Balades >> Balade 988

Ou est Nembroth le grant jayant

Incipit Ou est Nembroth le grant jayant
Titre Balade comment ce monde n'est riens quant a la vie
 
Emplacement dans le ms. de référence 444c-d
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence MCCCCLVII

Balade comment ce monde n'est riens quant a la vie

 

 

Ou est Nembroth le grant jayant,

 

 

 

 

 

Qui premiers obtint seigneurie

 

 

 

 

 

Sur Babiloine, Ou es Priant,

 

 

 

 

 

Hector et toute sa ligne ?

 

 

 

5

 

Achillés et sa compaingnie,

 

 

 

 

 

Troye, Carthaige et Romulus,

 

 

 

 

 

AtheneMs. Athenes, Alixandre, Remus,

 

 

Ms. +1?

 

 

Jullius Cesar et li sien ?

 

 

 

 

 

Ilz sont tous cendre devenus :

 

 

 

10

 

Soufléz, nostre vie n'est rien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ou est David le combatant,

 

 

 

 

 

Judas Machabee et Urie ?

 

 

 

 

 

Ou est Charlemaine et Rolant,

 

 

 

 

 

Godefroy qui fut en Surie,

 

 

 

15

 

Baudouin, leur chevalerie,

 

 

 

 

 

Josué, Daires et Artus

 

 

 

 

 

Et ceuls qui conquirent le plus

 

 

 

 

 

Sarrazin, Juif et Crestien ?

 

 

 

 

 

Ilz sont mis en pouldre et corrups :

 

 

 

20

 

Soufléz, nostre vie n'est rien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ou est Atille le tyrant,

 

 

 

 

 

Caton plain de phillosophe,

 

 

 

 

 

Herculés, Jason conquerant,

 

 

 

 

 

Socratés et son estudie,

 

 

 

25

 

Augustin en theologie,

 

 

 

 

 

Le pouete Virgilius,

 

 

 

 

 

Es estoilles Tholomeus,

 

 

 

 

 

Ypocras le phisicien ?

 

 

 

 

 

De mort n'est d'eulx eschapéz nulz :

 

444d

 

30

 

Soufléz, nostre vie n'est rien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prince, il n'y a que les vertus,

 

 

 

 

 

Bien faire et esjouir ça jus

 

 

 

 

 

Et departir pour Dieu du sien

 

 

 

 

 

Aux povres, pour regner la sus.

 

 

 

35

 

Nos eages est tantost conclus :

 

 

 

 

 

Soufléz, nostre vie n'est rien.