Le Contrefait de Regnart

Édition critique de la rédaction longue (ms. B1 et B2)

51

[51a]
29762   Si est bouté en ma maison.
29763   Une geline en a portee,
29764   En nostre granche l'a boutee.
29765   Or sus ! gardez ne vous faigniez,
29766   Car huy sera il engigniez,
29767   Cil qui tout le monde dechoit.
29768   Chascun courre et venir y doit.
29769   Encor y est, j'en suis certains. »
29770   Qui donc oÿst parler villains,
29771   Especïalment pour le dit
29772   Que ce estoit pour leur proffit,
29773   Pour ce [se]Raynaud ne corrige pas et laisse le vers hypométrique. sont tous escrïés
29774   Que Regnart est mal arrivez,
29775   Ne lui vaulra malicïer.
29776   Chascun coeurt ses chiens deslïer,
29777   Et vont crïant comme dragon.
29778   N'y a sens, mesure n'ordon,
29779   Ne scevent sens, raison ne foy.
29780   C'est quanqu'ilz scevent : « Paiez moy ! »
29781   Qui vëyst vilains fremïer,
29782   Et leurs saullers bien relïer,
29783   Et leurs estiviaulx ravoler,
29784   Et peux esrachier et doler,
29785   Et leurs serpes mettre a leurs culz,
29786   Selon leurs coustumes et ulzRaynaud corrige en uz.,
29787   Et jurer les entraillez Dé,
29788   Telz gens doivent estre douté.
     
29789   Regnart oÿ vilains tenchier,
[51b]
29790   Et bien scet des le conmencier
29791   Que son filz emporta la proye,
29792   Que il venroit par ceste voye :
29793   « Mal a fait mon conmandement
29794   Que dit lui avoye souvent.
29795   Or voy qu'il l'en convient morir.
29796   Nulle riens ne l'en poeut garir.
29797   Par s'enffance et par sa folie
29798   Convient que il perde la vie,
29799   Et je en suis en adventure.
29800   De telz soulas je n'eusse cure.
29801   On me doit bien tenir pour beste,
29802   Mais, par les deux yeulx de ma teste,
29803   J'ayme mieulx, et faire le doy,
29804   La mort soit sur lui que sur moy.
29805   Se ung millier de filz avoye
29806   Et la mort prez moy je sentoye,
29807   Tout douroye, et el me quitast.
29808   Ne vis oncquez nul qui amast
29809   Mieulx autre de lui qui fust sage,
29810   Et say je tout plain d'avantage
29811   Que de lui ne me doit challoir.
29812   Se il moeurt par son fol sçavoir,
29813   Tout plain d'aultres suis a l'hostel
29814   Qui sont aussi plaisant ou tel.
29815   Et se n'avoye plus de beaulx,
29816   Si ay je encore les marteaulx
29817   A quoy fut fais pour autre faire.
29818   Encore est entiere l'aumaire,
29819   Et sa mere a encor l'enclume
29820   Qui mes marteaulx ne prise plume.
29821   L'enclume ne puis enpirier,
29822   Tant sache batre ne hauyer.
29823   Ne du perdre n'ay je pouoir.
29824   Donc doy bien esperance avoir :
29825   Se j'en pers ung, j'en aray deux
29826   Se je voeul bien entendre a eulx.
[51c]
29827   Plus ne m'en esbahiray doncRaynaud corrige en don..
29828   Or en prengne son gueredon.
29829   N'ay plus loisir de detrïer,
29830   Car j'ay oÿ vilains crïer. »
29831   Regnart oÿ que le pourpris
29832   Orent ja les vilains pourpris,
29833   Ne eust pertuis que on sceüst
29834   Que tresbien estoupé ne fust.
29835   Fors ung seul que tresbien gardoient.
29836   Leurs grans chiens la laissiet avoient.
29837   Or a Regnart mestier d'ayeue,
29838   Qui monlt souvent son filz argue :
29839   « Or tost, dist Regnart, haste toy,
29840   Et ne fay plus cy de delay. »
29841   Adonc cil qui fu plain d'enffance,
29842   Prinst sa proye, ist hors de la granche.
29843   Tantost que les vilains le virent,
29844   A leurs chiens tost prendre le firent.
29845   Tous ensanble s'i assemblerent.
29846   Tost fu prins et tost l'estranglerent,
29847   MonltRaynaud corrige en Mort d'après A. l'emporterent a grant joye,
29848   Chascun s'esjoïst et festoie,
29849   Bien cuident estre en bon eür.
29850   Dient : « Or sommes nous asseur
29851   De Regnart qui tant nous a nuit. »
29852   Adoncquez l'emporterent tuit,
[51d]
29853   Grant joye et grant feste en firent.
29854   En my le champ ou feu l'ardirent,
29855   Et a tabours et a carolles.
29856   Monlt y ot de foles parolles.
29857   Vilains entour le feu dansoient,
29858   Et sotement se demenoient.
29859   Regnart vit bien trestous ses fais.
29860   Mais pour paour de mort s'est tais.
29861   Quant ilz eulrent fait cest affaire,
29862   Chascun s'en va en son repaire.
29863   Lors Regnart, quant nul n'a veü,
29864   De la granche s'est esmeü.
29865   A son hostel tout droit s'esmoeut :
29866   Ainsiques fait, qui mieulx ne poeut.
29867   En son hostel si demourra
29868   Et dit que illecques sera
29869   Jusquez cest yver soit passé
29870   Et son meschief soit trespassé.
     
29871   Cest compte cy si se taira,
29872   Et ung aultre conte en fera
29873   Le clerc qui cestui livre a fait,
29874   Qui est Regnart le Contrefait.
29875   Oncquez mais on n'en vit nulz telz.
29876   Comment il fu, or entendez.
     
    HISTORE
29877   On doit amer et chier tenir
29878   Ceulx qui voeullent a bien venir,
29879   Qui tendent a honneur avoir,
29880   A Grace acquerre et sçavoirRaynaud corrige en a sçavoir.,
29881   Qu'a peu a honte poeult venir
29882   Cil qui tent a honneur queryr,
29883   Car a querir honneur et terre
29884   Il convient premier Grace acquerre.
29885   Car Grace est commencementRaynaud corrige en le commencement.
29886   D'avoir honneur et sauvement,

52

[52a]
29887   Et cellui qui poeut Grace acquerre,
29888   De tresbonne heure vint sur terre,
29889   Car envis est qui Grace porte
29890   Que il passe d'infer la porte.
29891   Deffault n'ara de biens terriens
29892   Ne ne cherra en maulx lïens,
29893   Ne ja povreté ne verra
29894   Qui bonnement Grace acquerra.
29895   Grace descent d'Humilité
29896   Qui est propre sœur Charité,
29897   Car cil qui a Grace de Dieu
29898   Sans Charité n'est en nul lieu,
29899   Car de Grace naist Pascïence,
29900   DeRaynaud corrige en Naist de. Pascïence Abstinence,
29901   Beau Parler et Beau Saluer,
29902   Et avec[que] ce Bien Amer.
29903   Gracïeux ayment loialment,
29904   Gracïeux donnent bonnement.
29905   De Grace vient toute Bonté,
29906   Toute Bonne Socïété,
29907   Bonne Fin et Bonne Esperance.
29908   Toute Bonne Perseverance
29909   Troeuve de Grace les sentiers.
29910   Benoit soit qui Grace premiers
29911   En cest paÿs nous aporta,
29912   Par qui vint et qui l'envoya.
29913   Ce fu celle en qui sans douter
29914   Le vray Dieu se vint hosteler,
29915   Celle qui par son grant merite,
29916   Pere, Filz et saint Esperite,
29917   Et au porter se deporta,
29918   Et ung seul enffant aporta
29919   Envelopé de char humaine,
29920   Pour nous jettez tous jors de paine.
29921   Celle en qui trestous biens habunde.
29922   Celle aporta la Grace au monde.
29923   De la vint la Grace premiere.
[52b]
29924   Pour ce lo que chascun l'acquiere.
29925   Et chascun le poeult recouvrer
29926   Qui voeult celle dame honnourer,
29927   Et envis recouvrer le poeult,
29928   S'amer et servir ne le voeult.
29929   Quicuncques le vouldra servir
29930   De chascun se fera chierir.
     
