Balades >> Balade 1000

Tout regne est en dicision

Incipit Tout regne est en dicision
Titre Balade comment les royaumes tendent a mutacion et a soudaine renovacion
 
Emplacement dans le ms. de référence 448a-b
Présence dans d'autres manuscrits ---
 
Éditions antérieures
N° de la pièce dans le ms. de référence MCCCCLXX

Balade comment les royaumes tendent a mutacion et a soudaine renovacion

 

 

Tout regne est en dicision,

 

 

 

 

L'estude et la chevalerie,

 

 

 

 

Tout tend a renovacion

 

 

 

 

Et a nouvelle seignourie.

 

 

5

 

Justice fault, foy est perie.

 

 

 

 

Soubz josne joug voy le monde estre,

 

 

 

 

Soustraire le Souverain Prestre,

 

 

 

 

Empereurs, roys, princes changier,

 

 

 

 

Toute haine croistre et nestre :

 

 

10

 

Frans cuers vivent a grant dangier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Car a peine est il region

 

 

 

 

Ou n'ait gouvernement folie,

 

 

 

 

Couvoitise et ambicion

 

 

 

 

Qui les cuers des gouverneurs lie

 

 

15

 

A dissimuler. Dieux ! quel vie !

 

448b

 

 

Tant que les oysons mainent pestre

 

 

 

 

Les vieilles oes a senestre,

 

 

 

 

Qui font les saiges estrangier.

 

 

 

 

Tout ne vault un grain de genestre :

 

 

20

 

Frans cuers vivent a grant dangier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Morte est consideracion.

 

 

 

 

Congnoissance est ensevelie.

 

 

 

 

Nulle est remuneracion

 

 

 

 

Au jour d'ui. Temps passé s'oublie,

 

 

25

 

Quant au bien par tout court envie,

 

 

 

 

Et l'encien chemin a destre

 

 

 

 

Ont laissié maint, pour eulx repestre

 

 

 

 

Des faulx biens que li losangier

 

 

 

 

Happent du peuple a leur fenestre :

 

 

30

 

Frans cuers vivent a grant dangier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'envoy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Princes, temps de perdicion

 

 

 

 

Approuche et de pugnicion

 

 

 

 

Par les vices qu'on a trop chier

 

 

 

 

Et la perseveracion

 

 

35

 

En yceulx. A m'oppinion

 

 

 

 

Frans cuers vivent a grant dangier.