Balades >> Balade 75

Quant j'ay veu tous les estas qui sont

Incipit Quant j'ay veu tous les estas qui sont
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 17d-18a
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence LXXV

Autre Balade

 

 

Quant j'ay veu tous les estas qui sont,

 

 

 

 

Il n'est servir fors a Dieu seulement :

 

 

 

 

Uns homs d'armes se destruit et desrompt

 

 

 

 

De faim, de froit, de gesir durement.

 

 

5

 

Il dure pou, il peche horriblemnt,

 

18a

 

 

D'ame et de corps en [trop] grant doubte vit.

 

 

 

 

Cilz qui sert Dieu dure plus longuement :

 

 

 

 

Servir a Dieu est regner, si c'om dit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Riches mondains jamais ne cesseront

 

 

10

 

Fors d'acquerir a paine et a tourment.

 

 

 

 

Les mariéz pour leurs enfans se font

 

 

 

 

Las et chetis. Li marchant ensement

 

 

 

 

Et laboureur ont moult de froissement,

 

 

 

 

Et son enfin pour leur avoir maudiz.

 

 

15

 

Religieus vivent bien autrement :

 

 

 

 

Servir a Dieu est regner, si c'om dit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En leurs moustiers et en leurs cloistres vont,

 

 

 

 

En servant Dieu y quierent sauvement.

 

 

 

 

De leurs abbéz et de leurs prieurs ont

 

 

20

 

Vivre, vestir et leur gouvernement,

 

 

 

 

N'affaire n'ont rien terriennement

 

 

 

 

Fors de penser a leur povre esperit.

 

 

 

 

Qui tel vie a eureus est vraiement :

 

 

 

 

Servir a Dieu est regner, si c'om dit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

25

 

Princes, qui veult faire son sauvement

 

 

 

 

Rende s'a Dieu, saint Poul ce nous descript.

 

 

 

 

Le monde laist. Car, a mon jugement,

 

 

 

 

Servir a Dieu est regner, si c'om dit.