Vous êtes ici : 2.2.3 > La francophonie et les différents usages du français > Une langue maternelle > La situation actuelle

La situation actuelle

Si l’on adopte ce point de vue, c’est-à-dire si nous couplons l’information « langue maternelle » et l’information « concentration significative », nous observons qu’à l’heure actuelle, l’essentiel de la population de la France (incluant ses territoires d’outremer) et de la province canadienne du Québec, une partie de la population de la Belgique, de la Suisse et du Luxembourg utilisent le français comme langue maternelle — les trois dernières étant celles qui manquaient sur la carte du MAEE.

Cette manière de décrire les populations qui ont le français comme langue maternelle n’est toutefois vraie qu’au moment où le recensement en est fait ; les situations linguistiques sont en effet sujettes à des fluctuations, sous des facteurs variés (sur lesquels nous reviendrons en détail plus loin dans le cours, puisque les variations sur l’axe chronologique sont au cœur de l’histoire de la langue française) et la répartition à travers le monde des locuteurs ayant le français comme langue maternelle n’a pas toujours été ce qu’elle est à l’heure actuelle, tant s’en faut.