Balades >> Balade 986

Je vi, encor n'a pas long temps

Incipit Je vi, encor n'a pas long temps
Titre Sote balade
 
Emplacement dans le ms. de référence 4444a-b
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence MCCCCLV

Sote balade

 

 

Je vi, encor n'a pas long temps,

 

 

 

 

 

Un homme merveilles compter,

 

 

 

 

 

Qu'il avoit veu cent asnes blans,

 

 

 

 

 

Une truie un cerf pourceler,

 

 

 

5

 

Et qu'il avoit veu avaler

 

 

 

 

 

Le matin en guise du soir.

 

 

 

 

 

Lors dist un varlet haut et cler :

 

 

 

 

 

― Escoutéz, Monseigneur dit voir !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le seigneur dist : ―J'ay dyamens

 

 

 

10

 

Si gros com teste de sanglerMs. sanglier.

 

 

 

 

 

J'ay veu mille moulins moulens

 

 

 

 

 

Moudre sanz eaue et sanz venter.

 

 

 

 

 

J'ay vey un heran en la mer

 

 

 

 

 

Qui pouoit mille frans valoir :

 

 

 

15

 

Prins fust, tantMs. fut tant en voulsisse donner.

 

 

Ms. +1

 

 

― Escoutéz, Monseigneur dit voir !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

― Je vis dix mille combatans

 

 

 

 

 

Par six hommes prandre et tuer,

 

 

 

 

 

Et .xiiiim. oliphans

 

 

 

20

 

De .iiii. brebis estrangler.

 

 

 

 

 

Je vy un toreau ressembler

 

 

 

 

 

A la fourme d'un chien tout noir,

 

 

 

 

 

Et vy les montaignes voler.

 

 

 

 

 

― Escoutéz, Monseigneur dit voir !

 

444b

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

25

 

Prince doit amer ses sergens,

 

 

 

 

 

Quant ilz font ainsi leur devoir,

 

 

 

 

 

Disens de tout devant les gens :

 

 

 

 

 

― Escoutéz, Monseigneur dit voir !