Vous êtes ici : 2.3.3.3 > La francophonie et les différents usages du français > Une langue officielle > Langue officielle ou administrative et langue maternelle > Configuration 3

2.3.3.3  Configuration 3           

Le troisième cas de figure est celui dans lequel la population d’un pays ou d’une région use d’une langue maternelle et de plusieurs langues officielles :

Langue maternelle et langue officielle – configuration 3

Langue maternelle A Langue officielle A
Langue maternelle A Langue officielle B
Langue maternelle A Langue officielle A, B
Langue maternelle A, B Langue officielle A
Langue maternelle A, B Langue officielle A, B
Langue maternelle A, B Langue officielle C

2.3.3.3.1. Exemple 1

Cette troisième configuration est illustrée, dans la francophonie, par la situation linguistique que connait, entre autres, un pays comme le Burundi :

Le Burundi

Toute la population du Burundi a pour langue maternelle la même langue bantoue : le kirundi ou rundi (ki– est un préfixe bantou qui signifie ‘langue’).

Le kirundi est l’unique langue maternelle de la population du Burundi, situation linguistique exceptionnelle pour un pays de l’Afrique subsaharienne, où coexistent souvent de nombreuses langues.

Au Burundi, le kirundi a été élevé au rang de langue officielle, à côté du français. Le choix du français est un vestige de l’époque coloniale, le Burundi, antérieurement colonie allemande, ayant été placé sous protectorat belge à l’issue de la Seconde Guerre mondiale. Le Burundi est donc un pays doté d’une langue maternelle dominante et de deux langues officielles.

Remarque : dans la typologie des langues du monde, les langues bantoues sont un groupe de langues de la famille des langues nigéro-congolaises (en vert bouteille sur la carte ci-après) :

Les langues dans le monde17

2.3.3.3.2. Exemple 2

Madagascar illustre ce même cas de figure : le malgache, langue de la famille malayo-polynésienne (en bordeaux sur la carte des langues du monde ci-dessus) et langue maternelle de la population de Madagascar, y est la langue officielle à côté du français.

Madagascar

Le choix d’une langue officielle par Madagascar a connu des rebondissements en ce début de xxie siècle : l’anglais, langue officielle de 2007 à 2010, n’a plus ce statut an 2018, même si, il y a peu, en raison de ses choix en matière de politique linguistique, Madagascar s’est vu exclure, politiquement, de l’espace francophone, c’est-à-dire de la Francophonie avec un F majuscule, en 2009, pour y être à nouveau réintégré récemment, en 2014.

Madagascar est donc une ile dotée d’une langue maternelle dominante et de deux langues officielles.

Le Burundi et Madagascar devraient donc figurer sur les cartes géolinguistiques comme pays ayant le français comme langue officielle, voire comme langue co-officielle si on veut être tout à fait précis.

 

 

 


17 http://fr.wikipedia.org/wiki/Langues_par_famille – consulté en janvier 2015.