Balades >> Balade 20

Trop me merveil comme uns homs contrefais

Incipit Trop me merveil comment uns homs contrefais
Titre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 5d-6a
Présence dans d'autres manuscrits --
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence XX

Balade

 

 

Trop me merveil commeMs. comment uns homs contrefais

   

Ms. +1

 

 

Ose boiteux un autre homme appeler,

   

 

 

 

Ne comment cilz qui se sent bien meffais

   

 

 

 

Ose des maulx d'un estrange parler.

   

 

5

 

Mieux lui vaulsist ses œuvres regarder,

   

 

 

 

Si se trairoit, sanz plus blamer nullui,

   

 

 

 

Que li mauvais a nul blame eslever :

   

 

 

 

Ceuls s'accusent qui dient mal d'autrui.

   

 

 

 

 

   

 

 

 

Car les blamés leur reprouchent leur fais,

   

 

10

 

Pour les crimes mis sur eulx rebouter,

   

 

 

 

Et en oient aucune fois de lais,

   

 

 

 

Autres aussi qui les vont escouter,

   

 

 

 

Que l'en leur seult, puis ce temps, reprouver,

   

 

 

 

Et dont ilz ont par eulx honte et ennuy.

  6a

 

15

 

Pour ce, chascuns doit sa bouche garder :

   

 

 

 

Ceuls s'accusent qui dient mal d'autrui.

   

 

 

 

 

   

 

 

 

Chascuns devroit penser a ses meffais,

   

 

 

 

Et les autres devroit laissier aler.

   

 

 

 

Mais femme ou homs, mehaingnéz et meffais,

   

 

20

 

Vourroit que touz le peussent ressembler.

   

 

 

 

Pour ce veulent le bon renom embler

   

 

 

 

De ceuls qui sont meilleur d'eulx ou de lui.

   

 

 

 

Or vueillent ceuls mesdisans aviser :

   

 

 

 

Ceuls s'acusent qui dient mal d'autrui.