Le Contrefait de Regnart

Édition critique de la rédaction longue (ms. B1 et B2)

91

[91a]
35433   Mais oncq ne me sceus repentir,
35434   N'a bonne Esperance venir.
35435   Au porter seroient gravaines
35436   Et trop y aroies de paines,
35437   Car fais qu'on n'a oncques porté,
35438   Au porter fait trop de durté.
35439   Nouvelle apredure monlt griefve.
35440   Pour Dieu, cor le me faites briefve.
35441   Baillés moy seulle Repentance,
35442   Ou atant moins seulle Esperance,
35443   Car les deux porter ne porroie.
35444   En cherge l'une porteroie.
35445   Si me dis laquelle prendray,
35446   Et a laquelle me tenray.
35447   Le meilleur prendray a mon sens.
35448   Trop seroie chargié des dens.
35449   N'encores n'ai je point apris
35450   A porter trousseaulx de telz pris,
35451   Mais l'un je porteray monlt bien.
35452   ― Regnart, dist le prestre, entens bien :
35453   L'un bien l'autre n'empire point,
35454   Mais ung mal l'autre granment point.
35455   Qui Esperance et Pacïence
35456   Prent a son cœur sans difference
35457   Ja d'enffer n'yert son corps parés.
35458   Mais puis que seront separees
35459   Et que dessevrer les convient,
35460   Des deux l'un le meilleur convient.
35461   De ces deux biens est le meilleur :
35462   Repentance est de bon eür,
35463   Mais Esperance vault trop mieulx,
35464   Car se tu es bien ententieux
35465   Nulz homs n'est en Dieu repentans
35466   Qui ne soit en Dieu esperans.
35467   Esperance est ferme crëance,
35468   Avecques ce en Dieu fïance.
35469   Qui fïance y a, est sachans
 
[91b]
35470   Que Dieu est pur et tout poissans,
35471   Vray et juste, et si n'a cure
35472   De iniquité ne d'ordure.
35473   Donc qui ordure sessera
35474   Et lui meïsmes doubtera,
35475   Il se jettra de sa folie
35476   Et repentira de sa vye,
35477   Lors par cellui aras les deux
35478   Et se le Repentir est seulx
35479   Qu'avecques lui n'ait Esperance
35480   Tost cherra en Desesperance,
35481   Car se la Repentance est seulle,
35482   Desconffort le prent par la gueulle,
35483   Pour ce que trop il se repent,
35484   Dont une fois se noye ou pent.
35485   Judas, quant il ot Dieu traÿ,
35486   Repentance monlt l'envaÿ.
35487   Quant il vit la desconvenue,
35488   N'ot qui lui fesist nulle ayeue,
35489   Car Esperance point ne print,
35490   Pour ce, a lui pendre se tint.
35491   Ne sceut en lui aultre finance,
35492   Et se il eust eu Esperance
35493   En la grant debonnaireté
35494   Cellui qui maint en Trinité
35495   Et mercy crÿé de sa vye,
35496   Desesperé ne se fust mye.
35497   Repentance eult sans Esperance :
35498   Pour ce fist il pute finance
35499   Et se pensa en repentant
35500   Que de pechiez avoit fait tant
35501   Que nul nel porroit pardonner.
35502   Lors s'alla au deable donner
35503   Et se pendi par desespoir.
35504   Et pour ce Esperance avoir
35505   Vault mieulx que ne fait Repentance.
35506   Mais touteffois qui bien y pense,
[91c]
35507   L'une l'autre n'empire mie.
35508   Qui a les deux a bonne vie.
35509   Or les nous doint cil qui tout poeut.
35510   Se bien le volons, il le voeult.
35511   Or t'en ay desclos ma sentence.
35512   Quant en ton secret es, y pense
35513   Et n'oublie l'Astronomie,
35514   Car tu le trouveras amie.
35515   Monlt y dois ta pensee mettre
35516   Et estudïer en la lettre,
35517   Car cil qui en bien s'estudie
35518   Dieu honneure toute sa vye.
35519   Car cil doit bien Raynaud supprime ce mot, ce qui rend le vers hypométrique. grant honte avoir
35520   Et peu doit prisier son sçavoir,
35521   Qui laisse livres a cerchier
35522   Pour estudïer a pechier.
35523   Sa trop grant voulenté entent
35524   Qui le bien laisse et le mal prent.
35525   Et cil qui cest rommant ditta
35526   Contre pechié monlt estriva
35527   Et contre toute oiseuseté
35528   Laquelle tint en grant ieulté.
35529   S'avoit il plus de cincquante ans
35530   Adonc que fut fait cest rommans.
35531   Et trestoudis queroit histoires
35532   Et les ancïennes memoires
35533   Pour lui de tous pechiés oster.
35534   Et pour ce en voulra cy compter
35535   Du latin qu'il mist en ronmant.
35536   Pour ce orras pour quoy et comment
35537   Le monde a esté mesuré,
35538   Et combien la terre a de lay,
35539   Combien d'espés elle a par my,
35540   Or entens donc ung peu, amy.
35541   Mieulx te vaulras ce oÿr dire
35542   Que demourer ou pechié d'Ire,
35543   Cellui qui voulra la grandour
[91d]
35544   Du monde mesurer entour.
35545   Les ancÿens le mesurerent,
35546   Par quoy la haultesse trouverent
35547   Et de la grandeur des estoillesRaynaud corrige en estelles.
35548   Du ciel amont qui tant sont belles.
35549   Nul ne sçaroit ailleurs trouver
35550   Plus grant mesure a mesurer.
35551   D'Astronomie doibt sçavoir,
35552   Qui voeult ceste scïence avoir.
35553   Puis vaulrent du soleil enquerre,
35554   Combien il est loing de la terre
35555   Et combien son cours a de grant.
35556   Si le trouverrent plus tenant
35557   Que toute terre n'est d'assez,
35558   Quant orrez bien tout compassez.
35559   Des estoilles prindrent aprez,
35560   Combien l'une de Ms. que. l'autre est prez,
35561   Toute la grandeur de chascune.
35562   Mais ilz n'en trouverent nisune
35563   Que son tour n'ait plus de grandour
35564   Que n'a la terre tout autour,
35565   Fors que trois planettes sans plus :
35566   Ces trois [sont] Mercure et Venus,
35567   Et la tierce si est la Lune.
35568   Cestes sont les trois dont chascune
35569   Est plus petitte que la terre,
35570   Dont chascun, pour la voie encquerre,
35571   Se tresbien le voeulx escouter,
35572   Tantost je te volray compter
35573   Combien de grandeur chascune a,
35574   Si com Tholomé le nomma
35575   Qui fu bons astronomïens
35576   Entre les sages ancïens,
35577   Qui leur largeur et leur leësche,
35578   Et leur grandeur et leur haultesse.
35579   Les philozophes si prouverent,
35580   Qui la terre bien mesurerent.

92

[92a]
35581   Quant la terre mesuré orent
35582   Par l'Astronomie qu'ilz sorent,
35583   Si comme fessissent ung tour
35584   D'une chainture tout autour,
35585   Puis estendirent la chainture
35586   Tout droit a son bout par droiture,
35587   Puis trouverent la grandeur grant,
35588   Cent mille milliers et ung cent
35589   Et encor .xxviij. mille plus.
35590   Tant trouverent, selon leur us,
35591   Par poins jetterent leur compas
35592   Dont le point tient cent mille pas.
35593   Le pas cent mille pietz contient,
35594   Qui a droite mesure tient.
35595   Le piet cent mille pensez long,
35596   Ainsi par l'art mesuré l'ont,
35597   Ainsi le voeullent maintenir,
35598   Et en ce prindrent ilz plaisir.
35599   Or poeulx bien vëoir a cest tour
35600   Combien la Lune a de grandour.
35601   Et puis trouverent ilz aprez
35602   Combien elle a par my d'espez,
35603   Combien de longueur apparens,
35604   Cent mille milliers et cincq cens.
35605   Par ceste derniere figure
35606   Qui est droitte selon nature,
35607   Mesurerent ilz droitement
35608   Le hault de tout le firmament
35609   Et le grandeur de toutes choses
35610   Qui sont environ la encloses.
35611   Le bourne commune passerent
35612   Dont les estoilles mesurerent.
35613   Puis vaulrent aussi mesurer
35614   La terre et la grandeur trouver.
35615   Si trouverent que tous ly tours
35616   De la terre, et ens, et hours,
35617   Qui fut lors mesure<r>Raynaud ne corrige pas. commune,
 
