Balades >> Balade 832

Parle qui veult, chastie qui sçara

Incipit Parle qui veult, chastie qui sçara
Titre ---
 
Emplacement dans le ms. de référence 331c-d
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence MCCXXII

---

 

 

Parle qui veult, chastie qui sçara,

 

 

 

 

Blame les maulx, exauce les vertus,

 

 

 

 

Mette exemples chascuns telz qu'il pourra

 

 

 

 

De ceuls qui sont par pechiéz contondus,

 

 

5

 

Les uns noiéz et les autres pandus,

 

 

 

 

De l'ire Dieu, de tempest, de famine,

 

 

 

 

Mortalité, guerre, tourment, haine,

 

 

 

 

Des grans paines que fera Lucifer.

 

 

 

 

Tout ce monstrer ne vault par une espine :

 

 

10

 

L'en ne craint Dieu, Paradis ne Enfer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prangne chascun le temps tel qu'il vendra,

 

 

 

 

Pour chastier n'en sera moins ne plus,

 

 

 

 

Car voluntiers l'un de l'autre prandra

 

 

 

 

Les biens mondains, pour soy mettre au dessus,

 

 

15

 

Estat avoir, mettre son voisin jus,

 

 

 

 

Vivre en mains lieux de tolte et de rapine,

 

 

 

 

Et tout rungier, faire crasse cuisine

 

 

 

 

Des biens d'autruy, prins a force de fer.

 

 

 

 

Bien pert son temps qui parle de dotrine :

 

 

20

 

L'en ne craint Dieu, Paradis ne Enfer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chascun scet plus de bien qu'il ne vouldra

 

 

 

 

Faire, au jour d'ui c'est langaige perdus.

 

 

 

 

Qui vivre veult au plus fort se tendra,

 

 

 

 

S'autrement fait, il sera malistrus,

 

 

25

 

Et s'il presche, pour foul sera tenus.

 

 

 

 

Selon le temps se gouverne et chemine,

 

 

 

 

S'il scet argent, par tout le quiere et mine,

 

 

 

 

[…]Vers manquant non signalé par Saint-Hilaire

 

 

 

 

Happe qui puet, qui finera si fine :

 

331d

30

 

L'en ne craint Dieu, Paradis ne Enfer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prince, telz temps longuement ne durra,

 

 

 

 

Ou li vraiz Dieux a soy contredira,

 

 

 

 

Qui a chascun dit : "- Fay bien et me ser.

 

 

 

 

Aux bons promet qu'il les guerdonnera,

 

 

35

 

Aux mauvais mal. Ne sçay qu'il en sera :

 

 

 

 

L'en ne craint Dieu, Paradis ne Enfer.