Balades >> Balade 342

Se je peusse avoir par souhaidier

Incipit Se je peusse avoir par souhaidier
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 151b-c
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence CCCCLI

Autre Balade

 

 

Se je peusse avoir par souhaidier,

 

 

 

 

Je souhaidasse dame jeune et jolie,

 

 

 

 

Qui bien m'aymast de vray cuer et entier

 

 

 

 

Et qui toudis me feust loyal amie.

 

 

5

 

Et que je peusse en un certain lieu prendre

 

 

 

 

Tousjours cent solz, tant n'en seusse despendre.

 

 

 

 

Et se ces poins et autres .ii. avoie,

 

 

 

 

Jour de ma vie plus ne souhaideroie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'un des deux poins, que j'eusse coursier

 

151c

10

 

Si tost alant que plus tost ne feust mie,

 

 

 

 

Et bon roucin trotant, fort et legier,

 

 

 

 

Et trois levriers tous d'une compaignie,

 

 

 

 

Si bien tailléz qu'il n'y eust que reprendre,

 

 

 

 

Et qu'en tous lieux feissent lievre rendre.

 

 

15

 

Et je vous jur que s'avoir les pouoie,

 

 

 

 

Jour de ma vie plus ne souhaideroie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fors tant que ce durast sanz empirierMs. espirier

 

 

 

 

En son estat, tant com j'aroie vie,

 

 

 

 

Et que nulz homs ne peust convoitier

 

 

20

 

Sur mes souhais, n'estre surpris d'envie.

 

 

 

 

Lors me verriéz gaye vie entreprendre,

 

 

 

 

Estre joliz et amer sanz mesprendre,

 

 

 

 

Chanter, dancer. Et puis que tel seroie,

 

 

 

 

Jour de ma vie plus ne souhaideroie.