Balades >> Balade 129

Princes d'enfer, o ta forsennerie

Incipit Princes d'enfer, o ta forsennerie
Titre Balade sur Poeterie
 
Emplacement dans le ms. de référence 29c
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence CXXIX

Balade sur Poeterie

 

 

Princes d'enfer, o ta forsennerie

 

 

Au monde voit on porter Cerberus

 

 

O ses .iii. chiefs monstrant ta seignourie.

 

 

Des trois Raiges y est fait tes escus :

5

 

C'est d'Aletho, Thesiphone et Megus.

 

 

Trois suers sont qui monstrent le chemin

 

 

A touz humains en ce monde ça jus

 

 

De l'ame avoir en enfer dure fin.

 

 

 

 

 

Car en pluseurs y voy Ypocrisie

10

 

Et autres maulx venans de Titius.

 

 

Par Yxion, pechié de lecherie.

 

 

En convoitant y regne Tantalus.

 

 

Cuer orgueilleus y est PersisiphusSaint-Hilaire corrige en par Sisiphus

 

 

Qui sa roche porte soir et matin,

15

 

Eulx efforçans chascun de plus en plus

 

 

De l'ame avoir en enfer dure fin.

 

 

 

 

 

Mais qui sçauroit bien que ce signifie

 

 

Et les tourmens que fera Eacus,

 

 

Il penseroit tost d'amender sa vie.

20

 

Pour ce te pri, piteables Jhesus,

 

 

De Flegiton et de Radamencus

 

 

Deffen mon corps, et fay mon cuer enclin

 

 

A toy servir, en moy gardant tout sus

 

 

De l'ame avoir en enfer dure fin.