Vous êtes ici : 2.4 > La francophonie et les différents usages du français > Une langue de communication

Une langue de communication

Nous avons vu que la carte inspirée des données du MAEE, outre qu’elle nous donnait à entendre que « langue maternelle » et « langue officielle » sont des usages incompatibles de la langue, ce dont nous venons de voir que c’est une vue faussée des choses, nous donnait une indication ambiguë en parlant de « langue officielle ou de communication », ne nous permettant pas de déterminer si « langue officielle » et « langue de communication » entretiennent des rapports de reformulation (comme « langue officielle » et « langue administrative ») ou d’exclusion :


Aussi allons-nous nous examiner maintenant ce qu’il y a lieu d’entendre par « langue de communication », ou « langue véhiculaire » comme on dit plus volontiers en sociolinguistique.