Balades >> Balade 523

On dit qu'eschaudéz yaue craint

Incipit On dit qu'eschaudéz yaue craint
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 221b-c
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence DCCCLV

Autre Balade

 

 

On dit qu'eschaudéz yaue craint,

 

 

 

 

Poissons batu fuit le fillé,

 

 

 

 

Et cerf qui a esté emplaint,

 

 

 

 

Et chaz qui a le cul brulé.

 

 

5

 

Mais de ce sont trop aveuglé

 

 

 

 

Pluseurs qui vont aux mandemens

 

 

 

 

Dont ilz sont destruit et gasté :

 

221c

 

 

G'y renonce : a Dieu les commans !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maint seignour escrivent a maint,

 

 

10

 

Qui souvent en sont triboulé :

 

 

 

 

― Soiéz a nous, et ne remaint,

 

 

 

 

A ce jour monté et armé,

 

 

 

 

Et vous ne seréz ja moqué.

 

 

 

 

Pour moys aréz quatorze frans,

 

 

15

 

Chevalier .xxx., est ce vo gré ?

 

 

 

 

G'y renonce : a Dieu les commans !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Car maint homme de ce se plaint,

 

 

 

 

Qui en est povre et endebté,

 

 

 

 

Dont il n'est [ne] saincte ne saint

 

 

20

 

Qui n'en soit sanz cause blasmé.

 

 

 

 

L'en n'a croix, s'est contremandé,

 

 

 

 

La pert on chastel et despens :

 

 

 

 

Voist qui veult, j'en suis retourné :

 

 

 

 

G'y renonce : a Dieu les commans !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

25

 

Princes, qui d'aler la se faint,

 

 

 

 

Consideré les contremans,

 

 

 

 

Saiges est. Si dy comme abstraint :

 

 

 

 

G'y renonce : a Dieu les commans !