[92b]
35618   Plus grant que le cours de la Lune
35619   Trente deux tantz et ung peu plus,
35620   Est de terre si long ensus,
35621   Quatorze tantz et ung demy
35622   Que la terre a d'espés par my,
35623   Et les cincq douzime d'intant
35624   De haultesse est la Lune grant,
35625   Cui Soleil fait demonstroison
35626   Tout trouverrent fait par raison.
35627   Le Soleil est plus grant assis
35628   Par cent fois et soixante six
35629   Que toute la terre ne soit,
35630   Qui ne le scet petit y voit.
35631   Bien y sçaroit ceste maistrie,
35632   Qui bien sçaroit gëometrie,
35633   Car par cel art poeut on sçavoir
35634   De tout ce que je dy le voir,
35635   Dont puis se sont penés pluseurs
35636   Qui se doubtoient de l'erreur,
35637   Se voir estoit ceste acoison,
35638   Tant qu'ilz touverent par raison
35639   Qu'ilz avoient dit verité
35640   Et de hault et de quantité,
35641   Et sceurent tout certainement,
35642   Ainsi que leur mesure prent,
35643   Plus grant le Soleil est de fois
35644   Par cent et soixante six fois.
35645   Monlt grant piece y estudïerent,
35646   Et leur art bien y adresserent
35647   Ains qu'ilz l'ossasent soustenir,
35648   Ceste enprise ne maintenir.
35649   Les estoilles du firmament
35650   De cecy passeray briefment.
35651   Trestoutes sont d'une haultesse,
35652   Mais ne sont pas d'une largesse.
35653   Trop convenroit longuement lire
35654   Qui tout le voir en volroit dire.
[92c]
35655   Pour ce du dire nous tairons,
35656   Mais toutteffois tant en dirons
35657   Qu'il n'y a nulle si petitte
35658   Qui a cause n'y soit eslitte,
35659   N'y a nulle, je le vous dy,
35660   Qui n'ait quelque chose soulz luiRaynaud corrige en li..
35661   Arbres, poissons, bestes ou gent,
35662   Pluies, secherresses souvent,
35663   Boches, apostumes, vermines,
35664   Plentés et faultes par termines,
35665   N'est nulle riens ça jus formee
35666   Qui par eulx ne soit gouvernee,
35667   Mais n'y a nulle si poissant
35668   Com le Soleil ne si luisant,
35669   Qui toutes choses enlumine
35670   Par sa clarté qui tant est fine
35671   De terre jusqu'au ciel amont
35672   Ou toutes les estoilles sont
35673   A dix mille fois autretant
35674   Et soixante cincq fois autant
35675   Comme la terre a d'espés.
35676   Qui bien voeult compter, troeuve aprez.
35677   Mais qui bien son engin informe,
35678   Quantz peusses il a de main d'home,
35679   Quantz pietz, quantz pas, quantes lieuees,
35680   Quantez milles, quantes journees,
35681   Jusques au ciel amont ara,
35682   Se bien scet l'art, tout trouvera.
35683   Ou se ungs homs pooit aller
35684   Trestout amont sans arrester
35685   Et peüst faire sans sejour
35686   .Xij. lieues pour chascun jour,
35687   Ainçois seroit passé le temps
35688   De sept mille fois cincquante ans,
35689   Dix [et] sept ans demy avec
35690   Qu'il peut aller jusques illec.
35691   S'Adan y fu premier allés
[92d]
35692   Et sans cesser se fut penés,
35693   Des lors que il premier fu fait,
35694   N'eust encores ce chemin fait.
35695   Et, si ne le semble il mie,
35696   Nulz de ceste mortelle vie,
35697   Et cilz tost l'enchainte verroit,
35698   Qui l'astronomie sçaroit,
35699   Car des sept ars, au vray compter,
35700   C'est cellui qui voit le plus cler,
35701   Avecque ce tu dois sçavoir
35702   (Ne point n'est mensongne, ains est voir),
35703   Quant une bonne ame se part
35704   Et de ce ciecle du corps part,
35705   Qui a bonne vie menee
35706   Et sa vie bien ordonnee,
35707   Au ciel monte en moins d'une heure.
35708   Entre voiez point ne demeure.
35709   Doncques se fait bon si pener
35710   Pour si tost cest chemin aller.
35711   En autant d'heure amont se troeuve
35712   Comme l'oeul d'homme clot et œuvre.
35713   De bonne heure en terre est venus
35714   Par qui cest chemin est tenus.
35715   Or s'en gardent les usuriers,
35716   Les advocas, les courretiers !
35717   Que la ne sachent cheminer,
35718   Mais les conviengne aval aller !
     
35719   Regnart, cy te dois avoier
35720   Non mie en Ire appoier.
35721   LaisseRaynaud corrige en Dont laisse. Ire sans plus le prendre
35722   Et voeulles a cel art entendre,
35723   Et querre la misericorde
35724   De cellui qui tous biens accorde.
35725   S'il te plaist, tu le poeulx avoir,
35726   Ne poeulx faire plus grant sçavoir
35727   Que misericorde querir,
35728   Ou t'es en voye de perir,

93

[93a]
35729   Car qui n'ara misericorde
35730   De cellui qui tous biens accorde.
35731   S'il te plaist, tu le poeulx avoir,
35732   Ne poeulx faire plus grant sçavoir
35733   Pour ce te lo que tu le quieres
35734   Par quoy la glore Dieu acquieres.
    REGNART
35735   ― Vous m'avés dit, je m'y acorde,
35736   Que de Dieu la misericorde
35737   Seroit il monlt bon acquerir.
35738   Pour ce vous voeul je requerir
35739   Que vous m'en voeulliez dire voir,
35740   Quelles gens le doivent avoir,
35741   Quelz gens sont qui avoir le doivent,
35742   Quelles gens sont qui le rechoivent,
35743   Quelz sont qui a tel honneur saillent
35744   Et quelz gens sont ceulx qui y faillent.
35745   Or m'en voeulles moy adviser
35746   Car on doit monlt ce sens prisier.
35747   ― Ains[i] puis que dire le fault,
35748   Nul ne le pert que par deffault :
35749   Se chascun vëoit bien adroit,
35750   Jamais nulz homs ne le perdroit.
35751   Or te diray qui iceulx sont
35752   Qui de Dieu misericorde ont.
35753   Ceulx qui leurs pechiez deguerpissent,
35754   Qui de toutes malvaistiez issent,
35755   Et de leur dissolucïon
35756   Ils ont abhominacïon,
35757   Voient leur vye dissolue
35758   Qu'ilz ont longuement maintenue,
35759   Les vilz pechiez et obscurté
35760   Ou ilz ont longuement esté,
35761   Et guerroient leur Crëateur
35762   Dont ilz sont au deable debteur.
35763   Lors cryent mercy et repentent,
35764   Et de leurs pechiés se gramentent,
 
