Balades >> Balade 22

Je ne voy rien qui me soit agreable

Incipit Je ne voy rien qui me soit agreable
Titre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 6b
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence XXII

Balade

 

 

Je ne voy rien qui me soit agreable,

 

 

Joye, deduit, honnour, sens ne prouesce.

 

 

Ne nul estat qu'homs puist avoir estable,

 

 

Vertus es cuers, ne nulle gentillesce,

5

 

Pité qui soit, humilité, largesce,

 

 

Fors convoitier, avoir orgueil, envie

 

 

Sur tous les bons : c'est ce qui trop me blesce :

 

 

Mener ne voy a nul honneste vie.

 

 

 

 

 

Les grans pecheurs voy sir a haulte table,

10

 

Les vaillans cuers souffrir moult de tristesce.

 

 

Les prodommes sages sont miserable,

 

 

Les jeusnes foulz eslevéz en haultesce.

 

 

Leur folie est partout gouverneresse,

 

 

Tant que bien pert en maint lieu leur sotie.

15

 

Le sens des vieulz sanz cause se delesse :

 

 

Mener ne voy a nul honneste vie,

 

 

 

 

 

Fors que faire chose desagreable,

 

 

L'autre ravir, non tenir sa promesse,

 

 

Jurer, mentir et le bien proufitable

20

 

Cesser du tout. Nul ne voy qui s'adresse

 

 

A bien faire, car congnoissance cesse,

 

 

Qui de tous cuers moult deust estre cherie,

 

 

Par ce que tuit font d'avarice cresse :

 

 

Mener ne voy a nul honneste vie.

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

25

 

Princes, pour Dieu, faictes prandre l'adresse

 

 

De congnoistre qui fait sens ou folie

 

 

A un chascun, pour ce que mal s'apresse :

 

 

Mener ne voy a nul honneste vie.