Balades >> Balade 87

Je puis asséz comparer no labour

Incipit Je puis asséz comparer no labour
Titre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 20c
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence LXXXVII

Balade

 

 

Je puis asséz comparer no labour

 

20c

 

 

A Turturus qui tous temps travailla,

 

 

 

 

.xxxviii. ans servit dame TrambourSaint-Hilaire corrige en Erambour.

 

 

 

 

Et pour son fait mainte grief nuit veilla.

 

 

5

 

Mais en ce temps oncques rien n'acquesta,

 

 

 

 

Ainçois toudis fut Turturus en place

 

 

 

 

Vestu d'un sac et d'un pourpoint qu'il a :

 

 

 

 

Autel est il de Gillet et d'Eustace.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces deux toudis portent la paste au four,

 

 

10

 

On envoie l'un ça, l'autre dela.

 

 

 

 

Leurs maistres ont a eulx si grant amour

 

 

 

 

Que ja estas donné ne leur sera.

 

 

 

 

Mais s'ilz sont mors, on les advancera :

 

 

 

 

A leur vivant leur fait Dieu belle grace

 

 

15

 

Qu'aprés la mort l'exemple d'eulx courra :

 

 

 

 

Autel est il de Gillet et d'Eustace.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Las ! cilz qui n'a servi c'un povre jour

 

 

 

 

A advisé ce qu'il demandera,

 

 

 

 

Et est meri par blandir son seigneurSaint-Hilaire corrige en seignour..

 

 

20

 

Benoist est il qui bien pour bien rendra,

 

 

 

 

Et qui a tous fera ce qu'il vourra

 

 

 

 

Estre a lui fait. Autel a autre face,

 

 

 

 

Adonc ce mot de dire cessera :

 

 

 

 

Autel est il de Gillet et d'Eustace.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

25

 

Princes, tel sert et toudis servira

 

 

 

 

Qui ja n'ara homme qui bien lui face.

 

 

 

 

Ainsi est il, ainsi fut et sera,

 

 

 

 

Autel est il de Gillet et d'Eustace.