Balades >> Balade 916

Je me fusse marié long temps a

Incipit Je me fusse marié long temps a
Titre Balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 363b-c
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence MCCCXXXVI

Balade

 

 

Je me fusse marié long temps a,

 

 

 

 

Se ce ne fust une grief maladie

 

 

 

 

Que [les] maris encourent de pieça,

 

 

 

 

Les medicins l'appellent jalousie,

 

 

5

 

Qui prant en cuer, en foye, en la vessie.

 

 

 

 

Lors monte ou chief qu'elle grieve et tempeste.

 

 

 

 

Qui se marie, il a mal en sa teste.

 

363c

 

 

 

 

 

 

 

Et quant le chief tel dolour soufferra,

 

 

 

 

Lors naist au corps trop grant merencolie.

 

 

10

 

Se sa femme va jouer ça ne la,

 

 

 

 

Puis qu'elle soit belle, douce ou jolie,

 

 

 

 

Tousjours grouche, tousjours merencolie,

 

 

 

 

Se devant lui n'est toudis prompte et preste :

 

 

 

 

Qui se marie, il a mal en sa teste.

 

 

 

 

 

 

 

15

 

Et se cieulz est, jamais jour bien n'ara,

 

 

 

 

Car foul penser a soy l'attrait et lie.

 

 

 

 

Femme jeusne petit le prisera.

 

 

 

 

Ainsi maine chascuns d'eulx male vie.

 

 

 

 

Se jeusnes est et a jeusne partie,

 

 

20

 

D'un dimenche li semble une orde feste :

 

 

 

 

Qui se marie, il a mal en sa teste.