Balades >> Balade 17

Li uns se plaint de sa grant povreté

Incipit Li uns se plaint de sa grant povreté
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 5b
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence XVII

Autre Balade

 

 

Li uns se plaint de sa grant povreté,

   

 

 

Et li autres de pluseurs maulx qu'il a.

   

 

 

L'autre se plaint qu'il a riches esté

   

 

 

Et voit trop bien que plus ne le sera.

   

5

 

Li uns se plaint quant il se maria

   

 

 

Onques encor. L'autresMs. Li autres qui est trop tendres

  Ms. +1

 

 

Se plaint du froit qui trop le refroida.

   

 

 

Mais ne me plaing fors du pais de Flandres.

   

 

 

 

   

 

 

Deux fois y fu d'iver, et deux d'esté :

   

10

 

La premiere, quant li Roys les mata

   

 

 

A Rosebech, a Bourbouc apresté.

   

 

 

Seconde foiz, quant li Royz l'assiega.

   

 

 

Adonc aprés des Gantoys se venga.

   

 

 

A l'Escluse ne fut pas ses faiz mendres

   

15

 

Quant passer dubt. Maint plaignent pour cela :

   

 

 

Mais ne me plaing fors du pais de Flandres.

   

 

 

 

   

 

 

Car g'i ay eu toute chetiveté.

   

 

 

En cheminant la boe m'afubla

   

 

 

D'un ort mantel. Je fu dedenz bouté,

   

20

 

Et mon sommier jusqu'au coul se plunga.

   

 

 

Bahu et tout long temps y demoura.

   

 

 

Quant g'issi hors et lui, nous semblions cendres.

   

 

 

Complaigne soy des Flamens qui vouldra,

   

 

 

Mais ne me plaing fors du pais de Flandres.

   

 

 

 

   

 

 

L'envoy

   

 

 

 

   

25

 

Princes, jamais mes cuers ne l'amera,

   

 

 

C'est uns drois lieux pour atendrir les ventres.

   

 

 

De leurs piques se plaingne qui vouldra.

   

 

 

Mais ne me plaing fors du pais de Flandres.