29931   Monlt est cil plain de grant sçavoir
29932   Qui envers tous fait son devoir,
29933   Et plus, cil qui se scet garder,
29934   Qui tous ses maulx scet retarder.
29935   Car qui en ce sciecle voeut vivre,
29936   Divers chemins lui convient suivre,
29937   Divers fais et divers corages.
29938   Envis poeult homs, se monlt n'est sages,
29939   Lui garder en nulle maniere
29940   Que malvais tempés ne le fiere.
29941   Temptez est homs par maintz aguez,
29942   Combien qu'il soit saillant et guez.
29943   Mais le plus si sont decheü,
29944   Se Dieu me doint bonne vertu,
29945   Par bourdes et par fol semblabnt.
29946   C'est ce qui va les cœurs emblant.
29947   Honnie soit bourde qui nuit
29948   Et trestout faulx semblant qui cuit !
29949   Mains en y a qui bourder seullent,
29950   Mais dechevoir aultrui ne voeullent.
29951   Monlt est bourde bonne a oÿr,
29952   Quant point ne nuit, ains fait joÿr.
29953   Maintes bourdes sont gracïeuzes,
29954   SansRaynaud corrige en Et sans. nuire, et si sont joyeuzes :
29955   Mieulx vallent, qui bien les scet dire,
29956   Que ne fait ung grant voir plain d'ire,
29957   Car pluseurs voirs si sont pervers,
29958   De haÿne et de mal couvers.
29959   Pour ce vault bourde gracïeuze
29960   Myeulx que verité ennuieuze,
[52c]
29961   Et maint sont qui dient le voir
29962   Que nulz ne voeult lez eulx manoir.
29963   BelleRaynaud corrige en Et belle. bourde et bien assize
29964   N'est pas tousjourz derrier l'huis mize,
29965   Mais est souvent ramenteüe,
29966   Et si fait a pluseurs ayeue.
29967   Meismes a la complexïon
29968   Fait elle recrëacïon
29969   Car joyeRaynaud corrige en et joye. et lëesse suivre
29970   Si fait l'homme longuement vivre.
29971   Fol de Grace dire n'a cure,
29972   Et s'il le dit, c'est adventure.
29973   Folz sont meisme en voir ennuieux.
29974   Envis est ung fol gracïeux.
29975   Bon fait bonne parole oÿr,
29976   Puis que on s'en poeult esjoïr,
29977   Et meilleur, quant elle proffite.
29978   Et pour ce, vous sera ja ditte
29979   Une parole et ung dité
29980   Qui convenra a amistié,
29981   Et si porra bien proffiter,
29982   Et s'i porr'an bien deliter,
29983   Car qui chastieRaynaud corrige en se chastie. en oyant,
29984   Mieux lui vault que en mal goant.
29985   Pour ce sont ramentus les fais
29986   Que on a ou temps passé fais,
29987   Le bien, pour ce que on le suie,
29988   Le mal, affin que on le fuie.
     
29989   Regnart que maint a bourdeur tiennent
29990   Si dit que maintz preudommes viennent
29991   A la voie d'apetinchier,
29992   Par deffault de bien adviser,
29993   Car se memore bien eüssent
29994   Des fais passez, comme ilz deüssent,
29995   Et bien les eüssent a cœur,
29996   Tel fust chiez lui qui en est foeur.
29997   Et tel n'avoit vaillant ung grain,
[52d]
29998   Qui bien a prins a dens le frain,
29999   Et si l'a si bien maintenu,
30000   Qu'il est la ou voulloit venu,
30001   Tant qu'il en est a honneur mis.
30002   Pour ce, doit chascun avoir mis
30003   Son cœur en anchïenne histoire
30004   Et en avoir au cœur memoire,
30005   Comment telz gens decheüs furent,
30006   Et comment telz gens monter durent.
30007   Comment morurentMs. monterent (corrigé d'après A). et vesquirent,
30008   Pour quoy en leur estat se mirentMs. tindrent (Raynaud ne corrige pas)..
30009   Regnart qui mainte gent dechut,
30010   Qui maint sobtil fait apperchut,
30011   En la fin fut il decheü.
30012   Si chier ne poeut estre sceü,
30013   Car maint ainchois en engigna.
30014   Et maint homs par lui s'avisa,
30015   Car nul mal n'est dont bien ne viengne,
30016   Ne perte dont aucun ne tiengne.
     
30017   Puis que a Regnart suis venu
30018   Et de lui est compte tenu,
30019   Poeult estre tel de lui orra
30020   Que bon exemple y prenraRaynaud corrige en il y prenra..
30021   Au moins le sages le prenront
30022   Et les folz riens n'en retenront,
30023   Car le fol ne scet bien retraire
30024   Et encor en scet il moins faire.
30025   Plus est proffit d'asne dompter
30026   Que n'est de sens a fol compter,
30027   Pour ce que riens n'en retenra.
30028   Ja a ma lichon ne venra,
30029   Car ce seroit paine perdue.
30030   Long temps se tint Regnart en mue.
30031   Des donc que son filz fu tué,
30032   Il ne se fut point remué.
30033   Monlt en a eü grant meschief.
30034   Mais il n'en poeut venir a chief

53

[53a]
30035   Quand ad ce qu'il en fut vengiez,
30036   Dont il soufry monlt grant meschiefz.
30037   Mais Nature qui se courouche
30038   Quant homs en couroux longues grouce,
30039   Nature ne voeut point grouchier,
30040   Ains voeult rire Raynaud corrige en voeult el rire.et solacier.
30041   Quant laisse les maulx convenir
30042   Et lui lÿement maintenir,
30043   Sages dient que c'est raison
30044   Que doeul face haÿr Raison,
30045   Car doeul faire l'home envieillist
30046   Et de tout son sens afoiblist,
30047   Et oste toute sa sustance.
30048   Pour ce a Nature forment tence
30049   Qui doeul demaine longuement.
30050   Regnart en scet bien le convent.
30051   Quant de son filz se couroucha,
30052   Couroux failli, doeult tost passa.
30053   En son bon estat Regnart fu.
30054   Joieux s'en fu, du bois issu,
30055   Ne fist ne siege ny arrest
30056   Jusquez il fu en la forest.
30057   La fu Brichemer en deduit.
30058   Avec les biches va en ruit,
30059   Et fu de septembre le mois
30060   Que joye ont en tous leurs arrois.
30061   Ce est de toute la saison
30062   Ou plus ont joye oultre raison.
30063   Tant eult Brichemer en lui joye
30064   Que il ne scet que faire doye.
30065   Pour les biches que il amoit,
30066   Nulle riens que joye ne voit.
30067   Bien lui dist le texcon Grimbertz.
30068   « Ha, dist il, Brichemer, le cerfs !
30069   Brichemer, dist il, or entens,
30070   En trop lïesse a petit sens.
30071   Envis poeult lÿesse vëoir
[53b]
30072   Le lieu ou elle doit sëoir.
30073   Envis poeut bien sentier tenir
30074   Qui lïesse voeult maintenir.
30075   S'en bien se tient, petit lui dure :
30076   Trop lïesse [est] en adventure.
30077   A trop lïesse ne souvient
30078   Du mal qui par Fortune vient.
30079   Trop lïesse ne scet ou est.
30080   Trop lïesse ne scet que fait.
30081   Trop lïesse goute ne voit.
30082   Trop lïesse ne s'apperchoit.
30083   Trop lïesse ne scet servir
30084   Ne nulle grace desservir.
30085   Trop lïesse peril ne doubte.
30086   En nul dangier el ne voit goute.
30087   Trop lïesse ne scet qu'est aise,
30088   Et trestout autant de mal aise.
30089   Par trop lïesse viennent guerres
30090   Et les dissensïons es terres.
30091   Par trop lïesse sont tournois,
30092   Danses, carolles et desvois.
30093   Par trop lïesse sont tost prinses
30094   Les hastivetés, les emprinses,
30095   Les jeux et les ocasïons
30096   Dont viennent les discencïons.
30097   Et, a brief parler, par lïesse
30098   Vient plus de mal que par tristesse.
30099   Pour ce, Brichemer, te repreng.
30100   Trop grant lïesse point ne preng,
30101   Car quant tu resjoïs seras,
30102   Pour voir, tu t'en repentiras. »
30103   Brichemer point ne l'entendi,
30104   Fors a le joye ou il tendi.
30105   Atant es vous Regnart qui vient,
30106   Qui son chemin par illec tient.
30107   Tant ala qu'est sus lui cheü.
30108   Et quant Brichemer l'a veü
[53c]
30109   Qui trop grant lïesse maintient,
30110   Les grans saulx vers Regnart en vient.
30111   Bien ne mal n'y pensa sans dire,
30112   Sans mal, sans amour et sans ire.
30113   Levrier ne le poursuioit point.
30114   Les cornes contre terre en joint,
30115   Regnart lieve de terre en hault,
30116   Comme trop joyeux et trop bault.
30117   Sus ses cornes en hault l'a mis,
30118   Et puis s'en est bien fort fuïs,
30119   Tant comme il pot sans detrïer.
30120   Renart commena a crïer,
30121   Qui n'a tallent qu'il se degoise.
30122   Bien cuida qu'en enfer en voise :
30123   « Brichemer, amy, laisse moy.
30124   Mort suis, plus ma santé ne voy. »
30125   Pour ce a courre ne cessa
30126   Jusquez atant qu'il se lassa.
30127   Adont jetta Regnart en hault,
30128   Mais riens n'y pensa tant fu bault.
     