[93b]
35765   Et en ont grant compassïon.
35766   Adonc vont a conffessïon,
35767   Et se mettent a Dieu servir
35768   De cœur pour le deable asservir.
35769   De leur<s> vie et de leurs enffances
35770   Font ilz les dures penitances,
35771   Et en tous bons proppos se tiennent
35772   Et a misericorde viennent,
35773   Quant ilz ont laissié le mal œuvre.
35774   Et Dieu en bon proppos le troeuve
35775   Et en bonne devocïon,
35776   Sans point de varïacïon,
35777   Sans espoir de plus retourner.
35778   Iceulx voeult il a lui tourner.
35779   Iceulx <sa> misericorde obtiennent
35780   Qui mal laissent et a bien viennent,
35781   Et se de ce ne me voeulx croire
35782   Que la parole ne soit voire,
35783   Le premier Benedic liras
35784   Que tu ou PsaultierPsal., CII, 1-22. trouveras,
35785   Dont ilz sont deux, pour voir le dy,
35786   Ou nocturne du samedy.
35787   Lis ces psalmes et les pourvoy.
35788   Se tu le troeuves, si le croy.
35789   Se sçavoir voeulx la verité
35790   De ceulx qui sont de malheur<e> né,
35791   Et qui si mal leur voye taillent
35792   Qu'a la misericorde faillent,
35793   Sont ceulx qui continuelment
35794   Continuent leur errement,
35795   Continuent mal sans laissier
35796   Et ne se daignent abaissier,
35797   Mais continuent le malice
35798   Et si demeurent en leur vice
35799   Huy et demain, et aprez mieulx,
35800   Toudis avant tant qu'ilz sont vieulx,
[93c]
35801   Que ja point ne s'amenderont
35802   Et en leur proppos se tenrront.
35803   Toudis voeullent mener tel œuvre.
35804   Quant la mort en tel point les troeuve,
35805   Misericorde n'y a point.
35806   Car je te di qu'en autel point
35807   Que la mort si les trouvera,
35808   En tel estat les jugera.
35809   Toudis vouldroient pechier et vivre.
35810   Toudis a[s] volu pechié suivre.
35811   Toudis voeulx vivreRaynaud corrige en vivre voeulx. en pechier.
35812   Tu n'avoiesRaynaud corrige en avois. nulle riens tant chier,
35813   Ne jamais morir ne quesisses,
35814   Ne aultre vie ne presisses.
35815   Toudis estoies entechiés
35816   A vivre en mal et en pechiés.
35817   Pechiés as et pechiés vaulsis,
35818   Ne oncques jour tu n'en issis.
35819   Ce que as volu, tu l'aras,
35820   Car tousjours en pechié vivras.
35821   En pechié tu voeulx demeurer,
35822   Mais toudis vivras en infer.
35823   Avec pechié seras assis,
35824   Car oncques laissier nelMs. ne le ; Raynaud ne corrige pas. vausis.
35825   Perdus sont sans point demander.
35826   Toudis pechent sans amender.
35827   Regnart, encor ne me puis taire.
35828   Or entens que c'est de bien faire.
35829   Bon fait bien fait continuer
35830   Sans varïer et sans muer.
35831   Je te proeuve par le nageur
35832   Qu'en ce cas semble le pecheur.
35833   Le nagëour sa nef demaine
35834   Trestout encontremont de Saine.
35835   Toudis nageRaynaud corrige en nage il. encontremont,
35836   En labourant il va amont.
35837   Tant va amont comme il labeure,
35838   Et trestoudis monte au desseure.
[93d]
35839   Et quant advient que il s'oublie,
35840   Qu'a nagier ne labeure mie
35841   Et que il y laisse entrevale,
35842   La nef arriere se ravale
35843   Et arrier contreval revient.
35844   Ainsiques du pecher advient :
35845   Quant il a bonne œuvre labeure,
35846   June, veille, gemist ou pleure,
35847   Tant comme en bon fait estudie,
35848   Envers Dieu monte sa navie
35849   Et Dieu va amont approchant
35850   Tant comme il va ainsi nagant.
35851   Et quant de bien ouvrer se tient,
35852   Sa nef encontreval revient,
35853   Et se deffont tous les biens fais
35854   Que il a ou temps passé fais.
35855   Doncques qui voeult ou ciel passer,
35856   Il doit bien faire sans cesser.
35857   Qui toudis bien fait, il guerist
35858   Et qui l'entrelaisse il perist.
35859   Dieu est en Paradis amont,
35860   Ce scevent bien tous ceulx du mond.
35861   Pour ce ne poeut on pour avoir
35862   Monter amont sans paine avoir,
35863   Et pour ce oste Ire de toy
35864   Qui est toute contraire a foy.
35865   Or dy aprez bieneürés
35866   Tant que soies bien asseurés.
35867   ― Sire, dit Regnart, j'en ay fain.
35868   Mais d'aultres pechiés ay tout plain,
35869   Especïalment des morteulx.
35870   Ma vie, mon temps a esté telz.
35871   D'Avarice je me conffez,
35872   Dont toudis ay porté le fez,
35873   Car tout ardant en ay esté.
35874   Dieu ne homme n'en ay doubté.

94

[94a]
    PRESTRE HUNBERT
35875   ― Ha ! com cy a male rachine
35876   Qui en tous maulx usRaynaud supprime ce mot. sa vye fine,
35877   <Car>Raynaud ne corrige pas. D'Avarice naist Convoitise
35878   Qui d'aller en enfer atise.
35879   Avarice est une escoliere
35880   Qu'a tous tient escolle plainiere.
35881   La y vont viel, josne, clerc, lay.
35882   A maint parler oÿ en ay,
35883   Avarice a qui maint bee
35884   Est une amour desordonnee,
35885   Nourry desordonneement.
35886   C'est en acquestant laidement
35887   Et malvaisement retenir,
35888   En escarssement maintenir.
35889   De cecy maintes frances naissent
35890   Qui l'ame et le corps trop mal blecent,
35891   Qui sont trestous pechiés mortelz,
35892   Je te lesMs. le tes. affermeray telz.
35893   Or entens comment se diffine
35894   Usure, larechin, <et> rapine,Raynaud corrige en Larechin, usure et rapine.
35895   Malinité et simonie,
35896   Sacrilege, faulx marchandi<s>eCorrigé d'après A.,
35897   Malvais jeux et malvais mestier,
35898   Dont on prent maint malvais sentier,
35899   Faulx jurer et faulx parjurer,
35900   Et Dieu despire et devourer,
35901   Faulx semblant, faulse contenance,
35902   FaulxRaynaud corrige en Et faulx. ris, et faulse acointance,
35903   Tollir, receller, espargnier,
35904   Mal consentir et faulx jugier.
35905   Avaricïeux propprement
35906   Envis fera bon jugement.
35907   Envis fera ce qu'il devra
35908   Qui au cœur avarice ara
35909   Ou qui volentiers rechoit don.
     
35910   Dont il advint que ung preudom
35911   Par devant le bailli plaidoit
[94b]
35912   Et grandement lui ennuioit
35913   Ce qu'il ne pooit droit avoir.
35914   Lors s'avisa d'un sien sçavoir
35915   Et bien lui fu dit en oyant :
35916   Donne, ou tu ne fais nëant.
35917   Si tost que tu donné aras,
35918   Nouvelles de ton fait orras. »
35919   Le preudoms qui oncq ne plaida,
35920   Sa vache au baillif donnaRaynaud corrige en donc donna..
35921   Cil l'en mercïa bel et bien
35922   Et dit qu'il l'en souvenra bien.
35923   Quant celle vache fu donnee,
35924   Tantost ala a la journee,
35925   Si com gens ne se poeuent taire,
35926   Que tost le sceut son adversaire,
35927   Qui dist : « Je suis ad ce mené,
35928   Se mon adversaire a donné
35929   Au bailli pour moy mal mener,
35930   Aussi bien lui puis je donner
35931   Ung bœuf comme une vache a fait.
35932   Par le jour d'huy il sera fait. »
35933   Dont tantost ne se desvoia.
35934   Ung bœuf au baillif desmoiaRaynaud corrige en envoia..
35935   Cil le rechut, grant mercis dist.
35936   La premiere journee qu'il fist,
35937   Cil a la vache tout crestés
35938   S'est devant lui tost presentés.
35939   Le bailli semblant peu en fist.
35940   Chascun entour le bailli sist.
35941   Ses deux hommes semblant ne fait,
35942   Mais leur a prolongié leur fait
35943   Pour une paix tranchie faire.
35944   Lors ne se pot le bons homs taire.
35945   Entre ses dens dit coiement :
35946   « O vache, tu ne me fais nyent ! »
35947   Le bailli l'a bien entendu
35948   Qui lui a response rendu,
[94c]
35949   Car n'avoit pas bouce loyie
35950   Et l'autre n'y entendoit mie.
35951   « Amis, ta vache parler n'oze.
35952   Le bœuf lui a la bouce cloze. »
35953   Une paix trenchie fist d'eulx deusRaynaud supprime ce mot..
35954   Ainsi se departi ly jeux.
35955   Pour ce, te dy des prenans juges
35956   Qu'ilz deussent estre les refuges
35957   A tous pour droiture semer,
35958   On n'ara riens d'eux sans donner.
35959   Or delaissent Dieu a servir
35960   Pour quere avoir et desservir,
35961   Et si delaissent charité,
35962   Et fuient toute verité,
35963   Et sont solitaires et coys,
35964   Ades peüssent toutteffois.
35965   Avarice n'a nul depport.
35966   Pluseurs fois chiet en desconfort,
35967   Ne ja homme n'ara bonne heure
35968   Qui jouste Avarice demeure,
35969   Car tant est serf a son avoir
35970   Qu'envis en poeut on joye avoir.
     
