Balades >> Balade 337

Comment pourroit avoir mon cuer leesce

Incipit Comment pourroit avoir mon cuer leesce
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 150b-c
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence CCCCXLVI

Autre Balade

 

 

Comment pourroit avoir mon cuer leesce

 

 

 

 

Si je mespris en regart nullement,

 

 

 

 

Par le cuider ma dame et ma deesseMs. leesce,

 

 

 

 

Qui ne scet pas mon certain mouvement,

 

 

5

 

Dont le regart fu fait estrangement ?

 

 

 

 

Avoir nel puis, mais tous temps garder vueil

 

 

 

 

S'onneur, sa paix, tresamoureusement,

 

 

 

 

Cent mille foiz asséz plus que ne sueil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Car Bien Celer et Amour qui me blesce

 

150c

10

 

M'ont fait gecter les yeux senestrement,

 

 

 

 

Afin que nulz ne puist choisir l'adresce

 

 

 

 

De celle a qui suy homme ligement.

 

 

 

 

Or la reçupt desagreablement,

 

 

 

 

Moy cuidant faulx, dont j'ay courroux et dueil.

 

 

15

 

Payne senti et douloureux tourment

 

 

 

 

Cent mille foiz asséz plus que ne sueil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce suppli a Pité qu'el m'adresce

 

 

 

 

Devers ma dame, et que piteusement

 

 

 

 

Lui plaise oster la tristeur qui me blesce,

 

 

20

 

Qui riens n'ay fait qu'a honneur vraiement.

 

 

 

 

Son doulz pardon requier benignement.

 

 

 

 

S'a lui eschiet, et pugnisse bien l'ueil.

 

 

 

 

Si en vivray du cuer plus liement

 

 

 

 

Cent mille foiz asséz plus que ne sueil.