30129   Regnart s'est a terre trouvé.
30130   A peu qu'il n'ot le cœur crevé,
30131   N'il n'a pooir qu'aucun mot dye.
30132   Adont Brichemer lui escrie :
30133   « T'ay je bien, dist il, aporté ?
30134   Monlt t'ay noblement deporté.
30135   Je t'ai fait ores monlt grant aise. »
30136   Lors n'ot Regnart tallent qu'il taise.
[53d]
30137   Grant peur a de recommancier.
30138   Lors parla a lui sans tenchier :
30139   « Amy, pour Dieu, laisse moy cy,
30140   Je le te pry, pour Dieu mercy,
30141   Car tout suis brisié et derouzMs. et deromps (corrigé d'après A).,
30142   Dont j'ay au cœur monlt grant couroux. »
30143   Cil n'en fait que sa joye faire,
30144   Tost vers ses biches s'en repaire.
30145   Regnart a laissiet monlt dollent,
30146   Qui grant dollour a son cœur sent,
30147   Et dit : « Brichemer, de ta joye
30148   Ne voy riens dont loër me doye.
30149   Ne scez a quoy taRaynaud supprime ce mot. joye venra
30150   Ne quelle fin elle prenra.
30151   Il convient que ta joye passe.
30152   Tu m'as fait mal, dont je dy : « Lasse ! »
30153   Mais je ne le oubliray mie.
30154   Toudis n'es pas delez t'amie.
30155   Je meterayRaynaud corrige en metray. paine, par ma teste,
30156   Comment te faille celle feste. »
30157   Et quant le cerf fu a retour,
30158   Qui monlt demenoit noble atour,
30159   Thiesselin sur ung arbre estoit,
30160   En cel point que riens ne doubtoit.
30161   Adonc Thiesselin lui escrie
30162   Et de lui entendre lui prie :
30163   « Brichemer, dist il, entens ça.
30164   Ne sçay a quoy ton cœur pensa
30165   Quant a volu Regnart grever
30166   Sans toy a nul cas a irer.
30167   Je t'aim et [si]Suppléé d'après A. hais Regnart monlt.
30168   Le cœur du haÿr me semont.
30169   Des lors qu'il menga mes faons,
30170   Le haÿ jou, et ce est raisons.
30171   Le mal qu'il a fait passera,
30172   Maus du grant mal qu'il te fera
30173   J'en ay au cœur tresgrant anuy,

54

[54a]
30174   S'oncquez regnardie congnuy. »
30175   Dist Brichemer : « Je me jouoye
30176   Et par lïesse le faisoye. »
30177   Et dist Thiesselin : « C'est la somme,
30178   Ne vous jouez a malvais homme.
30179   Combien que il rie des dens,
30180   Il t'en hairra au cœur dedens,
30181   Et se il poeult, mal t'en fera,
30182   Et ja semblant n'en monstrera.
30183   Brichemer, je le dy pour toy
30184   Et pour pluseurs que souvent voy
30185   Qui aucuneffois s'esjoÿssent
30186   Si grandement qu'ilz se partissent,
30187   Trop grant lïesse est musardie.
30188   Et si voeul bien que on te die
30189   Que nul ne pert si son sçavoir
30190   Com par trop grant lïesse avoir.
30191   Homs trop liez est en adventure,
30192   De Dieu ne de s'ame n'a cure,
30193   Ne scet qu'est joye ne santé
30194   Tant comme il est de ce tempté :
30195   Ne voit goute nez com <ung> herens,
30196   Combien qu'il ait beaulx yeux et gens.
30197   Par trop lïesse nuit l'emprinse
30198   Dont la belle Helaine fu prinse,
30199   Qui estoitMs. fut (corrigé d'après A). femme Menelaux,
30200   Dont depuis advint tant de maux
30201   Que les deux pars en furent mors
30202   Des gens qui vivoient alors.
[54b]
30203   Il n'en demoura que le tiers :
30204   Bien le sçaras, se tu l'enquiers.
30205   Par trop lïesse sont les festes,
30206   Qui puis viennent a copper testes.
30207   D'illec viennent les deffïances,
30208   Les murdres et les allïances
30209   Dont maintes terres sont gastees
30210   Et mainte ame des corpz sevrees.
30211   Par trop lïesse vient mesdire,
30212   Grossement parler et despire.
30213   Par trop lïesse vient luxure,
30214   Qui bonne nature coeurt seure,
30215   Et les humainsRaynaud corrige en humeurs d'après A. fait esmouvoir
30216   Ou fait ou il n'a nul sçavoir.
30217   D'illec les folles amours viennent,
30218   Qui pluseurs fois pute fin tiennent.
30219   De trop lïesse vient orgoeulx
30220   Et en la parfin trestout doeulx.
30221   Oncquez lïesse habundant
30222   Ne pot ne ne sceut faire tant,
30223   Pour longue vie ou ait esté,
30224   Qu'eglise n'autel ait fondé,
30225   Chateau ne ville ne cité.
30226   Encor ne l'a nul recité.
30227   Humilité elle guerroye.
30228   Charité, bonne œuvre viltoie.
30229   Elle destourne bien ouvrer
30230   Et en bon estat demourer,
30231   Sobrietté et simple vie.
30232   Donc n'en doit nulz avoir envye.
30233   Mais le trop prendre de delicez
30234   Fait la gent lÿez, folsRaynaud corrige en et folz et édite lyez. et nichez,
30235   Par quoy ne poeuent percevoir
30236   De la moienneté le voir.
30237   Pour toy le dy je de certain,
30238   Seullement pour ce que je t'aim,
30239   Ja samblant ne te monstrera,
30240   Mais son service t'offrera,
[54c]
30241   Et quant garde ne t'en douras,
30242   Putez nouvelles en oras,
30243   Car sage doit estudïer
30244   Que nul ne doit mal oublïer.
30245   Car ce est par memore et sens.
     
30246   Il advint en l'an mil trois cens
30247   Que ung Lombart (Anthoine ot nom)
30248   Changeur estoit de grant renom.
30249   Longuement il maintint son fait.
30250   Je meismes, qui ce livre ay fait
30251   Et du latin en rommant mis,
30252   Demouré longtempz ses amis,
30253   Amy quant a socïeté,
30254   Aultrement ne l'ay recité.
30255   Il advint avant cellui temps,
30256   L'an .iic. <et>Raynaud ne corrige pas. .lx. et .xv.Ms. .xl. et .xv. (corrigé en marge). ans,
30257   Q'ung Prouvenceau par une nuit
30258   Par trop lëesse et par deduit
30259   Lui dit ung sinple desplaisir.
30260   Et cil pour ce le vault ferir.
30261   Peu fu qui le fait advisast.
30262   Mais ains que le mois tout passast,
30263   En fu fait de eulx deux l'acord,
30264   Et l'amenda cil qui eust tort.
30265   Ensanble mengerent et burent,
30266   Vingt et cincq ans ensanble furent.
30267   A Troyes tous deux demouroient
30268   Et tous les jours s'entrevëoient,
30269   Et l'unRaynaud corrige en ly uns. a l'autre empruntoit,
30270   Vendoit, tronchoit et achetoit,
30271   Et grant amour s'entremonstroient
30272   Toutteffois qu'ilz s'entrecontroient.
30273   Tant que [en] l'an mil et trois cens
30274   Cil Pierre par tresbon assens,
30275   Qui de la n'estoit point naÿfs,
30276   S'en vault raller en son paÿs,
30277   Car il se vit vieulx devenir.
30278   Aller s'en vault sans revenir,
[54d]
30279   Si com chascun volentiers trait
30280   Vers le lieu dont il est extrait.
30281   Et pour ce vault prendre congié
30282   A ceulx ou il ot repairié.
30283   PlusRaynaud corrige en Et plus. de soicante il en vint.
30284   A son hostel son mengier tint.
30285   Cil Anthoine meismes y fu,
30286   Que cil avoit pieça feru,
30287   Et d'encoste lui se sëoit,
30288   Car cil Pierre forment l'amoit.
30289   A ce Pierre point ne souvint,
30290   Car passé ot ans plus de vingt.
30291   Quant a joye orent tous mengié,
30292   Adonc a Pierre prins congié.
30293   Tous les prïa, se nulz y fust
30294   Qui vers lui riens a faire eüstRaynaud édite eust.,
30295   De chatel, de couroux ou d'ire,
30296   Que pour Dieu il lui vaulsist dire.
30297   Tous respondirent : « Grant mercis.
30298   Nous sommes du tous vos amis. »
30299   Cil Anthoine si le vaisa,
30300   Et tout en plourant <si> le laissa.
30301   Cœur et corps l'un l'autre promirent.
30302   En tel maniere se partirent.
30303   Qui fist cil qui ot malvais cœur,
30304   Que ployer ne pot par nul foeur ?
30305   Tout au devant fist son sentier.
30306   Avec lui furent deux murdrier.
30307   Deux lieues furent au devant
30308   Ou point ne les va percevant.
30309   La ce bon marchant atendirent
30310   Et en destourné lieu se mirent.
30311   Cil qui trestout seul s'en alloit,
30312   N'a nul mal faire ne bëoit
30313   Fust de Anthoine tost sourpris,
30314   Et lui dist : « Lerres, tu ez prins.
30315   Je t'ay longuement atendu.
30316   Maintenant te sera rendu