35971   D'usure y a pluseurs manieres
35972   Qui sont malvaizes et moins chieres.
35973   De denier sur terre, surRaynaud supplée ou. gage,
35974   Ou de chaté prendre a oultrage
35975   Plus que il ne vault a present.
35976   Ainsi vont decepvant la ent.
35977   Aultre maniere y a d'usure :
35978   Je suppose ungs homs n'en a cure,
35979   Mais son pere si l'a esté
35980   De qui il maintient le chaté.
35981   C'est usure male et couverte,
35982   Combien que ne soit pas ouverte.
35983   Si com ceulx qui ont coulombiere
35984   Qu'ilz aiment monlt et tiennent chiere,
35985   Puis qu'on ne les va reprendant :
[94d]
35986   Tu te dampnes a tout voiant.
35987   Et tous ceulx qui coulombiere ont,
35988   S'escript ne ment, en enffer vont. »
35989   Adonc respond le mal senez :
35990   « Ne m'en chault. Or vous en prenez
35991   A ceulx qui devant moy le firent
35992   Et qui en ce lieu cy le mirent.
35993   S'ilz en ont mal, je ne puis mais.
35994   Ne porteray mie le fais,
35995   Pour ce que faite ne l'ay mie.
35996   Je m'en descerge et les en lye.
35997   Le pechié ait qui l'oeuvre fait.
35998   Endroit de moy ne l'ai point fait. »
35999   Or Dieu ! comme il est deceü
36000   Et du croire despourveü !
36001   Se perdu en est le faiseur,
36002   Tout aultretel le mainteneur,
36003   Et tous ceulx qui le maintenront,
36004   Trestous en ung hanap vivront.
36005   Tous en avront dampnacïon,
36006   S'ilz n'en font satifacïon,
36007   Resconpensacïon avecq,
36008   A tous les habitans d'illec.
36009   Car bien le scevent tous les sages
36010   Qu'il se nourrist d'aultrui dommages,
36011   Dont aucun agrevé en est.
36012   En l'indignacïon Dieu est,
36013   Si com qui approprie usures,
36014   Qui ja sont aulx villes gastures.
36015   Et aultre telz cas en samblance,
36016   Qui les maintient en leur grevance,
36017   Il poeut trop envis a Dieu plaire :
36018   Mieulx lui vaulroit aultre riens faire.
36019   Aultre usure a en ceste vie,
36020   Qui de leurs mains ne prestent mie,
36021   Mais ilz font par aultrui prester
36022   Et faignent pechié contrester,

95

[95a]
36023   Et toudis coeurent leur denier.
36024   Iceulx sont ly maistre usurier
36025   Et cilz sont diciples et maistre,
36026   Combien qu'ilz faignent de non estre.
36027   Aultre usure y ra monlt vilaine.
36028   Quant voient leur amy en paine,
36029   En aucune chose troublé,
36030   Lors leur prestent argent ou blé,
36031   Et font marchié a lui d'ouvrer
36032   Pour trestout leur prest recouvrer.
36033   Faignent courtoisie lui facent,
36034   Mais il l'eschillent et effacent,
36035   Combien qu'ilz dient de cœur gay :
36036   « A son grant bezoing lui aiday.
36037   Il s'acquitte par son ouvrer.
36038   Je l'ay aidié a recouvrer
36039   Et a establir son arroy. »
36040   Cilz sont des usuriers le roy.
     
36041   Encor en Avarice pechent,
36042   Dont ceulx qui ont le gaaing se tachent.
36043   Si comme folz et folez font,
36044   Qui pour gaaignier au bordel vont,
36045   Jouent au dez, au cartes, aulx tables,Raynaud corrige en Jouent aulx dez, cartes ou tables.
36046   Qui a Dieu ne sont delictables,
36047   Cil menestrel, cil jonglëour,
36048   Cil herault, cil trachedëour
36049   Qui sont tous armier et ouvé,
36050   Des quelz tout le fait est prouvé,
36051   Car cilz mettent en male voye
36052   Trestous ceulx qui vont par la voye.
36053   Tantost qu'on ot ung menestrel,
36054   Chascun met ung pié en l'estriel
36055   Et sault, quant le flaiol escoute,
36056   Et tost en la feste se boute,
36057   Et trestout son voloir y rue.
36058   Ou il se met en my la rue
36059   Pour lui regarder, pour sëoir,
[95b]
36060   Et lui est monlt bel a vëoir.
36061   Et quant plus voit le menestrier
36062   Que gens avalent leur saulier,
36063   Yssent des hostelz quatre et quatre,
36064   Tant plus pense du tabour batre
36065   Et de son flaiol plus corner
36066   Pour la gent en enffer mener.
36067   L'abbé d'enffler son couvent maine,
36068   La feste au devant leur remaine,
36069   Et tendra a chscun la main,
36070   Pour tous mettreRaynaud corrige en les mettre. en son pelain,
36071   Et qui preudhoms estre volroit,
36072   Tout certainement il verroit
36073   Le deable qui pardessus volle.
36074   Qui tous les prent a le karolle
36075   Et tous les fait pour verité
36076   Deliter en tel vanité,
36077   Et les veans et les dansans,
36078   Tous et toutes les consentans.
36079   Et s'aucun en ce point moroit,
36080   En l'ort vil fons d'enffer iroit.
36081   C'est avec<ques> le plus grant envie
36082   Que le deable ait en ceste vie
36083   Que de faire la gent danser
36084   Et puis l'un a l'autre touchier.
36085   Car quant on a dansé assez,
36086   Aincois seront huit jours passés,
36087   VoireRaynaud corrige en Et voire. espoir double sepmaine,
36088   Que du danser ne lui souviengne.
36089   En son cœur se delitera
36090   Qu'en dansant aucun lui ara
36091   Quelque parole fole ditte,
36092   Dont il ne sera pas tost quitte,
36093   Non pas espoir toute sa vie.
36094   Pour ce est fol qui si estudie,
36095   Au moins ou fait de menestrier,
36096   Car c'est ung tresmalvais mestier,
[95c]
36097   Qu'ilz mettent cœurs de bien en mal,
36098   Et font aller du mont aval.
     
36099   A briefz motz, tout gaaing est vice,
36100   Quel qu'il soit, qui vient d'Avarice,
36101   Ou on voit l'autrui delitter,
36102   Fait a blasmer et a doubter
36103   Marchandise certainement,
36104   Puis que l'autrui desire et ment
36105   Et gaaing d'usure finera
36106   Et a perdicïon ira.
36107   Et qui si voulroit adviser
36108   Et ung petïot atiser,
36109   Verroit les hoirs des marechans
36110   Comment ilz sont en ces chëans,
36111   Et comment ilz ont maintenu
36112   L'estat que leur pere ont tenu.
36113   Et pour ce cil qui fist ce livre
36114   Et qui a tous oÿr le livre,
36115   Merechans fu et espiciers
36116   Le temps de dix ans tous entiers.
36117   Pour ce que n'en avoit mestier,
36118   Laissa il du tout son mestier.
36119   Pour ce dy je que toute gent
36120   Qui desirent l'autrui argent,
36121   Et l'ont par jurer, pour promettre,
36122   Et le font en leur bourse mettre,
36123   Cilz vivent trestous d'Avarice
36124   Qui est ung ort, vilz, puant vice,
36125   Especïalment menestrier
36126   Qui par ont trop malvais mestier.
36127   Tantost qu'il son mestier commence,
36128   En l'heure le diable a Dieu tence
36129   Et lui oste s'intencïon,
36130   Cœur, et ame et devocïon,
36131   Car menestrel nul jour ne pense
36132   A Dieu n'a faire penitance,
36133   A juner, veillier, n'aourer,
[95d]
36134   A Dieu servir, n'a labourer.
36135   Plus ameroit quatre garchons
36136   De nuit chanter quatre chanssons
36137   Avec la trompe et la guisterne
36138   Et puis conduire en la taverne,
36139   Dont deable jamais n'istera.
36140   Ne preudhoms volentiers n'yra
36141   Qui ne sçaroit matines lire
36142   Ou bonneRaynaud corrige en bien bonne. auctorité dire.
36143   Taverne e[s]t habitacïon
36144   De mortelle confusïon,
36145   Dont ma conclusïon est telz
36146   Que cil fait grant pechié mortelz,
36147   Et pechié nourrit et ordonne,
36148   Qui a menestrel oncquez donne,
36149   Car il nourrit et met a voie
36150   Cellui qui toudis Dieu guerroye,
36151   Car a chascun est tout notoire
36152   Qu'il nourist toute vaine glo[i]re.
36153   Tous pechiés sont par lui sceüs
36154   Et commenciés et esmeüs.
36155   Ils n'ont escolle que d'apprendre
36156   L'art qui fait toute gent mesprendre,
36157   Et cointier, et acheminer,
36158   Luxure et vanité penser
36159   Et a eslongier Paradis :
36160   A ceste scïence sont mis.
36161   Pour ce te dis : qui les nourrist
36162   Sa bonne intencïon perist.
36163   Menestrel fait dedens enffer
36164   Plus d'ames de gens avaller
36165   Que ne feroient en Paradis
36166   Cordellier quatre vings et dix.
36167   Tel gaaing vault pis que d'usure.
36168   Dieu les het, et je n'en ay cure.
36169   Briefs motz, toute acquisisïon
36170   Ou il n'a bonne intencïon,

96

[96a]
36171   Qu'on a par mentir, par jurer,
36172   Fait l'ame en enffer enmurer.
36173   Ne me die nulz marchandi<s>e :
36174   Peu en y a ou n'ait boisdie,
36175   Tout gaaing, je n'en quiers mentir,
36176   En desirer et en mentir.Raynaud corrige en Est en desirer et mentir.
36177   Pour ce est peu marchans, tant y peinent,
36178   Que leurs enffans leur estat mainent.
36179   Qui toutes le branches diroit,
36180   Qu'a Avarice appartiendroit
36181   Aller porroit jusqu'Ms. jusquez.oultremer.
36182   Pour ce est fol qui le voeult amer.
36183   Trop est fol qui la se pourvoit,
36184   Car se toutRaynaud corrige en trestout. le monde avoit
36185   Or, argent, terre, tout acquis,
36186   En la fin n'en vaulroit que pis.
36187   Qui plus aroit avoir gaaigniet,
36188   Tant plus s'en iroit mehaigniet.
36189   Si ne poeut estre qu'Avarice
36190   Ne soit pechié et mortel vice.
36191   Avoir quiert ; se trestous l'avoient,
36192   A trop plus grant meschief seroient.
36193   C'est tout[e] l'estude au musart,
36194   Et qui la estudie s'art,
36195   Orgoeul, Avarice et Envie,
36196   Nulz homs ne le maintiengne mie,
36197   Le corps fait cerchier et ternir
36198   Et a trespute fin venir.
36199   L'ame en la fin en enffer maine.
     
