Avant-propos

Le présent cours d'histoire de la langue française et de la francophonie avait été finalisé en 2014 à l'intention d'étudiants de première année à l'université, mais (aléas des réformes universitaires) a disparu du cursus de ces étudiants et n'a donc jamais eu l'occasion d'être dispensé sous la forme où il avait été pensé. Si la matière, en tant que telle, n'a pas été supprimée, le volume horaire qui lui a été alloué n'autorise plus qu'un rapide survol dont on ne saurait se contenter.

Il me semblerait dommage toutefois que ce cours, qui plante le décor d'un cours de diachronie de la langue française, c'est-à-dire d'un cours de grammaire historique du français, soit relégué du jour au lendemain aux oubliettes et totalement perdu. Nombreux restent ceux qui entretiennent une relation passionnée et passionnelle avec la langue française et c'est à eux que je destine désormais ce cours.

Le fait que la matière ait été organisée en un cours destiné à initier des étudiants n'est toutefois pas sans retombée sur la manière de l'appréhender : cela implique en effet une progression pédagogique et méthodologique et décourage une lecture aléatoire des différentes pages, comme pourrait y inviter une navigation en ligne.

 

Faute d'un réel public, ce cours est dédié à tous les passionnés de la langue française.

 

              Annick Englebert