55

[55a]
30317   L'orgoeul que envers moy menas.
30318   Quant la buffe tu me donnas
30319   Il y a bien ores quinze ans.
30320   Du vengier est maintenant temps ! »
30321   Lors ont sacquié le branc d'achier.
30322   Le marchant vont tout despechier.
30323   Et quant le varlet ce oÿ,
30324   Son cheval ot, si s'en fouÿ.
30325   Droit a Troyez il tint sa voye.
30326   Et le Lombart ala en voye
30327   Qui oncquez puis ne fut veüs.
30328   Brichemer, soies pourveüs
30329   A une parole pour toutes.
30330   Puis que t'aRaynaud corrige en t'as. meffait, toudis doutes
30331   Que soies certain quoy qu'aviengne
30332   N'yert a nul tempz ne l'en souviengne,
30333   Meïsme[me]nt quant a Regnart
30334   Qui son sens ne met autre part. »
     
30335   Brichemer ot et riens n'entent,
30336   Qui toudis a sa joye tent.
30337   VaRaynaud corrige en Il va. sa voye, et cil demeure.
30338   Et Regnart de son meschief pleure.
30339   Dit que male chose est trop aise.
30340   Regnart au mieulx qu'il pot s'apaise
30341   Du mal que  Regnart Raynaud corrige en Brichemer d'après A.lui a fait
30342   Et pense a vengier le meffait,
30343   Que ja si grant ne sara estre
30344   Que plus petit ne soit son maistre.
     
30345   Atant s'en entre en ung larris,
30346   Pesant, courouchié et marris.
30347   Si a choisi en my sa voye
30348   Segneur Brun l'ours qui s'esbanoye.
30349   Josne fu et fors et legier.
30350   Assez ot eü a mengier.
30351   Et il fist beau tempz et sery,
30352   Et si ne doubta nul perilRaynaud corrige en peri..
30353   Pour ce esbanïant s'aloit,
[55b]
30354   Et a veu Regnart qui venoit.
30355   Cuida aussi que aise fust
30356   Comme lui et autel joye eust.
30357   Ne sent pas le mal qu'il sentoit
30358   Cil qui lours et pesant estoit,
30359   Si vault a Regnart faire feste,
30360   La pate lui met sur la teste.
30361   Si pesant coup lui a donné
30362   Qu'a peu qu'il ne l'a estonné.
30363   Pour neant feristRaynaud corrige en fust d'après A. d'une machue.
30364   Regnart chiet, point ne se remue,
30365   Et Brun crie : « Regnart, dors tu ?
30366   Dy moy, par ta foy, dont viens tu ?
30367   As tu huy engignié nullui ?
30368   As tu fait honte ny anuy ?
30369   Pour neant ne viens tu si pensant.
30370   Aucun preudom de toy se sent,
30371   Dont plus grant proffit lui venist
30372   Se ung bon levrier te tenist.
30373   Voeulx tu jouer ? Voeult tu esbatre ? »
30374   Lors leva de la paulme batre,
30375   QuantRaynaud corrige en Com d'après A. cil qui jouer se cuidoit.
30376   Mais son jeu si pesant estoit
30377   Que cilz ne le pot endurer.
30378   Bien l'ooit, mais ne pot lever.
30379   Lors Brun de ses pastes l'escoeurt,
30380   Amont le jette et le rechoeut :
30381   « Regnart, dist il, comme es legiers !
[55c]
30382   Tu seroies bon messagiers.
30383   Tu vivras tant que tu voulras,
30384   Jamais recreüs ne seras.
30385   Dy moy, Regnart, voeult tu voller,
30386   Ou tu voeulx apprendre a choler,
30387   Ou a luiter, ou a saillir ?
30388   A ce ne poeulx a moy faillir. »
30389   Lors le reprint et si l'embrache,
30390   De son pié lui donne en la face,
30391   Monlt lui fait souffrir de durtés.
30392   Tant est batu, tant est urtés
30393   Qu'a paines que il n'est ochis.
30394   Adonc l'a Brun a terre mis,
30395   Et dit qu'endormy est de joye.
30396   Pour quoy le laisse en my la voye,
30397   Et dit : « Amis, bon consseillier,
30398   Je ne te voeul pas esveillier
30399   Pour ce que il ne te desplaise<s>.
30400   Et pour ce que tu dormes aise<s>,
30401   Je t'iray ung oreillier querre. »
30402   Lors print une mote de terre,
30403   Lui a dessoubz la teste mise,
30404   Affin que bien ce lui souffise.
30405   Monlt bien lui a fait sa bezongne.
30406   Atant Brun de Regnart s'eslonge,
30407   Son chemin acoeult, si s'en vait.
30408   Monlt cuide avoir Regnart bien fait.
     
30409   DrouïnRaynaud corrige en Et Drouïn., qui sur ung abre yere,
30410   A monlt ben veü la maniere,
30411   Comment Brun s'estoit debatu
30412   Et comment Regnart fu batu.
30413   Regnart ot longuement haÿ
30414   Si com avez devant oÿ.
30415   A Brun a parlé haultement,
30416   Vecy la maniere comment :
30417   « Brun, dist il, je ne t'ayme goute,
30418   Mais toutefois ung peu escoute.
[55d]
30419   Ne dy pour ton bien, mais pour faire
30420   A mon anemy son contraire,
30421   Et de ce te voeul adviser.
30422   Qui poeult son ennemy oster
30423   Son desir et tout son propos,
30424   Je ne dy mie qu'il soit folz.
30425   Qui le parpoeut faire faillir
30426   De la ou il bee a saillir,
30427   Qu'il ne puist achever s'envie,
30428   Certainement il ne fault mie.
30429   Or te compteray maintenant
30430   Pour quoy je t'ay ce mis avant.
30431   Tu as aujourd'huy fait folie,
30432   Mais, pour voir, tu ne le scez mie,
30433   Car pour certain tu t'en doeulras,
30434   Se ne croy ce que tu orras.
30435   Or entens, et te tiens en paix.
30436   Tu es lours en dis et en fais
30437   Et lours en toutes contenances,
30438   Et lours en toutes tes scïences.
30439   Tu et l'escureur, ce sont deux,
30440   Contraire en fais, contraire en jeux.
30441   Cous estez mal contremoiés,
30442   Combien que deux bestes soyez.
30443   Siquez, quant jouer tu te voeulx
30444   Et que ne voeulx point estre soeulx,
30445   Quiers ton pareil de ta maniere.
30446   Toudis pareil son pareil quiere,
30447   DeRaynaud corrige en Et de. quelconque entencïon,
30448   A gent de sa condicïon,
30449   JosneRaynaud corrige en Et josne. a josne, et riche a riche,
30450   LargeRaynaud corrige en Et large. a large, et chiche a chiche,
30451   SageRaynaud corrige en Et sage. a sage, et fol a fol,
30452   Le vieulx au vieulx ; ainsi le lo.
30453   A son pareil voise chascuns,
30454   Ainsi n'en yert decheü nulz :
30455   Qui toute riens ordonneroit

