en ot grant despit.
     
29535   Encor aultrement se dechut
29536   Cil qui trop petit s'apperchut,
29537   Qui tant sceut scïence et clergie.
[49c]
29538   Il sceut toute l'astronomie,
29539   Souveraine des sept scïences,
29540   Plaine de trestoutes substances.
29541   Astronomie est la maistresse
29542   Et des sept la gouverneresse.
29543   Le premier qui y fut voé
29544   Ce fu Sem qui fu filz Noé,
29545   Qui de droit cœur y entendit.
29546   Et Dieu cel art si lui tendit,
29547   Et cil ot de cel art le don.
29548   Et aprez lui le sceut Cathon.
29549   Aprez Cathon, Platon le sceust,
29550   Qui si grant scïence en lui eut.
29551   Virgille fut aprez iceulx
29552   Qui en fu maistre natureulx.
29553   Par cellui maistre fu sceü
29554   Et par peu gloser decheü.
29555   Si fut il maistre des gloseurs
29556   Et des liseurs et des docteurs,
29557   Et si fut par parole obscure
29558   Mise au neantRaynaud corrige en nient. toute sa nature.
29559   Combien que maulx sceut retarder,
29560   Illec ne s'en pot il garder.
29561   Je dy en ce mal qu'il ne pot,
29562   Mais je voeul dire qu'il ne sot.
29563   Si sceut, mais ne s'en advisa
29564   Et sa scïence despisa,
29565   Despisa, a droit recorder,
29566   Pour ce qu'il n'y daigna penser,
29567   Car si grant maistre se cuidoit,
29568   Et pour ce il s'outrecuidoit.
29569   Si ne daigna prester scïence.
29570   Si cheÿ en oultrecuidance,
29571   Car qui sa scïence desprise,
29572   Sa scïence petit le prise.
29573   Adont si fault a son esmer,
29574   Sa scïence ne doit blasmer,
29575   Mais lui qui penser n'y daigna
[49d]
29576   Et par ogoeul le desdaigna,
29577   Je vous en voeul icy compter
29578   Et de ce vous voeul raconter
29579   Comment par orgoeul ne crut mie
29580   Sa scïence ne sa clergie.
29581   Scïence adés bonne sera.
29582   Pour malvais point ne cessera,
29583   Qui le voeult croire, si le croye,
29584   Et qui voeult forvoyer, forvoie.
29585   Mais pour forvoy que nullui face,
29586   Scïence n'en croit ny abaisse.
29587   Se Virgille folie crut,
29588   Et point sa scïence ne crut,
29589   Doit on sa scïence blasmer ?
29590   Non, non, mais le bien diffamer.
29591   Encor crut il plus son contraire
29592   Que scïence ne fit pas faire.
29593   Il fist une teste d'arain
29594   Faite par tel sens, par tel main
29595   Que quancques on lui demandoit
29596   Du temps que advenir estoit,
29597   Qui en vouloit le voir sçavoir,
29598   Ceste teste en disoit le voir.
29599   Ung jour deust hors de Romme aller,
29600   Qu'il ne pot la voye celer,
29601   Pour grandes bezongnes cellees,
29602   Et fut plus loing de trois journees,
29603   En ung mois de septembre advint.
29604   Adont il a sa teste vint :
29605   « Je demand, dist il, que feray ?
29606   Se en santé retourneray
29607   Et se j'aray point maladie
29608   Qui me doye acourchier ma vie ? »
29609   La teste lui a respondu :
29610   « Ainsi, dist elle, saches tu
29611   Que n'y aras mal ne moleste,
29612   Se tu voeulx bien garder ta teste.
29613   Et se ne le scez bien garder,

50

[50a]
29614   Mal te venrra tout sans doubter. »
29615   Dist cellui : « Bien le garderay.
29616   Avec moy la clef porteray. »
29617   Lors a tantost sa teste prise,
29618   En une fort vante l'a mise,
29619   La plus forte que nul sceust querre.
29620   De chaines et de clefs l'ensserre,
29621   Que se trestoute Romme ardit,
29622   Pour ce sa teste ne perdit :
29623   « Or seras, dist il, bien gardee. »
29624   Adoncquez feïst son allee.
29625   Au cheminer tantost se mist,
29626   Et au retourner que il fist,
29627   Le soleil fust en sa haulteur
29628   Et en sa tresgrande chaleur,
29629   Et si grant chault aval jettoit
29630   Que tout en ardeur se metoit.
29631   On ne le pooit contrester,
29632   Ne nul ne pooit hors ester
29633   Que la chault tout ne l'eschaufast,
29634   Et que le corpz ne lui gastast.
29635   Virgille tousjours chevaucha.
29636   La challeur de lui s'aprocha,
29637   Et au chief si grant mal lui mist
29638   Que trestout le cervel lui cuist,
29639   Qu'a Romme ne pot revertir,
29640   Car la mort le fist amatir.
29641   Et si ne pot estre aultrement,
29642   Et s'il eust glosé sagement,
29643   Quant il ot faite sa requeste,
29644   Il lui fut dit : « Garde ta teste. »
29645   Se sa teste gardee eüst,
29646   Ja si trestot mort il ne fust.
29647   Mais il s'en passa sinplement,
29648   Et print le teuxte seulement.
29649   Combien que gloser bien sceüst,
29650   Tresmal advis par lui prins fust.
 
