Balades >> Balade 635

Se Dieu ne fait les pechiéz remouvoir

Incipit Se Dieu ne fait les pechiéz remouvoir
Titre AutreBalade
 
Emplacement dans le ms. de référence 258c-d
Présence dans d'autres manuscrits Ashburnham
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence DCCCCLXXXV

Autre Balade

 

 

Se Dieu ne fait les pechiéz remouvoir

 

258d

 

 

 

Des cuers de ceuls qui sont perseverent

 

 

 

 

 

En leurs meffaiz, et repentance avoir

 

 

 

 

 

Es trois estaz de ce monde present,

 

 

 

5

 

Orgueil cesser, convoitise qui rent

 

 

 

 

 

Guerre partout, estre paix ne puet mie,

 

 

 

 

 

Mais les tourmens dont parla Jheremie

 

 

 

 

 

Prophetisans de la saincte cité,

 

 

 

 

 

Venrront sur ceuls qui n'amendent leur vie :

 

 

 

10

 

Pestillence, guerre et mortalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et l'en voit ja ces choses apparoir

 

 

 

 

 

Ou chief de qui tout membre se despent,

 

 

 

 

 

Saincte Eglise qui moult se puet doloir

 

 

 

 

 

Quant .ii. espoux l'ont si violemment

 

 

 

15

 

Prinse, et un seul la deust sainctement,

 

 

 

 

 

Ou nom de Dieu, gouverner comme amie.

 

 

 

 

 

Division, no mortel ennemie,

 

 

 

 

 

Vient de ces deux, et incredulité

 

 

 

 

 

Entre les gens, et ce nous signifie :

 

 

 

20

 

Pestillence, guerre et mortalité,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je voy aussi les membres esmouvoir

 

 

 

 

 

A convoitier. L'un happe, l'autre prent.

 

 

 

 

 

Estat lever, le corps faire paroir,

 

 

 

 

 

Les vertus non. Destruire povre gent.

 

 

 

25

 

Justice fault, le peuple est indigent,

 

 

 

 

 

Dieu non doubté, jeunesce auctorisie,

 

 

 

 

 

Viellesce non. Sens, vertéMs. verite desprisie,

 

 

Ms. +1

 

 

Congnoissance ne regne ne pité,

 

 

 

 

 

Et pour ce arons, ce tesmoigne Ysaie,

 

 

 

30

 

Pestilence, guerre et mortalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prince, pour Dieu, faittes l'Eglise unie

 

 

 

 

 

Et que chascun de ses maulx se chastie

 

 

 

 

 

Pour mettre paix en la crestienté.

 

 

 

 

 

Car autrement ne puet estre fournie

 

 

 

35

 

Que nous n'ayons une tresgrant saingnie :

 

 

 

 

 

Pestilence, guerre et mortalité.