56

[56a]
30456   Et son pareil lez lui aroit,
30457   Homme, poisçon, oiseaulx, chevaulx,
30458   Jamais sur terre n'aroit maulx.
30459   Se son pareil chascun sieuoit
30460   Et sa condicïon avoit,
30461   Jamais nulz n'yere descordans,
30462   Mais toute rien yere acordans.
30463   Se loup jouoit a la brebis,
30464   Et le faucon a la pertris,
30465   Et le loup jouoit a la chievre,
30466   Et le levrier jouoit au lievre,
30467   Et le chat se jouoit au rat,
30468   Je doubteroieRaynaud corrige en doubte et édite eült. n'y eult barat.
30469   Tu dois jouer avec les bugles
30470   Et aussi le borgne aulx aveugles.
30471   Il n'apartient point a lourdesse
30472   Qu'elle s'acompaigne a noblesse.
30473   Qui levrier et asne verroit
30474   Acompagnier, mal s'i duiroit.
30475   Aussi Belin avec Regnart
30476   Ne trairoient pas bien d'un arc.
30477   Combien que tous deux bestes soient,
30478   Emsanble point aller ne doient :
30479   Regnart voeult a gelines tendre,
30480   Et Belin a vert herbe prendre.
30481   Noble, clerc a ruddeRaynaud corrige en ruddes. villains
30482   Envis poeut estre bon compains.
30483   Le clerc latin parler voulroit,
30484   Et le vilain mal le soulroit,
30485   Car le vilain ne s'estudie
30486   Fors qu'en charue et en boulye.
30487   Le clerc voeult pertris et faisans,
30488   Qui a vilains sont mal faisans.
30489   Se le vilain tel mez demande,
30490   Droit est qu'il ne paie l'amende.
     
30491   Dont il advint que dampt Regnart
30492   Et ly Asne, prestre Bernard,
[56b]
30493   Compains enRaynaud corrige en a. Romme s'en allerent,
30494   Combien que point pareilz ilz n'yerent.
30495   Non sont tous compagnons, pour voir,
30496   Ne d'un estat ne d'un voloir.
30497   En une ville s'en entrerent,
30498   Chiez ung hoste se herbregerent.
30499   Regnart, qui peu sinplez gens doubte,
30500   Le soir au gelinier se boute.
30501   Bernard, si comme en larecin,
30502   S'en ala paistre le precin.
30503   Et l'hoste tous deux les trouva.
30504   Viguereusement se prouva,
30505   Que l'unRaynaud supplée et d'après A. l'autre a retenu,
30506   Et dit que mal y sont venus,
30507   Puis qu'ilz ont robé sa maison.
30508   Dist Regnart : « Faites nous raison,
30509   Et nous menez par jugement.
30510   Et droit la verra on qui ment. »
30511   Dist li hoste : « Je m'y acord. »
30512   Lors en vont tous deux a la Court.
     
30513   Ly hoste dit contre Regnart
30514   Que demande, et contre Bernard :
30515   « Regnart m'a fait tel larechin,
30516   Et Bernard menga mon precin :
30517   Si requier qu'il soit amendé. »
30518   Adonc fu le conseil mandé.
30519   La sentence fu ainsi dite :
30520   « Regnart s'en ira trestout quite
30521   QuiRaynaud corrige en Cui. sa nature requeroit :
30522   Mais Bernard, pour ce qu'il mengoit
30523   Le precin, si l'amendera,
30524   Et en male prison ira,
30525   Car ce n'est mie sa nature,
30526   Et si n'en doit ja avoir cure.
30527   Et si ne lui appartient mie
30528   Fors que le chardon et l'ortie,
30529   Ou le gros feurre, ou le gros joingt.
[56c]
30530   Pour ce demouraRaynaud corrige en demourra. en ce point. »
30531   Monlt lui fist on bon jugement,
30532   Car forfait avoit malement.
30533   Pour ce lo que chascun demaine
30534   Tel vye qu'a lui appartiengne,
30535   Sans prendre estrange compagnie
30536   Dont on ne congnoist pas sa vie.
30537   Compagnie avoirMs. sieuir. sans apprendre
30538   En a bien fait deux aultres pendre.
30539   Pour ce est fol qui voeult compagnie,
30540   S'il ne scet tresbien de leur vie
30541   Et de quel condicïon est.
30542   Je tiens pour fol cil qui s'i met.
30543   Brun, tu ne l'as pas ainsi fait,
30544   Bien t'en porra naistre mal plait.
30545   Ne je ne me merveille mie,
30546   Se aucun a chier compagnie
30547   Qui est encontre sa nature,
30548   S'a lui en vient male adventure.
     
30549   Dont au tempz roy David advint
30550   Que ung sien bourgeois a lui vint.
30551   De trespetit estat estoit
30552   Et trespetit estre sambloit.
30553   Mais en lui avoit ung advis
30554   Qu'en grant espargne ne fust mis.
30555   Tant estoit espargnant et chiches
30556   Et tant espargna qu'il fut riches,
30557   Povre d'avis et de sçavoir,
30558   Fors qu'il espargna grant avoir.
30559   Ung gentilz homs ot ou paÿs,
30560   De tresgrant lignage naÿfs,
30561   Mais tant ot tournoiemens quis
30562   Que tout son avoir y ot mis.
30563   N'ot plus riens que la volenté,
30564   De despendre toudis tempté,
30565   S'il eust de quoy ; mais riens n'avoit.
30566   Or conviengne qu'il se pourvoit,
[56d]
30567   Et y pensa et soir et main,
30568   Tant qu'il s'apensa du vilain
30569   Qui une belle fille avoit
30570   Et qui tant riches homs estoit.
30571   PenserRaynaud corrige en pensé d'après A. a qu'il lui demanderaRaynaud corrige en demandra d'après A.,
30572   Par quoy son avoir sien sera.
30573   Et puis voit le vilain viller,
30574   Car est a son derrain millier.
30575   Lors acheva celle pensee.
30576   Sa fille lui a demandee
30577   Qu'a marïage le prendroit
30578   Et grant honneur lui porteroit.
30579   Le villain dit de cel honneur
30580   Parleroit il a son seigneur,
30581   Le roy David, qui est son sire,
30582   Et bien briefment il l'iroit dire.
30583   Ung jour fu roy David en paix,
30584   A peu de gens en son palaix,
30585   Et en ce palais se jouoit
30586   Salomon, son filz, et sieuoit
30587   Ung beau toupin que il menoit
30588   A escorgies qu'il tenoit.
30589   Comme enffans s'aloit deduisant.
30590   Adonc vint la le paÿsant,
30591   Qui devant le roy David vint.
30592   Et telz paroles a lui tint :
30593   « Roy, dist il, voeuillez moy oÿr.
30594   Amer vous doy et conjoÿr
30595   Com mon seigneur, mon roy, mon juge.
30596   A vous doy venir a reffuge,
30597   Com a mon souverain seigneur,
30598   De garder mon corpz et honneur.
30599   Sire, je suis ungs homs menus,
30600   Petit et de nëant venus,

57

[57a]
30601   De simple estat et peu despens.
30602   Et peu ay amis et parens.
30603   En mon estat n'a point d'honnourMs. honneur..
30604   Touteffois j'ay donné m'amour
30605   A malvivre et a espargnier
30606   Et a tresvolentiers gaignier.
30607   Tant me suis en ce point tenu
30608   Que je suis riche devenu.
30609   Or et argent ay a foizon.
30610   Or vient a moy ung gentilz hom,
30611   Noble de sens et de sçavoir,
30612   Lequel requiert ma fille avoir,
30613   Par marïage le me quiert
30614   Et de mon avoir me requiert.
30615   Ung homs suis qui conseil prendray :
30616   Lui douray jou, ou non feray ?
30617   Je voeul ouvrer par vo conseil.
30618   ― Amy, dit David, je conseil,
30619   Et avec ce le te conmand,
30620   Que tu voises a cel enffant
30621   Qui par ce palaix estourbaille.
30622   De ton fait a lui te conseille.
30623   Tout lui compte ton errement,
30624   Puis retourne a moy erranment.
30625   Ce qu'il t'ara dit me diras,
30626   Et puis aprez, si t'en iras. »
     