36200   Mais se voulloies mettre paine
36201   En l'Astronomie apprendreRaynaud corrige en t'apprendre.,
36202   De bon cœur y voulsis entendre.
36203   La verroies tu grant merveilles
36204   Et tout le nombre des estoillesRaynaud corrige en esteilles.
36205   Quantes ou ciel en poeulx vëoir
36206   (Ce te devroit monlt bien sëoir),
36207   En la grandeur du firmament,
[96b]
36208   Se le certain escript ne ment.
36209   Belle chose est de lui apprendre
36210   Que n'est a mortel pechié tendre,
36211   Et par Dieu ! je t'en compteray.
36212   Pour voir, ce pechié t'osteray.
36213   Des estoilles diray le nombre,
36214   Si com Tholomé le me compte,
36215   En l'Amagieste, que il fist,
36216   Ou toutes les nomma et dist.
36217   Il en y a mil toutes nettes,
36218   Et vingt et deux, sans les planettes.
36219   Compter les poons sans peril,
36220   En trestout .xxix. et mil.
36221   Bien plus y en poeut il avoir,
36222   Mais n'en poeut plus nulz homs vëoir
36223   Qu'on puisse choisir clerement
36224   Ne recongnoistre appertement.
36225   Sy y gard, qui garder y voeult,
36226   Homme mortel plus voir n'en poeult,
36227   Mais homs ne les porroit compter,
36228   Tant sceüst en hault lieu monter,
36229   Fors par ung instrument gentilz
36230   Que Tholomé trouva jadis,
36231   Par quoy on les connoist et compte,
36232   Comment chascune sciet par compte,
36233   Combien il a de l'une a l'autre,
36234   Et combien l'une est loing de l'autre.
36235   Des ymages fait congnoissance,
36236   Quelles formes ont par semblance
36237   Les estoilles icy nommees
36238   Qui la sont ou ciel figurees,
36239   QuiRaynaud supprime ce mot. compassees sont par ymages,
36240   Qui toutes ont divers hostages,
36241   Chascune son nom et sa forme
36242   Par quoy en les congnoist et nomme,
36243   Dont on congnoist principalment
36244   Quarante sept ou firmament.
[96c]
36245   De celles enRaynaud supprime ce mot. y a douze dignes
36246   Qu'on appelle les .xij. signes,
36247   Et font ung cerne tout entour
36248   Ou les planettes font leur tour.
36249   Monlt sommes d'elles eslongiés,
36250   Car ceulx qui seront empeschiés,
36251   Jamais nul jour ne venront la.
36252   L'ame qui bien desservi l'a
36253   Y est allee en moins d'une heure,
36254   SansRaynaud corrige en Et sans. faire arrest ne demeure
36255   Au plus hault Paradis amont
36256   Que nulz homs qui soit en ce mond
36257   Ne porroit penser la haultesse
36258   Ou elle va, ne la leësse.
36259   La ne porroit nulz homs penser
36260   Ne nul ne porroit regarder
36261   La tresgrandeur qui est lassus
36262   Envers l'espasse de ça jus
36263   Cent mille fois, cent mille tants.
36264   Nul jour ne le seroit errans
36265   Car plus grant est le firmament
36266   Que la terre communement
36267   De largeRaynaud corrige en largeur. et de quantité
36268   D'une pomme a une cité.
36269   Se la terre plus grant estoit,
36270   Cent mille fois qu'elle ne soit,
36271   De gens cent mille tantz eüst
36272   Qu'il n'y a, et nul ne morust.
36273   Et chascun peüst tant ouvrer
36274   De chascun jour mil engendrer,
36275   Tant fussent grans, gros et oyans,
36276   Et de faitture de gëans,
36277   Et chascun tenist son hosté
36278   Plus grant qu'oncquez roy couronné,
36279   Et eust bonnes cités, mollins,
36280   Bois, praieriesRaynaud corrige en prairies., vignes, jardins
36281   Et de mur ses maisons murees,
[96d]
36282   Chascun lieu durast mille lees
36283   Et chascun pour lui bien servir,
36284   Et bien le peüst desservir,
36285   Eüst cent mille de maisnie,
36286   Et chascun de la compagnie
36287   Eust mille lieues de manoir,
36288   Si porroit bien la hault manoir,
36289   Trestout ou firmament, je cuid.
36290   Et si avoit encor de vuitRaynaud édite wit.
36291   Tel mille tantz qu'en ay nommé,
36292   Tant est le lieu bien ordonné,
36293   Mille tant remanant aroient,
36294   Qu'ilz porroient prendre, s'ilz volloient.
36295   Donc doit bien chascun Dieu amer
36296   Et de lui servir monlt pener,
36297   Qui tel joyel nous habandonne
36298   Et adés sans fin le nous donne.
36299   Quant cy dessoulz est bel et cler,
36300   Cy dessus fait bien a loer,
36301   Qui est, comme je t'ay dit grans.
36302   Regnart, lequel que tu voeulx prens,
36303   Ou ce dessus le ciel ou terre,
36304   Tu poeulx trop bien le meilleur querre,
36305   Car [ce] je ne puis mie entendre
36306   Que on puist Paradis comprendre
36307   Quantes lieues a deRaynaud supprime ce mot. hault et long.
36308   Se toutes les foeulles qui sont
36309   En esté sur toute la terre,
36310   Qui le voir en voulroit enquerre,
36311   Prinst toutes foeulles a son choix
36312   En prez, enRaynaud corrige en et en. eaue, et en bois,
36313   Pour lieu une seulle y m[ë]ist
36314   Et tresbien cler il y vëyst,
36315   Selon ce qu'on y trouveroit
36316   Trestout cecy ne souffiroit.
36317   De cellui lieu seigneur seroit,
36318   Qui de bon cœur Dieu serviroit.

97

[97a]
36319   Et d'enffer te puis je bien dire
36320   Qu'il n'y a que doeul et martire,
36321   Obscurté, punaisie, ordure,
36322   Desconffort et sans fin ardure.
36323   Et ne poeut en nul temps plain estre,
36324   Se tout estoit né et a naistre,
36325   Pour ce que volentiers reclaime
36326   La chose que je de cœur aime
36327   Pour ce encore je maintenray
36328   Le lieu que, se Dieu plaist, tenray.
     
36329   Dessus le ciel que nous vëons,
36330   Si com aultreffois dit avons
36331   De la grandeur du firmament
36332   Qui adés [est] en ung moment
36333   Ou les estoilles mises sont,
36334   Dessus le ciel ou elles sont,
36335   A ung ciel qui point ne se mue,
36336   Ne nulle fois ne se remue.
36337   Estoilles n'y ont mouvement.
36338   La est adés en ung moment,
36339   La se tient sans point deffenir,
36340   La ne se poeult pechié tenir,
36341   En cest ciel ne se congnoist nulz,
36342   Se d'Astronomie ne scet l'us,
36343   Mais qui d'Astronomie sçaroit
36344   La scïence tost en aroit.
36345   Cest ciel est de tel atrempance
36346   Qu'il ne poeut avoir vïolence.
36347   Ce ciel enclot le firmament.
36348   Je t'en diray appertement
36349   Qu'on n'y poeut trouver acoison
36350   Fors par ceste desmonstroison,
36351   Si com de ce qu'on peut vëoir
36352   Ou sens d'homme ne poeut sëoir.
36353   Mais touttesvoies t'en dirons
36354   Ce qu'en nos livres en lirons,
36355   Que les philozophes trouverent.
 
