Balades >> Balade 30

Bien viengnéz ! c'est quant vous vouléz

Incipit Bien viengnéz ! c'est quant vous vouléz
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 8a-b
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence XXX

Autre Balade

 

 

Bien viengnéz ! c'est quant vous vouléz

 

 

 

 

 

Que vous retournéz par deça.

 

 

 

 

 

Mais a piece congié n'aréz,

 

 

 

 

 

Vostre demeure vous parra.

 

 

 

5

 

Que dictes vous ? est ce cela ?

 

 

 

 

 

De tel demeure est bonne paix :

 

 

 

 

 

Puis c'uns homs de court partira,

 

 

 

 

 

De lui ne souvendra jamais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'est droit, que tant en avéz

 

 

 

10

 

Qu'adés l'un vient et l'autre va.

 

 

 

 

 

Les viéz pour nouveaulx oubliéz :

 

 

 

 

 

Ja plus d'eulx ne vous souvendra.

 

 

 

 

 

Demourer puet bien qui vouldra,

 

 

 

 

 

Soit nobles, clercs, bourgois ou lays.

 

 

 

15

 

Car puis le jour qu'il s'en yra,

 

 

 

 

 

De lui ne souvendra jamais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

― Se n'est, quant vous le reveéz,

 

 

 

 

 

(D'aventure qu'il revendra),

 

 

 

 

 

Adonc bien viengnant lui seréz,

 

 

 

20

 

Et chascuns le regardera.

 

 

 

 

 

Estrangement la se verra,

 

 

 

 

 

Honteux comme uns pors aux abays.

 

 

 

 

 

Qui ainsi de court s'en vendra,

 

 

 

 

 

De lui ne souvendra jamais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

25

 

PrinceMs. Princes, avise cy qui vouldra.

 

8b

Ms. +1

 

 

Il fait bon avoir un relays.

 

 

 

 

 

Car puis que tous servens fauldra,

 

 

 

 

 

De lui ne souvendra jamais.