30627   Le vilain a l'enffant en vint,
30628   Monlt humblement vers lui se tint,
30629   Et dit : « Enffes, escoute moy.
30630   Ton pere si m'envoye a toy,
30631   Que tu me conseilles briefment. »
30632   Lors lui compta tout l'errement,
[57b]
30633   Si com son pere l'ot compté.
30634   Et l'enfant a tout escouté :
30635   « Endroit toy, vilain ! endroit toy !
30636   Ce conseil tiengnes tu de moy. »
30637   Nul aultre conseil de lui n'ot.
30638   De l'esmoeutin fiert son chabot,
30639   Et puis se part de la en l'heure,
30640   Et le vilain tout coy demeure
30641   Qui monlt grandement s'esbahist.
30642   Et maintenant le roy lui dist :
30643   « Que t'a dit l'enffant, dis le moy ?
30644   ― Endroit toy, vilain ! endroit toy !
30645   Sire, aultre chose ne m'a dit.
30646   ― Monlt t'a bonne parole dit.
30647   Se tu m'en crois, tu le croiras.
30648   Se ne le fais, tu t'en doulras.
30649   Meilleur conseil ne te poeult dire. »
30650   Lors le vilain se part par ire.
30651   En ce ne vit ne fons ne bourne.
30652   Sa fille au gentil homme donne
30653   Et cel avoir qu'ot ammasé.
30654   Mais qu[e] il fust ung an passé,
30655   Fist au vilain le chevalier
30656   Par ses varletz le chief trenchier.
30657   Aprez sa femme a peu veüt
30658   Jusqu'il a tout l'avoir eüt.
30659   Sa femme avoultrie sus mist,
30660   Et en prison mettre le fist,
30661   Et si le fist monlt fort lÿer
30662   Qu'en brief tempz le fist devïer.
30663   Le vilain monlt mal entendi
30664   Ce que l'enffant lui respondi,
30665   Car se bien entendu l'eüst,
30666   Ja de sa mort si prez ne fust.
30667   Aussi n'as tu pas prins par foy
30668   Pareille compagnie a toy.
30669   Tu n'as pas prins joyeRaynaud corrige en quis geu d'après A. ne deduit
[57c]
30670   A compagnie qui te duit,
30671   Car, pour voir, il te grevera
30672   Et anuy assez te fera. »
     
30673   Atant s'en vole, Brun remaint.
30674   Et Regnart qui toudis se plaint
30675   Et gramente de son meschief.
30676   Tant lui ot Brun batu le chief,
30677   Que il se sent monlt mehaignié,
30678   Et dit : « Je ne ay riens gaignié.
30679   Des que je partis de l'hostel,
30680   Se chascun me donnast autel.
30681   Et chascun me donnoit ce point,
30682   Ma bezongne iroit mal apoint.
30683   Et pour mon malheur qui me suit,
30684   Siquez toute la char me cuit,
30685   Retourneray en ma maison,
30686   Et lairay passer la saison,
30687   Qui est pour moy mal eüree.
30688   Et Dieu lui doint courte duree,
30689   Qu'il puist estre mors d'un matin
30690   Que j'encontray huy au matin,
30691   Bien scay, ce fut une boiteuze !
30692   Oncquez journee bien eureuze
30693   N'en bonne sepmaine n'entra
30694   Qui matin boiteuse encontra !
30695   Mieulx m'eust vallu raler couchier.
30696   Bien voy, je le comperray chier.
30697   Jamais boiteuze n'ameray,
30698   Ne de lui nul bien ne diray !
30699   Bien se doit le sot esbahir
30700   Quant malheur le voeut sïeuir,
30701   Quant je qui sage suis tenus,
30702   A desconfort en suis venus !
30703   Or voy je bien ce en appert
30704   Que homs en perdant le sien pert
30705   Son advis et trestoute s'œuvre,
30706   Et en gaignant le sens recoeuvre.
[57d]
30707   Tout gäaingRaynaud corrige en gaaignant. est bien eüreux,
30708   Et tout perdant est dolloureux.
30709   HomsRaynaud corrige en Et homs et édite gaaigne. qui gäaigne acquiert graceRaynaud corrige en la grace.,
30710   De meschëance fuit la trace.
30711   Jamais jour ne m'esbahiray,
30712   Ne au contraire ne diray
30713   Se povreRaynaud corrige en pauvres. est pour fol tenu,
30714   Et s'on dit qu'il soit mal venu,
30715   Et se pert son temps qui le suit,
30716   Et cil est sage qui le fuit.
30717   C'est bien de certaine scïence
30718   Que povre n'ait point de crëance.
30719   Pour tesmoings sont ilz reffusé
30720   De ceulx qui ont d'escript usé,
30721   Par ceulx qui ont es loix leüt.
30722   Povres ne sont point receüt
30723   ContreRaynaud corrige en Encontre. aultrui en tesmongnage.
30724   Ceste sentence firent sage,
30725   Et ilz y furent bien meüt,
30726   Car povres est pour peu esmut,
30727   Et pour peu yst de bonne voye,
30728   S'il est qui par dons le convoye. »
30729   Atant de ce je me tairay.
30730   UneRaynaud corrige en Et une. aultre histore en diray.
   

SIXIÈME BRANCHE

    AULTRE HISTOIRE DE REGNART
30731   Regnart en son hostel repaire.
30732   Aller avant ne lui pot plaire,
30733   Car il voeult fuïr mal eür
30734   En tant qu'il est mal asseür.
30735   Ainsi comme il se dementoit,
30736   Ung chasserres ou bois estoit.
30737   Assez ot levriers et brachés,
30738   Et il fu hastif et freschés.
30739   Adont se mist en maint aguet
30740   Et hucha Briet et Marguet,

58

[58a]
30741   Com cil qui ayme les degois :
30742   Grant glatissement ot au bois.
30743   Quant Regnart oÿ ceste vie,
30744   Au devant ne leur ala mie
30745   (Avant ne se pooit tourner).
30746   Mais quant il ot le cor corner
30747   Et les chiens mener leurs aviaulx,
30748   Plus legier fu qu'unz escuriaulx,
30749   Et dit : « Or voy je sans doubter
30750   Que bezoing fait vielle trotter. »
30751   De Brichemer ne de Brun l'ours
30752   Ne senty mais telles dollours.
30753   Trestous maulx poeut bien pardonner
30754   Quant ot telle messe sonner.
30755   De sa queue, en lieu de penau,
30756   A il fait voile et gouvernau,
30757   Comme cil qui point ne s'asseure.
30758   Si s'en fuit de si grant alleure
30759   Que chemin ou il est ne voit.
30760   Et tout ainsi qui s'en fuioit,
30761   Si a deux varletz encontré :
30762   Ly ung l'a a l'autre monstré,
30763   Dist : « Voy la Regnart esbahy.
30764   Pour voir, les chiens l'ont envahy,
30765   Si qu'il ne scet ou aller doye.
30766   Metz toy au devant de la voye,
30767   Fiers d'un baston grans cops et lours. »
30768   Lors vint cil au devant le cours,
30769   D'un baston le fiert au travers,
30770   Siqu'il le rue tout envers.
30771   De quoy il fut si estourdis
30772   Qu'il ne pot estre ressortis,
30773   Dont envers jut les piets desseure.
30774   Lors le garchon lui courut seure :
30775   « Mors est, dist il, sans nulle faille. »
30776   Dit ly aultreRaynaud corrigent en aultres. : « Or le me baille.
30777   Mon pereRaynaud corrige en peres. est bon peletier.
[58b]
30778   La peau nous avra bon mestier.
30779   ― Je m'y acord », dit le compains.
30780   Par les pietz derrier, a deux mains,
30781   Le prent et a son col le rue.
30782   Dist : « Or n'a mais tallent qu'il fue
30783   Tant que par les pietz le tenray.
30784   A sa peau mie ne faulray. »
     
30785   Or est Regnart mal asseür,
30786   Ne fut mais en si mal eür.
30787   Et le varlet si s'en deporte,
30788   Par les deux pietz derrier l'emporte.
30789   Oncques mais ne fu si lïéRaynaud corrige en fu il si lié..
30790   Or l'a bon eür oublïé.
30791   Regnart lui bat jusqu'a talons,
30792   Pour ce qu'il fu et grans et longz.
30793   A son compagnon va parlant.
30794   Regnart n'est point bien congnoissant.
30795   Regnart se fust laissié tenir
30796   Jusques cœur lui puist revenir,
30797   Et bien sent que monlt se deporte
30798   Le garchon qui ainsi le porte.
30799   Bien a senti ses pietz hochier,
30800   Et se cilz le sentist lochier
30801   De la main tost l'esquipperoit
30802   Et contre terre le ferroit.
30803   Mais aultrement s'en chevira
30804   Et par aultre sentier ira,
30805   Sans lui point faire percevoir.
30806   Regnart fu de monlt grant sçavoir.
30807   Com cil qui mort eschever voeult,
30808   La gueulle œuvre quancquez il poeult,
30809   Sans ce qu'il boute ne ne sacque.
30810   Le garchon print par my la nache,
30811   Ses dens dedens la char lui boute
30812   Quant le garchon sent celle goute
30813   Qui lui desronpt et char et nerfs,
30814   De la doulleur devint tout pers,
[58c]
30815   Crie despourveuement hault :
30816   « A la mort ! tout le cœur me fault ! »
30817   Tout estourdi cheÿ a terre,
30818   Pour la dolleur la main desserre.
     
