Balades >> Balade 28

Soit tort soit droit est une decretale

Incipit Soit tort soit droit est une decretale
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 7c-d
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence XXVIII

Autre Balade

 

 

Soit tort soit droit est une decretale

 

 

 

 

Dont li mondes use comme de loy,

 

 

 

 

En jugement, en marchié, en la hale,

 

 

 

 

Ou grant moustier, en l'empire. Et, par foy,

 

 

5

 

Pluseurs en ont usé a court de Roy.

 

 

 

 

Sur les foibles en usent li plus fort,

 

 

 

 

L'interpreter est aux puissans, ce croy :

 

 

 

 

Chascuns le veult avoir, soit droit soit tort.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ceste loy court et en chambre et en sale,

 

 

10

 

[Et] par les champs, partout courir la voy.

 

 

 

 

Qui a le sien et l'autrui en sa male

 

 

 

 

Plus grant moncel en puet faire par soy.

 

 

 

 

Qui a bien beu, il n'a pas si grant soy

 

 

 

 

Comme cellui qui sue par effort

 

 

15

 

De grant travail. Avise ci un poy :

 

7d

 

 

Chascuns le veult avoir, soit droit soit tort.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et quant je voy, neis jusqu'a la godale,

 

 

 

 

Ce nombre edit regner et faire effroy,

 

 

 

 

Et en comptant faire somme totale

 

 

20

 

A son plaisir, sanz opposer, j'octroy

 

 

 

 

Que Justice et Equité, cil doy,

 

 

 

 

Voisent dormir. Car aise est qui se dort.

 

 

 

 

En tel triboul est le monde en bon ploy :

 

 

 

 

Chascun le veult avoir, soit droit soit tort.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

25

 

Prince, le temps tourne et retournera,

 

 

 

 

Rien violent ne peut durer au fort.

 

 

 

 

Saiges est cilz qui cy s'avisera :

 

 

 

 

Chascuns le veult avoir, soit droit soit tort.