[97b]
36356   Avecques ce ilz s'appenserent :
36357   Dessus cest ciel ung aultre y a,
36358   La ou trestoute noblesse a.
36359   Icil est de tresgrant renom,
36360   Cellui « ciel cristalin » a nom :
36361   Plus est et net, et cler, et fin.
36362   Il a en nom « ciel cristalin ».
36363   Dessus cellui ciel tout entour,
36364   A ung ciel de pourpre coullour,
36365   Si com les sages voeullent dire,
36366   Qu'ilz appellent le ciel empire.
36367   Cil est plain de toutes beaultés
36368   Plus que ciel cy dessus nommés,
36369   Et si est si cler et si beaulx
36370   Sept tantz plus que n'est le Sollaux.
36371   De cellui ciel cheïrent jus
36372   Les angles orgueilleux confus
36373   Qui ores sont de tous biens vuitRaynaud édite wit..
36374   La demeurent les angles tuit.
36375   Et se Paradis tu voeulx prendre,
36376   Au dessus tu le poeulx comprendre,
36377   Sans pechié dire le poëz
36378   Le lieu qui est treseürez.
36379   C'est le lieu de la Trinité
36380   Ou Dieu sciet en sa Majesté.
36381   Mais la fault l'en[ten]dement d'homme
36382   Que nul ne poeut penser la somme.
36383   Et si est si partout conmun
36384   Qu'oÿr et voir le poeut chascun,
36385   Qui envers lui desservi l'a.
36386   Et il voit tout et ça et la.
36387   Partout voit, et siet, et esgarde,
36388   Com cil qui a tout en sa garde.
36389   Ung exemple prendre y porrés,
36390   Quant vous d'aultrui parler orrés.
36391   D'un seul oyent la parolle toute
36392   Chascun qui celle part escoute.
[97c]
36393   Bien l'entendent petis et grans,
36394   Tous ensemble et en ung seul temps.
36395   Chascun toute la parole ot
36396   Ainsi poons a ung seul mot
36397   Chascuns en seul lieu chascun est
36398   Voir la clarté qui ou lieu est
36399   Qui enlumine l'un et l'autre.
36400   Ainsi en ung lieu come en l'autre.
36401   Mettez aucune chose autour,
36402   Aussi tost est la resplendour
36403   A celle qui sera dela,
36404   Comme a celle qui est deça.
36405   Paradis si s'entent partout,
36406   Comme cil qui est troy partout.
36407   En Paradis sont tous ly angles
36408   Et tous les sains et ly arcangles,
36409   Qui devant Dieu chantent trestuit
36410   Chant de loenge et de deduit.
36411   Nulz ice ne porroit entendre,
36412   Cœur mortel ne porroit comprendre
36413   Qu'est Paradis ne qu'est la joye
36414   A cellui qui a Dieu s'avoye.
36415   Le mendre clerc qui oncque fut,
36416   Qui mille cœurs en son cœur eust
36417   Et parlast mil ans sans cesser,
36418   Chascun des cœurs a bien penser
36419   Ne porroit pas penser la joye
36420   A cellui qui a Dieu s'avoye.
36421   Non pas encor les cœurs qui sont
36422   Esté es corps, sont et seront,
36423   Ne porroient croire ne penser
36424   La joye qui sont sans cesser
36425   Et aultretant meschief aront
36426   Tous ceulx qui en enffer seront
36427   Sans jamais en nul temps penser.
36428   Regnard, ad ce dois tu penser
36429   Et trestous ceulx de ton mestier.
[97d]
36430   Bien devez vostre art eslongier
36431   Sans recouvrer et sans reprendre
36432   Pour icelle grant joye attendre
36433   Et pour icel grant doeul fuïr.
36434   Car homs qui te voeulle sieuir,
36435   EtRaynaud supprime ce mot. qui ton art et ta voye tiengne,
36436   Ne poeut qu'a mal hostel ne viengne,
36437   Car tu metz tout adés ta cure
36438   En Avarice et en Luxure.
36439   Pour Dieu, amy, et plus n'y pense,
36440   Aies en Dieu ferme esperance,
36441   Se de ces deux tu es tachiés.
36442   Ce sont ores les deux pechiés
36443   Que on doit bien appeler vice,
36444   Comme est dit en L'apocaliphe,
36445   Car le<s> deable<s> les vomira,
36446   Quant par l'air vollant s'en ira.
36447   Terre en est toute enpugnaisie.
36448   Garde que [ne] les aies mie.
36449   Si te lo que tu te pourvoies
36450   Avant que tu ces meschiefz voies
36451   Car lors pas ne retourneras,
36452   Et com dollent te partiras,
36453   Et tout le monde sans doubter
36454   Ne le te porroit amender.
36455   Avec les despisans seras,
36456   La grace de Dieu veue aras,
36457   Et si l'as si tresdespisié
36458   Que prendre tu ne l'as daignié,
36459   Lors les prendroies volentiers,
36460   Mais muchié t'en est ly sentiers.
36461   Et lors venront a point ly dit
36462   Que David le propphete dit :
    Videbunt justi et timebunt, et super
eum ridebunt, et dicent : « Ecce homo
qui non posuit Deum

98

[98a]
    adjutorem suum. » Psal., LI, 8-9.
36463   Or dy aprés, bien eürés
36464   Seras tu jamais asseurés,
36465   Se tu mais nulz pechiés [ne] scés ? »
36466   Et dist Regnart : « Oÿ assez.
36467   Je ne suis que au commencier,
36468   Et Dieu vous gard de couroucier.
36469   Sire, ou pechiéRaynaud corrige en grant pechié. de Luxure
36470   La ay je toudis mis ma cure.
36471   Oncques encor je ne finay,
36472   Ne aultre terre ne semay.
36473   Oncques ne tins aultre charue.
36474   Grand mestier ay que Dieu m'ayeue :
36475   Pucelles, vesves, marïees,
36476   Je n'en ay nulles oublïees,
36477   Vielle, povre, jone ne riche.
36478   Certainement je vous affiche,
36479   N'a tant de tieulles en deux toits,
36480   Comme g'y ay esté de fois.
36481   En tout temps y ay contenu,
36482   Bonjour n'ay prisié ung festu.
36483   Je n'en cessay ne jour ny heure,
36484   Ne me tardoit que la demeure.
36485   Or ne puis mais hanter la voye.
36486   Se je y voy la honte est moye,
36487   N'en puis mais que la contenance.
36488   J'en ay au cœur monlt grant pesance.
36489   L'œuvre en ay je toute perdue,
36490   Mais la volenté ne se mue.
36491   Encore iroye jeRaynaud supprime ce mot. les sentiers
36492   Plus que oncques mais volentiers,
36493   Mais dame Viellesse me tient.
36494   J'en pleure quant il m'en souvient.
36495   Mercy requiers, je n'en puis mais.
36496   Conseil quiers de porter ce fais.
    PRESTRE HUNBERT
36497   ― Ha ! Luxure et faulse Avarice,
[98b]
36498   Je doubt le siecle n'en perisse,
36499   Trop sont ces deux pechiés regnans.
36500   Chascun en voeult estre tenans.
36501   Luxure est une meurs menee
36502   D'oubtrage et desordonneeRaynaud corrige en si desordonnee.,
36503   En qui pluseurs brances se tiennent.
36504   Qui point vers Paradis ne viennent.
36505   Luxure vient par mainte part :
36506   Premierement par fol esgart.
36507   Aprés, folles pensees viennent
36508   Qui folz atouchemens contiennent.
36509   Puis fol touchier, puisRaynaud corrige en et puis. fole œuvre.
36510   Luxure peu a peu se œuvre,
36511   Dont a grant repentir seront
36512   Tout ceulx qui cest œuvre feront.
36513   Cil est assez fol qui se prent
36514   A œuvre dont on se repent.
36515   Or y a Luxure de cœur
36516   Qui est dedens sans venir foeur.
36517   C'est fole imaginacïon
36518   Par fole delectacïon,
36519   Et tant y poeut en ce touchier,
36520   Mortel pechié poeut approchier,
36521   Car de ce vient consentement
36522   Et puis le fol desirement.
36523   Illecques les musars se musent
36524   Et en tel enffer leur temps usent,
36525   Car la femme de bel atour
36526   Si comme l'abalestre a tour
36527   Pour au musart le cœur perchier,
36528   Pour lui en enffer abbaissier.
36529   A la femme, au deable s'adonne,
36530   Sans tenir mesure ne bourne,
36531   Ne mieulx ne poeut son ame perdre
36532   Qu'en fole amour son ame aerdre.
36533   Car tous ceulx qu'elle pechier fait
36534   Par dist, par maniere, par fait,
[98c]
36535   Certainement la charge ara
36536   De tous ceulx que pechier fera.
36537   Siques trop vieulment se dechoit
36538   Telle femme, quant s'apperchoit
36539   Que branche de Luxure touche
36540   Ou par les yeulx, ou par la bouce,
36541   De ses mains, ou par aucun membre.
36542   Quant de Luxure lui ramenbre,
36543   Tantost qu'elle le voit ou pense,
36544   Fuie ou prengne aultre contenance :
36545   Ou par trop boire ou trop mengier,
36546   Ou en lit trop aise couchier,
36547   Par trop arriement dehors
36548   Ou par trop desvoier son corps
36549   En sa femme meïsmementRaynaud édite meismement.,
36550   Poeult on bien pechier mortelment,
36551   Ou par trop faire de folie.
36552   Aussi bien puis je oster ma vye
36553   De m'espee que de l'autrui.
36554   Se je point en ce expert sui
36555   MeïsmementRaynaud édite meismement. cil qui est pris
36556   De cest pechié qui n'a nul pris,
36557   Qui ne poeult avoir pacïence
36558   Ne envers Dieu nulle scïence,
36559   Estableté ne poeut avoir,
36560   N'envers Dieu faire son devoir.
36561   En lui n'a nul reposement,
36562   Ne poeut estre en lieu longuement,
36563   Envis poeut une messe oÿr,
36564   SaRaynaud corrige en Ne sa. bonne orison finir.
36565   Envis poeut avoir nul delit
36566   Ne de nuit reposer en lit.
36567   Ja n'y sera asserisiés,
36568   Toutes heures est attisiés
36569   Du mal sanc qui au cœur lui vient
36570   Et du fol delit qui le tient,
36571   Dont souventeffois est hurté.
[98d]
36572   Si en rechoit mainte durté,
36573   Et honte, se il les vëoit,
36574   Et despit se il les ooit.
36575   En peril va et riens ne doubte,
36576   Il a yeulx et si ne voit goute,
36577   Oreilles et ne scet oÿr,
36578   Du sens qu'il a ne scet joÿr.
36579   Il semble le cocq entrappé
36580   Qui es estouppes s'est bouté :
36581   Une heure va, et aultre chiet.
36582   Ung piet ployé, l'autre drechiet.
36583   Or va devant, or va de coste,
36584   Une robe vest, et l'autre oste,
36585   Une aultre qui trop mieulx lui siet.
36586   Ores se lieve, ores drechiet,
36587   Or pense en quel lieu il ira
36588   Ne quel contenance fera.
36589   Ne scet comment il se maintiengne,
36590   MaisRaynaud supprime ce mot. que maise pensee le tiengne.
36591   Et puis quant ne le troeuve mie,
36592   Lors diffame et mauldit sa vie.
36593   Une heure va, et l'autre vient,
36594   Ne scet comment il se contient.
36595   Cil qui ravoie lesRaynaud supprime ce mot. forvoiés
36596   Et qui desloye les loyés,
36597   Qui est plain de toute amistié,
36598   Voeulle avoir de telz gens pitié !
36599   En chartres sont et en meschief.
36600   Dieu leur en doint venir a chief !
36601   Bien gaste son tempz et sa vie
36602   Cil qui en telle amour se lye.
36603   Le temps que Dieu lui a presté,
36604   Pour lui servir bien a gasté.
36605   Car se en tel amour moroit,
36606   S'ame en adventure seroit.
36607   Pour Dieu, amis, ne metz t'entente
36608   En celle lasse et dolente.