30819   Regnart est a terre cheüs,
30820   Comme sageRaynaud corrige en sages d'après A. et pourveüs.
30821   Et le garson briefment s'en fuit,
30822   Et son compains aprez le suit.
30823   Sa nache tenoit a deux mains.
30824   Ne sera mais a piece sains,
30825   Telz quatre pertuis y avoit,
30826   Dont le garson monlt se douloit.
30827   Le navré trestoudis duioit,
30828   Et son compains qui le suioit.
30829   L'un ne poeut l'autre conforter.
30830   Toudis fuioit sans deporter.
30831   Pour nul avoir ne s'acordaissent
30832   Que point arriere retournaissent.
30833   Et Regnart demoura a terre
30834   Qui ne scet mais ou santé querre.
30835   Humblement et mat se gramente,
30836   Et dit : « De tel marchié, tel vente.
30837   Toudis ay mal fait et mal fais.
30838   Je en dois bien porter le fais.
30839   J'ay eü joye, or ay je diaulx.
30840   Je suis cheeutRaynaud supprime ce mot et édite heür. en l'heur aulx mesiaulx
30841   Qui en l'an mil .iijc. et vingt
30842   Chascun scet bien qui leur advint.
[58d]
30843   Combien qu'ilz feïssent l'hermite.
30844   Les Juïfs n'en furent pas quite,
30845   Qui leurs poisons donnees orent,
30846   Dont tous Cristïens tuer volrent,
30847   Si com on leur dist reveller,
30848   Dont on les garda d'engeller.
30849   Car cil qui l'autrui mort rechasse
30850   Sa mort, sa dampnacïon chasse.
30851   Et combien que mort le consuie,
30852   Convient que par cy, par la fuie,
30853   On le voit bien appertement.
30854   Et bien le mot Raison convent
30855   Que de male œuvreRaynaud supplée a. male fin.
30856   Elle dit voir, j'en voy la fin.
30857   Bien voy que nul n'est asseür
30858   D'estre ou dangier de mal heür.
30859   Fortune et maleüreté
30860   Me bat, me hurte et a hurté,
30861   Et me voeult forment envaÿr.
30862   Or ne m'en doy pas es[ba]hir,
30863   Car je ne suis pas de tel pris
30864   Que tost ne m'ayt vaincu et pris,
30865   Car petit est vaincu de pau,
30866   Et foible chiet de petit caup.
30867   Povre homme est de peu cheüs.
30868   Pour ce n'en doy estre meüs.
30869   Pour ce s'en doit moins courouchier,
30870   Moins s'en doit plaindre et degrouchier.
30871   Mais ceulx bien esbahir se doibvent
30872   Qui les grandes honneurs rechoivent,
30873   Si comme roy et duc et conte,
30874   Quant Fortune tout jus les boute,
30875   Affin que povreté rechoivent.
30876   Et cilz bien esbahir s'en doivent,
30877   Comme Ecuba, la dame franche,
30878   Qui de Troyes tint la poissance

59

[59a]
30879   Et trente trois roys soubz lui tint,
30880   Et en la fin povre devint,
30881   Et sens perdi par desconfort,
30882   Quant vit ainsi livrer a mort
30883   Polixene, sa belle fille,
30884   Qu'en bourg n'en chateau ny en ville,
30885   Ne deça mer ne dela mer,
30886   Ne pot on plus belle trouver,
30887   Aussi belle ou plus comme Helayne.
30888   Ce est escripture certaine,
30889   Quant vit sa fille decollee,
30890   Le sens perdi sans demouree.
30891   Et si tost com Gregois le virrent
30892   Folle, la vye lui tollirent.
30893   Philicambris, la mere Daire,
30894   Cui Fortune fu monlt contraire,
30895   Qui les trois pars du monde tint
30896   Et en la fin povre devint,
30897   Celle se deust bien esbahir.
30898   Et comment se peult esjoïr
30899   Rosane, la feme Alixandre,
30900   Qui tant oza d'armes emprendre
30901   Et tant a hardement se mist,
30902   Qui trestout le monde conquist,
30903   Puis fut elle mise en prison
30904   Et a tort et a mesproison,
30905   Au pain et eaue povrement.
30906   La se dolousa longuement :
30907   Elle deust bien desconfort prendre.
30908   Et Herculés, filz Alixandre,
30909   Qui de tout le monde fust hoir,
30910   Bien lui redeust le cœur dolloir,
30911   Qui fu des le jour de s'enffance
30912   Mis a dollour et a pesance !
30913   Et la belle Olinpïadés
30914   Deust bien avoir dollourz adés,
30915   Qui par ung roy fu si foulee
 
[59b]
30916   Que elle fu enprisonnee.
30917   En la fin, dont ce fu pechiés,
30918   Lui furent les membres trenchiés
30919   Et par pieces fu decoppee,
30920   Aulx chiens et aulx oiseaulx donnee.
30921   Cilz deurent bien estre esbahy,
30922   Quant mal heür les envaÿ,
30923   Jourdain de Lille et Enguerran,
30924   Cui Fortune fist maint ahan.
30925   Pierre Remy, Gerard Gaiette
30926   N'orent pas bonne oroison faite
30927   Envers Fortune et malheür,
30928   Qu'ilz en geurent mal asseür.
30929   Or les lairay, a Dieu en tient.
30930   Mais du mal heür qui me vient,
30931   Se conseil peüsse trouver,
30932   Je y voulsisse bien ouvrer.
30933   Mais n'entens point en mon affaire
30934   Que mal heür puisse deffaire.
30935   Comment donc fol garder s'en voeult,
30936   Quant sage garder ne s'en poeult ?
30937   Mais malheür est communaulx
30938   Aulx debonnaires et aux faulx.
30939   L'evesque de Troye le sceut bien,
30940   Que je a monlt tressage tien.
30941   Bon heür long temps le mena,
30942   N'oncques tant ne pot ne pena
30943   Que tousjours tenir le peüst,
30944   Combien que tresgrant sens eüst
30945   Et qu'il y mesist monlt de paines.
30946   Povre seculier fu, puis moisnes,
30947   Et puis de Saint Ayeul prïeux,
30948   Dont pluseurs furent envïeux,
30949   Puis abbé de Monstier la Selle.
30950   La ne trouva il pas sa selle.
30951   Bien le maintint comme sachant,
30952   (Qui ne m'en croit si le demandt)
[59c]
30953   Puis n'orent nul milleur pastour.
30954   L'abbie fist clorre a l'entour
30955   De murs de pierres a cresteaulx,
30956   Les tours entour et les pommeaulx,
30957   Et la grant salle sur la porte
30958   A l'entour, dont mieulx se deporte.
30959   Y sont quatre grans tours quarees,
30960   Bien assises et bien fondees.
30961   Oncquez n'y avoit en cloison
30962   Qui eust peu tenir ung oison.
30963   Aucuns moisnes gré ne l'en seurent,
30964   Pour ce qu'aller jouer en peurent.
30965   La les mist il dessoux sa main.
30966   Grant paine y mist et soir et main.
30967   Cil bon abbé fist a son temps
30968   Tresbien assis trois bons estamps.
30969   Pluseurs bons acquestz y aquist,
30970   Et de plus grans proffis y fist.
30971   Ne fu pas fol ne negligens.
30972   Amer se fist a toutes gens.
30973   N'yert pas des moisnes qui or sont,
30974   Chascun poeult sçavoir comme ilz font,
30975   Qui tiennent les grans prïorés,
30976   Terres, rentes et richetés.
30977   Leur monstier chiet, leurz cloches vendent,
30978   En gloutonnie tout despendent.
30979   Leurs maisons toutes se descoeuvrent,
30980   De nulle chose ne recoeuvrent
30981   Fors de garces et de voisins
30982   Et de ceulx qui ayment lopins.
30983   Bien a yeulx clos les nommeroye.
30984   Cil abbé ne tint pas tel voye.
30985   Puis fu evesqueRaynaud corrige en evesques. esleüs
30986   Cil qui fu si sage sceüs,
30987   Par le nom de lui qui courut
30988   Quant l'evesque Jehan morut
30989   De Nantoeul l'an .m. [et] trois cens.
[59d]
30990   Si com je truis par mon assens,
30991   Fu par chapitreRaynaud corrige en le chapitre. esleü,
30992   Tant qu'evesque de Troye fu
30993   Par l'acord du doien Denise,
30994   Qui ad ce faire paine a mise,
30995   Pour ce qu'il est ses congnoissans
30996   Et qu'en Champaigne fu naissans.
30997   Certes monlt grant honneur lui vint,
30998   Quant moisneRaynaud corrige en moisnes. evesque devint.
30999   Tousjours bon heür lui courut
31000   Jusques la roÿne morut,
31001   Jhenne de France couronnee,
31002   Et qui fu de Champaigne nee,
31003   Femme du roy PhilippeRaynaud corrige en Phlipe. le Bel.
31004   De sa mort ne fu pas revel,
31005   Quant honneur deust Champaigne avoir,
31006   Quant elle perdi ung tel hoir.
31007   Champegnoise et Champaigne ama.
31008   Male semence cil sema
31009   Qui celle dame a la mort mist,
31010   Car, pour vray, se elle vesquist,
31011   Bourguignons pour riens ne fesissent.
31012   En Champaigne riens ne tenissent.
31013   Ne point n'y oseroient acquerre
31014   Chateau, seignourie ne terre.
31015   Or est ainsi comme Dieu voeult.
31016   Souffrir le fault qui myeux ne poeult.
31017   Trois filz etRaynaud corrige en et puis. une fille orent,
31018   Qui tous trois en France monlt porent.
31019   Tous trois furent roys de la terre,
31020   La fille, royne d'Engleterre.
31021   Jusqu'a ce jour qu'elle morut,
31022   Bon heür sur cellui courut.
31023   Lui morte, ceulx qui le haïrent,
31024   De lui grande malichon dirent.
31025   Sur lui mirent monlt d'acoisons,
31026   Murdres, bougueries, poisons,