[50b]
29651   Pour ce, enffans, avisez soyez.
29652   Sophicques choses ne croyez,
29653   Car le teuxte souvent poeut faire
29654   Ce dont la glose est au contraire,
29655   Et monlt souvent dient les sages
29656   Paroles qui ont deux visages,
29657   Et bon y fait considerer
29658   Qui voeult en paix vivre et durer.
     
29659   Aultrefois vous en parleray :
29660   De ceste matiere tairay.
29661   Si en irons en aultre cure
29662   Querir aucune adventureRaynaud corrige en aultre adventure.. »

 

 

CINQUIÈME BRANCHE

29663   « Perche Haye, tu es amé,
29664   Si dois estre le plus sené.
29665   Avecques moy tu t'en venras :
29666   Si com je feray, tu feras,
29667   Et prendras si com je prenray,
29668   Et comme aultrefois dit le t'ay. »
29669   Lors s'est Regnart acheminé,
29670   Son filz a avec lui mené.
29671   Entrés se sont en une ville.
29672   Il fut feste sainte Penphile
29673   Que les vilains oizeux estoient
29674   Et par ces gardins se gesoient.
29675   Gardoient leurs clos et courtilz,
29676   Radoubans leurs vielz baubaliz,
29677   Et dampt Constant, le filz Regnier,
29678   Faisoit en son mez ung panier.
29679   Ses guelines lez lui avoit.
29680   Et le vilain monlt bien sçavoit,
29681   Et pour ce qu'il fut mal haitié,
29682   Se fut soubz l'avant toit muchié.
29683   Illec s'est alé assëoir
29684   Tant que Regnart nel pot vëoir.
29685   Les guelines monlt regardoit
29686   Pour ce que monlt grant fain avoit.
29687   Son filz appella coyement :
[50c]
29688   « Perche Haye, orRaynaud corrige en ore. ving avant.
29689   Bien sagement te contenrras :
29690   Ainsi com je feray, feras.
29691   Ainsi com je prenray la moy[e],
29692   Preng l'autre, puis t'en vas ta voye,
29693   Et si n'y quier point de delay.
29694   ― Beau pere, ainsi le ferayRaynaud corrige en je le feray.,
29695   Puis que vous le m'alez disant. »
29696   Adoncquez Regnart sault avant
29697   Qui ne fut ne niche ne fol.
29698   Une gelineRaynaud corrige en gline. aert par le col.
29699   Et si entre ses dens le trait,
29700   Qu'elle ne crie ne ne brait.
29701   Braire et crïer tout lui toilly,
29702   En la granche atout s'en fuÿ.
29703   Par senz l'emporte sagement.
29704   Et Perche Haye une aultre en prent
29705   Par le dos et le houchepine.
29706   Lors prent a braire la geline.
29707   Car il ne l'a pas apoint prins.
29708   Par dessoubz la porte s'est mis
29709   Atout le peuple qui crioit.
29710   Si tost comme le vilain l'oit
29711   La geline ainsiquesRaynaud corrige en Ainsiques, la geline. braire,
29712   Lors se lieve et vit bien l'affaire.
29713   Bien a Perche Haye veü,
29714   Mais Regnart n'a yl point seüMs. veü (corrigé d'après A)..
29715   Dist le vilain : « Par saint Martin,
29716   Regnart, tu levas trop matin !
29717   Ne t'aidera barat ne guille. »
29718   Lors le vilain coeurt en la ville,
29719   Dessoubz l'ourme ou lez autres sirent.
29720   Plus de bourdes que de voir dirent,
29721   N'oncquez de bonne intencïon
29722   Il n'y ot faite mencïon
29723   Fors [que]Suppléé d'après A. de l'un l'autre enseignier
29724   Pour tous leurs maistres engignier,
[50d]
29725   De faire faintises journees
29726   Et de desirer les vesprees,
29727   De sëoir longues au disner,
29728   Et puis prendre le ressiner,
29729   Et puis faire lache journee,
29730   Tant qu'elle soit toute en allee,
29731   D'ouvrer tousdis faintisement
29732   Et d'estre en estant longuement,
29733   Alez mener leur vache paistre
29734   A la journee de leur maistre.
29735   Leurs aisemens faire aguisier,
29736   Souvent avant, souvent arrier,
29737   Et faire souvent relevee
29738   Pour apetinchier leur journee,
29739   A leur tache bien tuer s'osent,
29740   A leur journee se reposent.
29741   S'ilz est nouvelle qu'ilz le sachent,
29742   Toute leur force leur bien cachent,
29743   Et chascun son bon labeur coeuvre
29744   Tant que ilz soient en leur œuvre.
29745   En aultrui œuvre tout deslient
29746   Et en la leur n'est riens qu'ilz dient.
29747   Parler ne rire on ne les oit,
29748   Se le jour trestout l'an duroit.
29749   De tout ce consille parloient
29750   Les villains qui soubz l'orme estoient,
29751   L'un l'autre pour bien tesmongnier
29752   Et de jurer, s'il est mestier,
29753   Se leur maistre les vient vëoir
29754   Ou se vient delez eulx sëoir,
29755   Faire le preu et ouvrer fort.
29756   Trestous furent a cest acord.
29757   Et le vilain crie a grant cry :
29758   « Or ça, Constant ! Or ça, Landry !
29759   Or ça, Michiel ! Or ça, Bernard !
29760   Car par le ventre saint Lienard,
29761   Regnart qui tant fait mesproison