Balades >> Balade 420

Tant m'ont surpris vostre doulce parole

Incipit Tant m'ont surpris vostre doulce parole
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 169a-b
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence DXXXII

Autre Balade

 

 

Tant m'ont surpris vostre doulce parole,

 

 

 

 

Vostre gent corps et vostre doulx parler,

 

 

 

 

Vostre maintien treshumble, dame noble,

 

 

 

 

Que cuer et corps vous vueil du tout donner,

 

 

5

 

Et desormais me pourrés commander

 

 

 

 

Comme a vo serf qui vous obeira.

 

 

 

 

Ne jamais jour ne se departira

 

 

 

 

De vostre amour le povre cuer de my.

 

 

 

 

Or souffréz donc, et ce me souffira,

 

 

10

 

Chiere dame, que j'aye nom d'amy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Car de voz biens voy que chascun parole,

 

 

 

 

Vostre honneur va deça et dela mer,

 

 

 

 

Vostre renom en mainte terre vole,

 

 

 

 

Vostre doulçour vous fait partout amer

 

 

15

 

Et en tous lieux la flour des flour[s] clamer,

 

 

 

 

Qui en tous temps belle et fresche sera.

 

 

 

 

Ne ja le vent de mesdit ne pourra

 

 

 

 

Grever l'onnour de vostre corps joly.

 

 

 

 

Benoite soit donc qui m'octroyera

 

 

20

 

Chiere dame, que j'aye nom d'amy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vo sens oir est precieuse escole,

 

 

 

 

Et bon vous fait chascun jour regarder.

 

 

 

 

Qui vous croira fol ne sera ne fole,

 

 

 

 

Bien vous savéz en tous estas garder.

 

 

25

 

Toutes vertus puet on en vous trouver,

 

 

 

 

Et plus en yst, plus en y demourra,

 

 

 

 

Tant que voz noms jamais ne perira,

 

 

 

 

Ne contre honneur n'aréz ja ennemi.

 

 

 

 

Vostre pitié pour ce consentira,

 

 

30

 

Chiere dame, que j'aye nom d'amy.

 

169b

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Treshumble flour, vueilléz moy accorder

 

 

 

 

Benignement ce que je vous supply

 

 

 

 

En tout honneur, et sanz moy refuser,

 

 

 

 

Chiere dame, que j'aye nom d'amy.