Balades >> Balade 728

Ou j'arderay tous les livres que j'ay

Incipit Ou j'arderay tous les livres que j'ay
Titre Autre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 289d-290a
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence MXCV

Autre Balade

 

 

Ou j'arderay tous les livres que j'ay,

 

 

 

 

 

Qui ont traitté de vertus et de vices,

 

 

 

 

 

Ou en brief temps le jugement verray

 

 

 

 

 

Des granz menteurs qui tiennent les offices

 

 

 

5

 

Qui ne leur sont a gouverner propices,

 

290a

 

 

 

Qui destruisent par mentir leur seigneur,

 

 

 

 

 

Qui sont riches, et si n'ont riens du leur

 

 

 

 

 

Fors de ravir sur le bien communal,

 

 

 

 

 

Desquelz je sens approuchier la doleur,

 

 

 

10

 

Et qui sont ilz ? ― Ce sont li general.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres gens n'ont en ce monde le glay,

 

 

 

 

 

Ilz ont passé d'abondance les lices,

 

 

 

 

 

D'or et d'argent ont tant que je ne sçay

 

 

 

 

 

Qui nombreroit le coust des edifices,

 

 

 

15

 

De leurs chasteauls et maisons. Bien sont nices

 

 

 

 

 

Ceuls qui mettent gens de pou de valeur

 

 

 

 

 

En tel estat, et qui vivent du leur

 

 

 

 

 

Si grandement que tout s'en porte mal,

 

 

 

 

 

Dont en la fin mourront a deshonneur :

 

 

 

20

 

Et qui sont ilz ? ― Ce sont li general,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur lesquelz voy approuchier le hahay,

 

 

 

 

 

Car d'or sera et d'argent grant esclipces

 

 

 

 

 

Par Povreté, et le gast que veu ay

 

 

 

 

 

Faire a iceuls. Si devenrront nourrices,

 

 

 

25

 

Car ilz rendront ce que leur avaraices

 

 

 

 

 

A rapiné, et cherront en fureur

 

 

 

 

 

Du souverain, qui par loy de rigueur

 

 

 

 

 

Ne leur laira la vaillance d'un pal

 

 

 

 

 

Pour leurs pechiéz et leur mauvese ereur :

 

 

 

30

 

Et qui sont ilz ? ― Ce sont li general.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prince, comment osent gens de labeur,

 

 

 

 

 

De petit lieu, de nuls sens, tel foleur

 

 

 

 

 

Entreprandre, s'ilz ne sont bien loyal ?

 

 

 

 

 

Pour les regnans n'y voy bonne couleur

 

 

 

35

 

Fors que la mort qui leur vient a doleurMs. paine et doleur :

 

 

Ms. +2

 

 

Et qui sont ilz ? ― Ce sont li general.