60

[60a]
31027   Qui n'avoit point esté filz d'home.
31028   Pluseurs dolleurs que je ne nomme.
31029   Qui plus controuver en pooit,
31030   Cil plus volentiers en ooit.
31031   Prins fu et monlt vilment mené,
31032   De parole et de fait pené.
31034   A Paris fu mis en prison :
31033   On lui metoit sus traïson,
31035   Tous cas vilains, tous cas obscurs,
31036   Dont en la fin fu trouvé purs.
31037   Articles ot et audicteurs,
31038   Chascun fu ses persecuteurs.
31039   Tesmoingz y ot plus d'un millier.
31040   Chascun tendoit a lui pillier :
31041   Trestoudis lui aidoit son sens.
31042   Livré fu l'archevesque a Sens
31043   Qui en sa fort prison le mist
31044   Tant que le pappe le requist,
31045   Et ses articles et ses fais
31046   Pour pugnir selon ses meffais.
31047   Lors fu il a Romme envoyé,
31048   De bonnes gardes bien loyé.
31049   La n'eust il mais son bon heür,
31050   Et si fu petit asseür,
31051   Car le roy estoit son contraire
31052   Jusqu'a la vye du corpz traire,
31053   Et l'Apostole le hëeoit,
31054   Qui a condempner le bëeoit.
31055   Peu estoit gens qui ne dëissent,
31056   Qui de ses fais parler oÿssent.
31057   Mais quant le pappeRaynaud corrige en pappes. ot leüs
31058   Ses fais, et ses escripz veüs
31059   Et tout le depost des tesmoignz,
31060   Plus l'ama et l'en haÿ moins.
31061   Si fut il en fort prison mis,
31062   Mais toudis fu Dieu ses amis.
31063   N'oncquez son anel ne vault rendre,
31064   N'aultre eveschié il ne vault prendre,
[60b]
31065   Combien que une on lui donna
31066   Qui est es terres par dela :
31067   Mais ne l'acheta ne retint,
31068   Ne n'en rechut ne quart ne quint.
31069   Mais le pappe qui poeult sur droit,
31070   Qui la foy ayme monlt et croit,
31071   Pour obeÿr a sa prïere
31072   Donna ce qui a Guichart yere
31073   A ung sien clerc, son eveschié.
31074   Or garde bien s'il fist pechié.
31075   Jehan ot nom, mais peu le tint.
31076   En son temps a Troyez ne vint
31077   Jusques la mort sus lui courut,
31078   Et Guichart en cel an morut,
31079   Tous deux a Saint Pierre enfouïs.
31080   Bien fu Guichart par eür mis
31081   De bas en hault, de hault en bas.
31082   Tel heür ne me laisse pas :
31083   Honneur ay eu, or suis meschans,
31084   Sur trestous hommes mal sëans.
31085   Se Guichart voulsist ou daignast
31086   Qu'avecques lui m'acompaignast,
31087   Bien peusiesmes d'un livre lire
31088   Qu'on apelle de mal empire.
     
    AULTRE HISTOIRE DE REGNART
31089   Ainsi Regnart se dementoit
31090   De la dolleur que il sentoit
31091   Et de mal heür qui le tient,
31092   Tant que vers une ville vient.
31093   Ung vilain ot en celle ville.
31094   Tant par bonheur come par guille
31095   Ot assez acquis de l'avoir,
31096   Pour ce ot renom de sçavoir,
31097   Et il fu entules et durs.
[60c]
31098   Son pourprins ot bien clos de murs,
31099   De hayes et de palis fors.
31100   Car il doubtoit fort de son corps,
31101   Que son avoir on ne presist,
31102   Ou que grief on ne lui fesist.
31103   Pour ce clos et fort se tenoit.
31104   Ainsi com Regnart la venoit,
31105   Si a rencontré ung bon homme.
31106   Tout maintenant Regnart le nomme :
31107   « Regnart, doien, et Dieu t'aÿe !
31108   ― Amis, Dieu te doint bonne vye !
31109   Preudom, j'ay ung conseil a prendre :
31110   Je vouldroye de toy apprendre,
31111   Se tu es de cest lieu naïfz,
31112   Du plus sage de cest paÿs,
31113   Car a lui conseillier me voeul
31114   D'un tresgrant mal dont je me doeul.
31115   ― Regnart, je sçay de vray et sens,
31116   Ce est le preudom de cÿens,
31117   Qui si bien a son huys fermé :
31118   Le plus sage est en verité,
31119   Plus scet que les aultrez ne font.
31120   ― Dy moy, dist Regnart, pour quoy sont
31121   Qu'est le plus sage en ung acord :
31122   En scez tu le droit ou le tort ?
31123   ― On dit qu'il est sage, pour voir,
31124   Pour ce qu'il est riche d'avoir.
31125   Plus je n'y sçay. ― Raison pareille,
31126   Preudoms, point ne m'en esmerveille :
31127   Avoir porte non de sagesse
31128   Et de vaillance et de noblesse.
31129   Et s'il est doubté et cremus,
31130   Ou s'il est par tout bien venus,
31131   Je ne m'en esmerveille mie :
31132   Tel est li us de ceste vye.
31133   Mais, foy que je doy les sept ars,
31134   Tel a avoir qui est musars,
[60d]
31135   Fol, perilleux, oultrecuidiés,
31136   De bien et de bonté vuidiés,
31137   Et tel est povre de l'avoir,
31138   Qui a et bonté et sçavoir.
31139   Avoir sans honneur, j'en dy fy,
31140   Je ne le croy, ne ne m'y fy,
31141   Car homs qui a en lui sçavoir
31142   Ne pense point trop a avoir.
31143   Qui avoir ayme et le maintient,
31144   Serfz est, serf sera, serf se tient,
31145   Combien qu'avoir bon nom lui porte.
31146   Je iray voir devant sa porte
31147   Se je a lui parler porroye,
31148   Mais que je puisse trouver voye.
31149   ― Trop ferme seroit la contree,
31150   Regnart, se n'y trouvez entree.
31151   Trop bien fermer le convenroit
31152   Qui contrester le te voulroit. »
     
31153   Lors Regnart ou gardin se boute,
31154   Qui toudis le mal eur redoubte.
31155   Dessoubz ung cep s'est acostés
31156   Cil qui trestoudis s'est doubtés.
31157   Gelines assés y avoit.
31158   Regnart monlt bien les y vëoit.
31159   Mais ne s'i oze aventurer :
31160   Toudis croit mal eür durer,
31161   Et toudis oreille et escoute.
31162   Mesme de son umbre se doubte :
31163   « Las ! dit Regnart, desore voy
31164   Que povre homme n'a point de loy.
31165   N'a pas encor deux ans entiers
31166   Que cëans fusse volentiers.
31167   Au tempz que en bon eur estoie,
31168   Ne tenoye sentier ne voye,
31169   Par tout m'en alaisse saillant,
31170   Ne prissase fol ne vaillant,
31171   Ne tous les chiens d'une abbaÿe