Balades >> Balade 461

Chascuns me dit : Tu es lais garnemens

Incipit Chascuns me dit : Tu es lais garnemens
Titre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 209a-b
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence DCCXCII

Balade

 

 

Chascuns me dit : ― Tu es lais garnemens,

 

 

 

 

 

Gros visage as, tu es noirs et halléz,

 

 

 

 

 

Leffres de con, gran[de]s pelles de dens,

 

 

Ms. -1

 

 

Uns gros yeux noirs, sourcis tous herupéz,

 

 

 

5

 

Tu es devant comme sainct Pol peléz,

 

 

 

 

 

Maiz tu scez bien faire le precieux."

 

 

 

 

 

Lor leur respon, comme resconfortéz :

 

 

 

 

 

― Se je suis laiz, si sui je gracieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les graces Dieu n'ont pas toutes les gens.

 

 

 

10

 

Se l'un n'est biaux, s'est il bien acesméz.

 

 

 

 

 

Qui saiges n'est, fors est et diligens.

 

 

 

 

 

Qui bon corps n'a, il est bien enipléz.

 

 

 

 

 

Qui est petiz, il est hardiz asséz,

 

 

 

 

 

Et les grans sont aucunes foys doubteux.

 

 

 

15

 

Si ne me chaut quant vous [vous] rigoléz :

 

 

 

 

 

Se je sui lays, si sui je gracieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dieu restablist en ce monde aux vivens

 

 

 

 

 

A un chascun ce dont il est troubléz,

 

 

 

 

 

Ne nulz ne puet acquerir tous les senz,

 

 

 

20

 

N'en ce monde […]La fin du vers manque

 

 

 

 

 

L'un est hays, li autres est améz,

 

 

 

 

 

Si me souffist d'estre non souffraiteux,

 

 

 

 

 

J'ay asséz corps et bons membres, savéz :

 

 

 

 

 

Se je sui lays, si sui je gracieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

25

 

Prince, je suis tous les jours atrapéz.

 

 

 

 

 

En vostre court me hach'on les cheveux.

 

 

 

 

 

Maiz quant au fort, soyéz acertenéz,

 

 

 

 

 

Se je sui lays, si sui je gracieux.

 

209b