Balades >> Balade 427

Tresdoulce fleur toute blanche et vermeille

Incipit Tresdoulce fleur toute blanche et vermeille
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 170d-171a
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence DXXXIX

Autre Balade

 

 

Tresdoulce fleur [toute] blanche et vermeille,

 

 

Ms. -2

 

 

A l'estoc vert [et] a la graynne d'or,

 

 

Ms. -1

 

 

[Qui] au monde n'avéz [pas] vo pareille,

 

 

Ms. -2

 

 

Mais [vous] avéz [un] singulier tresor.

 

 

Ms. -2

5

 

Seurté par l'estoc vert

 

 

 

 

 

En voz œuvres et en voz fais appert,

 

 

 

 

 

Et par le blanc Purté en vous habite,

 

 

 

 

 

Par le vermeil Paour vous suit et sert.

 

 

 

 

 

Vostre nom est precieux, Marguerite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10

 

La grayne d'or est sens, qui vous conseille

 

 

 

 

 

De bien garder vostre honneur, et encor

 

 

 

 

 

Humilité avecques Biauté veille,

 

 

 

 

 

Et vo bonté, pour ce me doing des or

 

 

 

 

 

A vous, qui monstre en appert

 

 

 

15

 

Les biens de soy et non pas en couvert.

 

 

 

 

 

VirSaint-Hilaire corrige en Voir a de tel fleur a maint l'odeur prouffite.

 

171a

 

 

 

Pour ce vous yert mon grief descouvert :

 

 

 

 

 

Vostre noms [est] precieux, Marguerite.

 

 

Ms. -1

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous vous ouvréz quand li soleil s'esveille,

 

 

 

20

 

A la clarté monstréz vostre chief sor.

 

 

 

 

 

Quant il couche, vous cloéz vostre oreille

 

 

 

 

 

Et ne doubtéz leu, penthere ne tor.

 

 

 

 

 

Mon cuer pour vous amer pert,

 

 

 

 

 

Qui a tousjours a vo douceur s'ahert.

 

 

 

25

 

Car au jour d'uy n'est fleur de tel merite

 

 

 

 

 

Come vous estes. Pour ce tous biens dessert :

 

 

 

 

 

Vostre nom est precieux, Marguerite.