Balades >> Balade 68

Esjouis toy, Jerusalem dolente

Incipit Esjouis toy, Jerusalem dolente
Titre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 16b-c
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence LXVIII

Balade

 

 

Esjouis toy, Jerusalem dolente,

 

 

 

 

 

Qui tant as eu de tribulacion,

 

 

 

 

 

Et comme buefs a esté mise en vente,

 

 

 

 

 

En servitude et persecucion.

 

 

 

5

 

Dieux a oy ta lamentacion.

 

 

 

 

 

A ce coup ciMs. ici yert le jou desnoé,

 

 

Ms. +1

 

 

De la misere aux filles de Syon,

 

 

 

 

 

Tant que chascuns devra crier Noé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Car je voy ja de charité la sente,

 

 

 

10

 

Et de pitié la douce mocion,

 

 

 

 

 

Amour qui vient et un filz represente

 

 

 

 

 

Pour ton salut et ta redempcion,

 

 

 

 

 

Qui t'ostera de la subjection

 

 

 

 

 

Ou cinquante ans a ton peuple noé,

 

 

 

15

 

Et lors seras en consolacion

 

 

 

 

 

Tant que chascuns devra crier Noé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

France, tu es Jherusalem : ce sente

 

 

 

 

 

(Or puet sentir) estrange nascion,

 

 

 

 

 

Qui tant a eu de paine et de tourmente,

 

16c

 

20

 

Par la gent BruthMs. par le Bruth. Mais, a m'entencion,

 

 

Ms. -1

 

 

Par cest enfant prandront finicion :

 

 

 

 

 

Car seigneur doit du secle estre advoé

 

 

 

 

 

[Tres]tout soubmettre et en conclusion,

 

 

 

 

 

Tant que chascuns devra crier Noé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

25

 

Prince, pour Dieu, le peuple se demente

 

 

 

 

 

De paix avoir, qui tant vous a loé,

 

 

 

 

 

Craint et chieri. Faictes que guerre absente,

 

 

 

 

 

Tant que chascuns devra crier Noé.