99

[99a]
36609   La vie en est desmesuree,
36610   Et la joye a courte duree
36611   Et s'il en vient du tout a chief,
36612   Si le tourne il a tout meschief.
36613   Et se bien en secret pensoies,
36614   Bien veroies que tuRaynaud supprime ce mot. foliroies :
36615   Mais tu tresbien n'y penseras
36616   Jusquez que tout hors en seras,
36617   Et lors blasmeras ta folie
36618   D'avoir ainsi usé ta vie
36619   Et de la grant desconvenue
36620   Par quoy as jeunesse perdue.
36621   Le temps que tu perdu aras
36622   Ne jamais ne recouveras.
     
36623   Par Luxure, n'en doubtez ja,
36624   Quant Adam la pomme menga
36625   Plus obeÿ a folle amour
36626   Que ne fist a son Crëatour.
36627   N'ama pas Dieu tant que sa femme
36628   Dont maint sont cheü en diffame.
36629   Par Luxure fut Troye destruitte
36630   Et les deux pars du monde bruitte.
36631   Par Luxure fut mis a mort
36632   Saint Jehan Baptiste a tortRaynaud corrige en monlt grant tort..
36633   Se les brances compter voulloye,
36634   Trop longuement y mett[e]roieRaynaud corrige en metteroye.,
36635   Mais se tresbien tu y pensoies,
36636   Peu de meschiefz sont que tu n'oyes,
36637   Qui au monde sont maintenu,
36638   Qui par la ne soient venu.
36639   Cilz qui la droitte voye tiennent,
36640   Congnoissent que tous maulx en viennent
36641   Ne nul mal ne sont soustenu
36642   Que par la ne soient venu.
36643   Dy aprez que Dieu te doint paix
36644   Jusques tu soies bien conffés.
[99b]
    REGNART
36645   ― Sire, je ay pechié de bouce,
36646   Une chose qui monlt me touce.
36647   Gloutrenie ay adés sceüe
36648   Et de jour et de nuit eüe.
36649   J'ay mieulx aymé ung bon morceau
36650   Q'une eglise ne q'un chasteau.
36651   Je ay maint morceau entonnés
36652   Que on ne m'a mie donnés.
36653   Sans fain, sansRaynaud corrige en et sans. soif, a toute heure
36654   Gloutrenie m'a couru seure.
    PRESTRE HUNBERT
36655   ― Amis, tu es mal advisé.
36656   Ce pechié est mal despisié.
36657   Homs s'en poeut en soudain morir,
36658   Et ame et corps et tout perir.
36659   De tous pechiés c'est le plus ors.
36660   Ung glout vault trop pis vif que mors,
36661   Glout vault assez que beste pis,
36662   Sur toutes char gloutz a le vilz,
36663   S'en lui ne met entendement.
36664   Or entens a moy sainement,
36665   Gloutrenie est en deux manieres
36666   Qui ne sont ne bonnes ne chieres :
36667   En goust, en parler folement.
36668   En ces deux pechent mortelment.
36669   L'escript dit, tu le dois sçavoir :
36670   « Dieu donna au deable pooir
36671   D'entrer es corps de maintz pourceaulx.
36672   Quant il fu entré ens iciaulx,
36673   Droit a la mer les conduisirent.
36674   Illecques tous noier les firrent. » Luc, VIII, 27-33.
36675   Gloux la vye de pourceau maine.
36676   Pour ce le deable le demaine,
36677   Et le fait tant boire et menier
36678   Que chiez lui le fait herbregier
36679   Et le fait en enfer noyer.
36680   Tous gloutz y vont sans forvoyer,
[99c]
36681   Et qui bien seroit cler cëans,
36682   Tous gloux sont adés tous puans.
36683   Trop est laide la contenance.
36684   Ilz n'ont en eulx sens n'ordonnance.
36685   D'abominacïon sont plain,
36686   De grant oultrage pesme et vaint.
36687   Quant ung champïon se combat,
36688   Ly ung son compagnon abat.
36689   Par le gorge le poeut happer
36690   Siqu'il ne se poeut relever.
36691   Quant le loup a le beste vient,
36692   Tantost par la gorge le tient
36693   Le deable joue de tel fait,
36694   Car tant boire et mengier le fait
36695   Qu'il ne scet mais de son sens goute.
36696   Lors le deable vient et le boute,
36697   Par la gorge le va saisir
36698   Siques l'ame fait hors saillir.
36699   Le glout fait son Dieu de sa pance,
36700   Ne aultre conseil il ne pense,
36701   Cil qui menguë sans esgart
36702   Et prent gloutrenie a se part.
36703   Cil est droit glout qui mengier quiert
36704   Touttefois que fain le requiert.
36705   Mengier enMs. est. temps et en saison,
36706   Ice est mengier par raison.
36707   Cilz est gloutz qui junerMs. mengier (corrigé d'après A). ne voeult
36708   Et va disant que il ne poeut.
36709   Et aucuns y a que je voy
36710   Qui n'ont deffault ne fain ne soif,
36711   Ne il n'est pas ne temps ne heure
36712   Fors gloutrenie leur coeurt seure.
36713   Confitures, gingenbre quierent,
36714   Par quoy aucun volloir aquierent.
36715   Iceulx sont de gloutons ly maistre,
36716   De male heure virent leur naistre.
36717   A Dieu, au monde doit puïr
[99d]
36718   Qui telle vye voeult querir.
36719   Cellui est glout qui plus despent
36720   Qu'en sa bourse d'avoir n'apent.
36721   La bourse crye : « Emplis moy ! »
36722   Et ensement le ventre : « Acroy. »
36723   Mes chausses doit avoir greigneurs
36724   Qui est cerf a ces deux seigneurs.
36725   Qui vit delicïeusement,
36726   Selon Dieu il vit trop vilment.
36727   Gloutrenie est de delitter,
36728   Gloutrenie est [de] rejetter.
36729   Taverne si est fosse au deable
36730   Que nulz preudoms n'a agrëable.
36731   Tous y repairent folz et folles.
36732   De tous gloutz on y tient escolle
36733   En bourdes et en reciter
36734   Et en maintz pechiés delitter.
36735   Ne sermon ne scevent ne heure
36736   Ne orent point dire a nulle heure.
36737   Glout ne poeut messe entiere oÿr,
36738   Bonne compagnie sieuir
36739   Qu'il ne pense qu'il mengera,
36740   En quel vin se delitera
36741   De Vianne ou de Soissonnois.
36742   Trop son fesbles ces vins françois.
36743   N'a ilRaynaud supprime ce mot. point de maree venue ?
36744   Harens frés ou fresche molue,
36745   Ou saumon, ou quelque fillarde ?
36746   Quant venra ce que il me tarde ?
36747   Ou ung morseau de venoison,
36748   D'une pertris en la saison.
36749   Et puis convenroit le bon lit
36750   Pour dormir aprez ce delit,
36751   Et aprez le bon franc sorel,
36752   Et la pomme de Caillouel.
36753   C'est quancques glout scet soudaidier,
36754   Et en quoy se poeut delitt[i]er.

