Balades >> Balade 319

Se richesces feissent homme durer

Incipit Se richesces feissent homme durer
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 145b-c
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence CCCCXXVII

Autre Balade

 

 

Se richesces feissent homme durer

 

145c

 

 

Et sens feist qu'il ne peust mourir,

 

 

 

 

Force, biauté, vie perpetuer

 

 

 

 

Et grace aussi en un estat tenir,

 

 

5

 

On deust bie ntelz choses acquerir.

 

 

 

 

Mais chascun scet et voit tout de certain

 

 

 

 

Que jeune et vielx, biaux et fort, fault fenir,

 

 

 

 

Car homme n'est qui ait point de demain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le corps ne puet au monde demourer

 

 

10

 

Qu'a certain temps ne le faille pourrir.

 

 

 

 

Corrompable est, si le fault retourner,

 

 

 

 

Corrupcion et cendre devenir.

 

 

 

 

De ce devroit a chascun souvenir,

 

 

 

 

Faire le bien, estre de pité plain,

 

 

15

 

Laissier le mal, bon renom poursuir,

 

 

 

 

Car homme n'est qui ait point de demain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crisés est mort qui tant pot amasser,

 

 

 

 

Et Salomon n'a peu sens detenir :

 

 

 

 

Sanson Fortin a fait la mort finer

 

 

20

 

Et Absalon le tresbel deperir,

 

 

 

 

Alixandre le grant roy enfouir.

 

 

 

 

Et puisque tous devons suir leur train,

 

 

 

 

Ne nous chaille fors de l'ame servir,

 

 

 

 

Car homme n'est qui ait point de demain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

25

 

Prince, bon fait Dieu cremir et loer,

 

 

 

 

Lui obeir et amer son prochain

 

 

 

 

Sanz faire mal et sanz trop convoiter,

 

 

 

 

Car homme n'est qui ait point de demain.