Balades >> Balade 146

Le suaire ou Dieux fut cousus

Incipit Le suaire ou Dieux fut cousus
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 32d
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence CXLVI

Autre Balade

 

 

Le suaire ou Dieux fut cousus

   

 

 

Les cinq plaies dont Dieux saingna,

   

 

 

Le sepulcre ou fut estendus,

   

 

 

La couronne et croix qu'il porta

   

5

 

Et le saint sang que Dieu roya,

   

 

 

Jurent hui maint, mais c'est folie.

   

 

 

Par la passion que Dieux beneie

   

 

 

Nous est paradis restabli,

   

 

 

Par cellui que Judas vendi,

   

10

 

Par la mort dont Dieux vint a vie.

   

 

 

 

   

 

 

Helas ! dont sont telz mos venus ?

   

 

 

Par cellui qui tous nous crea,

   

 

 

Par le benoist Dieu de lassus,

   

 

 

Par cellui qui nous jugera

   

15

 

Vivons nous touz, et si n'y a

   

 

 

Si meschant qui encor ne die

   

 

 

Je regni Dieu, chascune fie,

   

 

 

A Dieu le veu, a Dieu l'affy,

   

 

 

Par le sang dont pierre fendi,

   

20

 

Par la mort dont Dieux vint a vie.

   

 

 

 

   

 

 

Encores ay je d'autres veus

   

 

 

Jurer le sang que Dieux spietta,

   

 

 

Et par le ventre Dieu le plus,

   

 

 

Par le sacre que Dieux sacra,

   

25

 

Par cil qui sa mort pardonna,

   

 

 

Par lesMs. tous les sains qu'en aoure et prie,

  Ms. +1

 

 

Par les cloux Dieu, par l'escourgie,

   

 

 

Par les angoisses qu'il souffri,

   

 

 

Par le saing sang que Dieux radi,

   

30

 

Par la mort dont Dieux vint a vie.