100

[100a]
36755   Aussi est le glout du volloir,
36756   Quant du faire il n'a nul pooir
36757   Comme est cil qui le fait sans faille.
36758   Or voy comment je le te baille.
36759   Riens ne maine l'homme a tourment
36760   Que la volenté seulement,
36761   Mais de fait ou de volentés
36762   Sont presques tous ad ce temptés.
36763   Par cest pechié, tous aultres viennent.
36764   Presques tout ce pechié maintiennent
36765   En une chambre propprement
36766   Ou il n'a que toy seullement
36767   Ou es alez aulx champtz tous seulx.
36768   Penses tu, et es deliteux
36769   De mener gloutonneuse vie
36770   En deliter et en envye,
36771   Femmes, viandes en toutes voies,
36772   Ainsi com se tu les avoies.
36773   Gloutrenie est de delitter.
36774   Amis, or le voeulles quitter.
36775   Avec ce gloux est dissollus
36776   Partout louRaynaud édite l'ou. il est congneüs,
36777   Mal gracïeux, abhominable,
36778   Et a peu de gens agrëable.
36779   Meismes le mot est lait a dire.
36780   Glout par tous lieux fait a despire.
36781   Dieu et Saint Eglise le het.
36782   Nul bien dire en nul temps ne scet.
36783   Pour ce te jur, et ne mens mie,
36784   Que le pechié de gloutrenie
36785   Par dessus aultres est mortelz.
36786   SonRaynaud corrige en Et son. office est ores telz :
36787   Tant est desirant de sa bouce
36788   Que nul bien en Dieu il ne touche,
36789   Ne nulz homs ne le poeut amer.
36790   Ne pense qu'en ventre bouter.
36791   Pour Dieu et pour son nom, croy moy :
[100b]
36792   Oste ce pechié hors de toy :
36793   Trop est vil et a diffamer.
36794   Pour Dieu, ne le voeulles amer.
     
36795   Or soies de ce advisés
36796   Que j'ay veu des pechiés assés.
36797   Touttefois es maulx qu'ilz avoient
36798   Aucuns biens avecques faisoient,
36799   Faisoient ou les avoient faitz
36800   Qu'il mettentMs. metient. remedde a leur fais,
36801   Ou avoient fait ordonnance<s>,
36802   Ou quelque bonne acoustumance<s>,Raynaud édite Ou avient fait ordonnances,
/ Ou tresbonnes acoustumances
.
36803   Ou bonnes œuvres fait avoient
36804   Qui leurs pechiés leurs alegoient.
36805   Qui bonnes œuvres acoustume,
36806   Son cierge en Paradis alume,
36807   Car Dieu est si tresdebonnaire
36808   Qu'on ne scet si peu de bien faire,
36809   Puis qu'on le fait en charité,
36810   Pour amour et pour verité,
36811   Qui ne le rende, certain soies.
36812   Siques s'aucun bien fait avoies
36813   Pour le poeuple, ouRaynaud corrige en soit. ordonnances,
36814   Quelques bonnes acoustumances.
36815   Aucun païs donné passages,
36816   Treüs et rentes, ou usages,
36817   Tu seroies bien deschargiés
36818   En fais dont tu es si chargiés.
36819   Or me dy s'aucuns en as fais
36820   Qui amenrissent telz meffais.
36821   Moins de paine je t'en douray
36822   Selon ce que je les orray.
36823   ― Oïl, sire, n'en doubtez mie,
36824   J'ay fais de grans biens en ma vie.
36825   ― Or me voeulles briefment nommer
36826   Œuvre qui face a renommer.
36827   ― Sire, j'ay tout plain de biens fais
36828   Qui ne seront jamais deffais.
[100c]
36829   J'ai constitucïons donnees
36830   Par moy faites et ordonees.
36831   Trestout a l'encommencement
36832   Poeuple vivoit devotement
36833   Des biens que la terre portoit.
36834   L'un a l'autre les departoit
36835   Begninement selon leur vye.
36836   Ly ung n'avoit sur l'autre envye.
36837   Puis avoient en eulx veritéRaynaud corrige en verté.
36838   Et l'ung vers l'autre charité.
36839   Ne faisoient greniers ne tresor,
36840   Ne sçavoient qu'est argent ny or,
36841   Nulz edifices ne faisoient.
36842   Par nature tous s'entr'amoient :
36843   Les fruitz des arbres de la terre
36844   Ilz alloient tous les jours querre.
36845   Es fleuves prenoient les poissons,
36846   De rainsseaulx faisoient maisons.
36847   D'herbe vert, de bois, de gaudines
36848   Faisoient loges et courtines.
36849   La acolloient leurs amies
36850   Et menoient jolies vies.
36851   Envie ne pechié mortel
36852   N'estoient point en leur hostel.
36853   Tous se tenoient apayé,
36854   Nullement n'yerent esmayé.
36855   Nul n'avoit sur l'autre maistrise.
36856   Trestous vivoient en francise.
36857   Il n'estoit baillif ne prevost,
36858   Chascun avoit le cœur devot.
36859   L'un a l'autre portoit son bien.
36860   Quant l'un avoit, il disoit : « Tien ! »
36861   Jamais prïer ne s'en feïst.
36862   Tout le premier que il veïst,
36863   Il offroit de sa soustenance.
36864   Il n'y avoit nulle excusance.
36865   Au temps que Joseph tint Egipte,
[100d]
36866   La parole a tous en ay lite,
36867   Ses douze freres y allerent,
36868   Leur pere Jacob y menerent,
36869   Qui Joseph a de cœur veü.
36870   Icy devant l'avez leü.
36871   Joseph ses douze freres tint.
36872   Avec son pere les maintint.
36873   Dont fu Jacob leur pere mors.
36874   Au val d'Ebrun fu mis son corps.
36875   Rachel sa femme le ploura.
36876   Qui monlt petit aprez dura :
36877   Aprés si tost issi de vie,
36878   Ou val d'Ebrun ensevelie.
36879   Le bon Joseph que Dieu maintint
36880   Tous ses douze freres retint,
36881   Et tous douze les arroya.
36882   A tous douze femme donna,
36883   Dont yssirent pluseurs enffans.
36884   Ainçois que il fust six [cens] ans,
36885   Fut il d'eux si grant mencïon
36886   Et si grant generacïon,
36887   Car ilz furent, au mien cuidier,
36888   Bien plus de quarante millier.
36889   Poeuple d'Israel le dit on.
36890   Ce fut jusqu'au temps Pharaon.
36891   D'eulx issi le sage Moÿse
36892   Qui se maintint au Dieu service.
36893   Ce fu le poeuple qu'il requist
36894   A Pharaon, et tant lui dist
36895   Qu'il lui rendit sans contredit,
36896   Ainsi com devant vous ay dit.
36897   Cy devant le vous ay leü,
36898   Se vous l'avés bien pourveü,
36899   Comment moÿse s'en pena,
36900   Conment ou dezert les mena
36901   Et quel sentier ce poeuple tint
36902   Qui de Jacob et ses filz vint.